Bouts sans rime mais non sans raison

Publié le par Gilles Poulet pour Association des Libres Penseurs de France

Un ami nous a signalé le dernier exploit d'une municipalité tombée aux mains de ce qu'il est convenu d'appeler des « divers droites ». Il faut beaucoup d'imagination pour deviner de quoi il retourne ; alors comme je ne veux pas vous faire languir, je vous livre la substantifique moelle de la gamberge de ces édiles d'un genre nouveau. A Elne (66), on avait baptisé nombre de rues des noms glorieux de femmes célèbres : grandes résistantes comme Lucie Aubrac ou Geneviève De Gaulle-Anthonioz ou encore femmes inoubliables par leur courage telles Rosa Park ou Olympes de Gouges. La droite ordinaire ne supporte pas les gens de cet acabit, ils sont la marque de leur étroitesse d'esprit, pôur eux ils sentent le soufre et, quelle horreur ! la générosité et l'héroïsme, toutes choses qu'on ne goûte guère chez ces gens là. Exit donc et, comme on ne peut tout de même pas les remplacer par des noms de gloires pétainistes, on les a rebaptisées de noms de pics pyrénéens tel que : Canigou, Costabonne, Carlit , Fontfrède etc. On a les sommets qu'on peut.

* * *

On apprend, par ailleurs, que le Parlement de Strasbourg accueillera bientôt le Pape, en grandes pompes cela va de soi. La question est la suivante : quand ces messieurs accueilleront-ils un cador bouddhiste, un caïd musulman, une pointure réformée ou, comme dirait notre ami Moutterlos, un grand prêtre de Dionysos ? En effet, comment se limiter au patron des catholiques sans faire de jaloux ? Gageons que les demandes afflueront de toutes parts.

La construction de l'Europe est un raté, elle n'a su faire de cet espace historique qu'un grand marché où s'épanouissent la cupidité et la prédation ultra libérale. De plus, non contente d'assister à la destruction méthodique de ses systèmes de protection sociale, la voilà empressée à promouvoir, par faiblesse congénitale, les religions. « Je veux l'état chez lui et l'église chez elle », plaidait Victor Hugo... Misère !

De renoncements en reculades on s'achemine vers un retour de l'emprise des religions sur le politique et de leur ingérence sur l'organisation de la société civile, dans l'indifférence quand ce n'est avec la complicité des politiques.

* * *

Abdelwahab Meddeb est mort emporté par une terrible maladie et nous sommes tristes. Oui, tristes. Ce romancier, essayiste, scénariste, traducteur, poète, homme de radio et directeur de la revue Dédale animait chaque vendredi sur France Culture l'émission « Cultures d'Islam » : «Entre tradition et modernité, il y décortiquait et interrogeait les enjeux de civilisation de notre temps, en mettant en regard l’Orient et l’Occident, l’Islam et l’Europe » (France Culture). Il était un passeur, sa grande culture et son souci de rendre à l'islam son image de bienveillance et de d'humanité que les fous (furieux) de dieu ont détruit, se traduisait par un discours tout d'intelligence, de finesse et de bonté. Quand un homme de cette stature s'éteint, la monde subit une grande perte.

Nous avons une pensée pour sa famille et ses amis.

http://www.franceculture.fr/2014-11-06-disparition-d-abdelwahab-meddeb

Ainsi va le monde et les bonnes nouvelles se font rares.

Gilles Poulet -/- Novembre 2014

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

Poulet G 11/11/2014 10:38

En réponse à la légitime question de M. François Braize quant à la vérification de l'info sur El ne, ce lien:
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1246132-des-rues-canigou-plutot-que-rosa-parks-a-elne-une-mesure-digne-d-une-mairie-fn.html

Francois Braize 11/11/2014 19:25

merci beaucoup, impossible pour moi d'y accéder sans s'abonner...
entre temps j'ai appelé la mairie, je vous livre ce qu'elle dit :

en fait, aucune rue n'a réellement été débaptisée puisqu'il s'agit d'un projet de lotissement pour les rues duquel l'actuelle municipalité (DVD) a décidé de donner des noms de montagne locales, l'ancien maire (PC) ayant alors fait savoir que lui avait le projet de donner le nom des femmes que vous évoquez dans votre billet...

je les ai remerciés de cette précision et "félicités" pour leur initiative rétrograde, même si les montagnes des Pyrénées ont toute ma sympathie !

braize françois 10/11/2014 08:56

à ma connaissance le maire d'Elne (66) n'est pas front national...
comment des soi disant républicains (UMP/UDI ou divers droite) peuvent ils faire des choses pareilles ?
avez vous vérifié ces informations ?
merci