Ramasse - miettes N°4

Publié le par Gilles POULET

Ah ces francs-maçons ! Ils font, une fois de plus les frais de l'attention d'un pape, en l’occurrence celle de l'écopape François. Dans des propos tenus à Turin. « À deux reprises le 21 juin – la première dans la basilique de Marie Auxiliatrice face à la famille salésienne, et la seconde lors de sa rencontre avec les jeunes Piazza Vittorio, il n’a pas hésité à dénoncer l’influence néfaste de la franc-maçonnerie sur la jeunesse et l’Église en Italie à l’époque de Don Bosco. Quitte à l’associer à l’anticléricalisme, et même au satanisme. » Le retour de Don Camillo ? Un intello comme lui devrait pourtant savoir que quand on parle de chose qu'on ne connaît pas, on dit toujours d'infaillibles bêtises. Que cet oxymore me soit pardonné.

http://www.aleteia.org/fr/religion/article/pape-francois-quand-turin-etait-maconnique-anticlericale-et-meme-demoniaque-5771147710824448

__________________

« Articulés aux finalités éducatives générales définies par la loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République, les axes principaux du programme d'enseignement moral et civique de l'école élémentaire au lycée se fondent sur les principes et les valeurs inscrits dans les grandes déclarations des Droits de l'homme, la Convention internationale des droits de l'enfant et dans la Constitution de la Ve République. » La moindre des choses, mais cela suffira-t-il à nous rassurer ?

Deux extraits qui vont dans le bon sens et dont on espère qu'ils ne resteront pas lettre morte.

« Valeurs : La morale enseignée à l'école est une morale civique en lien étroit avec les principes et les valeurs de la citoyenneté républicaine et démocratique. Ces valeurs sont la liberté, l'égalité, la fraternité, la laïcité, la solidarité, l'esprit de justice, le respect et l'absence de toutes formes de discriminations.

Savoirs : Cet enseignement requiert l'appropriation de savoirs (littéraires, scientifiques, historiques, juridiques...). Il n'existe pas de culture morale et civique sans les connaissances qui instruisent et éclairent les choix et l'engagement éthiques et civiques des personnes. »

Un combat contre l'obscurantisme ?

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90158

____________________

 

Adopté par l'Assemblée nationale le 23 juin, puis le 1er juillet par la Commission des Affaires étrangères du Sénat, le nouveau protocole d'entraide judiciaire entre la France et le Maroc est fortement critiqué par les organisations de défense des droits de l'homme.

Abdellah Lefnatsa, membre de l'Association marocaine des droits humains (AMDH) réagit : « C'est honteux de la part de la France et cela favorise l'impunité qui sévit ici, au Maroc. C'est malheureusement aussi un coup dur pour les victimes de tortures de nationalité française qui espéraient obtenir justice devant leurs instances. Les intérêts économiques et politiques ont primé sur la justice, la démocratie. C'est une page noire de la politique et de la justice française, qui va se soumettre à la justice de classes marocaine, surtout dans un contexte national de répression contre les mouvements sociaux, les militants des droits de l'homme. »

On ne sait rien refuser à notre Ami le roi !

________________

 

L’accord sur les services (TISA) est le complément du traité transatlantique. Son objet : démanteler toutes les barrières, mettre à terre tous les services publics. WikiLeaks publie un avant-projet discuté en avril 2015. C'était hier !

C'est ainsi que « Toutes les règles de marchés publics, telles qu’elles sont appliquées en France, par exemple, seraient aussi vouées à disparaître. Le projet d’accord précise qu’il ne pourrait plus y avoir de préférence nationale, de clause imposant des emplois sur le territoire, de normes particulières, ou même d’y travailler ou d’y payer ses impôts. C’est le pillage généralisé des finances publiques qui s’esquisse, sans que les États puissent même espérer en avoir quelques retombées ».

« Comme dans le cadre du traité transatlantique, ce projet organise le démantèlement de toutes les règles, de tous les pouvoirs des États, pour le seul profit des multinationales. Et tout cela se négocie dans le plus grand secret, comme d’habitude. Qui a pris l’initiative en France, en Europe d’engager de telles discussions ? Qui les mène ? Et à qui en est-il rendu compte ?

Va-t-on découvrir, comme dans le secret des affaires, qu’une poignée de personnes est en train de tout brader, sans le moindre contrôle ? »... mais pour le plus grand profit de certains.

Le libéralisme économique sans garde-fou ni règles aura raison de ce qui reste de démocratie en Europe et l'exemple de l'immolation de la Grèce sur l'autel de ses mauvaises raisons devrait nous faire réfléchir... puisqu'on ne peut plus rêver.

http://www.mediapart.fr/journal/international/010715/tisa-les-nouvelles-revelations-de-wikileaks-sur-laccord-sur-les-services

___________________

 

La Cour de cassation a validé, vendredi 3 juillet, l’inscription à l’état civil d’enfants nés à l’étranger par gestation pour autrui (GPA).

« Les actes de naissance dont la transcription est demandée mentionnent comme père celui qui a effectué une reconnaissance de paternité et comme mère la femme ayant accouché », écrit dans un communiqué la Cour de cassation.

Pour la juridiction, qui a constaté que « l’acte de naissance n’était ni irrégulier ni falsifié et que les faits qui y étaient déclarés correspondaient à la réalité », « les règles de transcription sur les actes de l'état civil français (...) doivent s'appliquer ». Le fait que la GPA soit interdite en France « ne peut donc faire échec » à cette inscription.

En effet, autant la GPA pose le problème moral de la possibilité du trafic d'être humain et donc de ce fait doit rester dans le débat démocratique sans faiblesse, autant priver un enfant d'état civil est à la fois stupide et barbare. Un gosse ne demande jamais à naître, alors pourquoi lui préparer une vie compliquée de quasi apatride par une crétinerie administrative faussement bien pensante ?

http://www.lemonde.fr/famille-vie-privee/article/2015/07/03/gpa-la-cour-de-cassation-valide-l-inscription-a-l-etat-civil-des-enfants-nes-a-l-etranger_4669226_1654468.html#yHZ5hHbRRvI82tX1.99

____________________

 

Les nouveaux Atrides. Moins d'une semaine après avoir réussi à faire annuler par la justice sa suspension du Front national, Jean-Marie Le Pen a remporté mercredi une seconde manche judiciaire face au Front national : le fondateur du FN est parvenu à faire suspendre par la justice le congrès « postal » (!!!) de son parti. Saisi en référé, le tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre demande qu'un congrès « physique » (mais oui!) soit organisé.

Il y a du sport chez les Le Pen! Qui s'en étonnera? Ce parti, qui n'est qu'une officine familiale de développement personnel, connait les affres des guerres de succession? Rien de nouveau sous le soleil.

http://www.mediapart.fr/journal/france/080715/marine-le-pen-essuie-un-deuxieme-revers-judiciaire-face-son-pere

Publié dans Ramasse-miettes

Commenter cet article