Ramasse-miette N°12

Publié le par Gilles POULET

Je vous livre ce lien : http://www.republicains-laiques-audois.org/

Il s'agit du blog de Raymond Beltran, vous y trouverez une analyse serrée intitulée : islam vs laïcité, qui remet avec beaucoup d'intelligence bien des choses en ordre. Bonne lecture.

______________________________

 

 

Le lobbying est une plaie anti démocratique.

« En France, les lobbies l'ont bien compris. Non contents de chercher à influencer le législateur à l’Assemblée nationale ou au Sénat, des groupes d'intérêt ciblent désormais le Conseil constitutionnel, détenteur du pouvoir suprême de censurer les lois avant même qu'elles ne soient promulguées. »

Chacun comprend que ces manœuvres sont préjudiciables dans la mesure où elles court-circuitent le législateur dont le champ d'action est pourtant bien riquiqui du fait qu'en général il n'a pas l'initiative de la loi, quasi exclusivité des gouvernements en place.

D’après les informations livrées par Médiapart, « les portes étroites » sont en pleine expansion, au point qu'un marché de niche très lucratif s'est développé au profit d'une poignée de professeurs de droit constitutionnel et surtout de cabinets d'avocats, qui facturent jusqu'à 100 000 euros la rédaction d'un mémoire et transforment la rue de Montpensier en champ de bataille d'influences ».

http://www.mediapart.fr/journal/france/121015/enquete-sur-les-coulisses-du-conseilconstitutionnel-cible-des-lobbies?utm_campaign=2946259&utm_medium=email&utm_source=Emailvision

___________________________

Tir groupé pour la pub du FN.

La « une » du JDD du 11 octobre annonçant « Un Français sur trois prêt à voter pour elle » en a choqué certains (sic) dans la rédaction, « raconte une source en interne. Pour ceux-là, la grogne a été renforcée par le fait que Marine Le Pen a par ailleurs été l’invitée, le 11 octobre, de C Politique, une émission de France 5 produite par Jérôme Bellay (le directeur du JDD). Cofondateur de France Info et LCI, ce dernier est également producteur, notamment de C dans l’air. Ça n'a pas plu non plus au grand patron de presse Arnaud Lagardère qui l'a trouvée « empathique ». On voit là se déployer les manœuvres en forme de courte échelle que la presse ne cesse d'offrir au FN et à sa cheftaine. Si Monsieur Jérôme Bellay est authentiquement démocrate et tient à la conservation de la République (nous n'oserions penser le contraire) il ne doit pas perdre de vue que nombre de dictateurs arrivent au pouvoir par les urnes... qu'ils s'empressent de boucler ensuite.
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/10/13/jdd-le-coup-de-gueule-de-lagardere-a-propos-de-la-une-sur-marine-le-pen_4788803_3236.html#h2Xsrqdoescs1RDR.99

_______________________

 

Pour nous changer des laideurs du monde.

Le leader mondial de la construction de routes Colas, filiale de Bouygues, lance Wattway, un revêtement routier photovoltaïque permettant de produire de l’électricité. Ses dalles, qui peuvent être posées sur des routes, autoroutes, pistes cyclables ou parkings, comprennent des cellules photovoltaïques enrobées, captant l’énergie solaire au travers d’une feuille de silicium.
Colas destine son produit à l’éclairage public, aux enseignes lumineuses, aux tramways, mais aussi aux logements, aux bureaux… 20 m² de chaussée Wattway suffisent à approvisionner un foyer en électricité (hors chauffage), et, grâce à 1 km linéaire peut éclairer une ville de 5000 habitants.

Quand l'intelligence se met au service du bien public...

www.capital.fr/bourse/actualites/la-route-solaire-qui-produit-de-l-energie-une-premiere-tricolore-1077669#gCGGFOH7gEf1QssJ.99

________________________________

Sarkozy traité sans ménagement par un ex collaborateur.

L'ex-directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy livre sa vérité sur les dérapages financiers. Pour lui, l'ex-président savait. Il raconte aussi avoir été menacé : « Il m'arrive d'avoir peur.Je n'ai pas envie d'apprendre à nager dans 20 centimètres d'eau comme Robert Boulin ». « Je vais vous dire quelque chose que je n'ai jamais dit, et dont j'ai la certitude, conforté par la lecture du dossier aujourd'hui : les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 ont débordé de tous les côtés Et pas seulement le budget consacré aux meetings. Il ne faudrait plus appeler cette affaire "Bygmalion", mais celle des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Rien n'a été contrôlé. (…) Il n'y a que Nicolas Sarkozy pour dire dans sa déposition que cette affaire ne concerne pas sa campagne... ». Reportez vous à la dernière livraison de l'Obs pour plus d'informations. À force de tirer sur la corde avec mépris tout en se défilant, l'idole de la droite la plus conservatrice a fini par lasser ses plus fervents partisans.

Des nouvelles de Baby Loup.

Baby Loup, vous savez cette crèche qui crèche ne pâtit aujourd’hui d’aucune revendication d’ordre confessionnel de nature à remettre en cause le fonctionnement laïque qui est le sien, indépendamment de la diversité confessionnelle de ses employés, eh bien, Baby Loup n'est pas sortie d'affaire entre autres par manque de visibilité et sans doute de professionnalisme dans la communication. Ainsi va le siècle.

Malgré les assurances reçues des collectivités locales, il manquera 150.000 euros de subventions à Baby Loup sur un budget global de 1.400.000 euros, pour permettre à la crèche d’équilibrer son budget de fonctionnement 2015. Cette situation découle principalement du fait que la Mairie de Conflans-Sainte-Honorine devrait limiter ses prises en charge à hauteur de 70.000 heures d’accueil quand la crèche dispose d’un potentiel d’accueil de 160.000 heures. D'autre part, la crèche pâtit du fait que les conventions passées avec le Conseil Départemental et la Mairie sont des conventions annuelles. Une certaine incertitude demeure sur la reconduction pour 2016 des conventions à hauteur des besoins exprimés.

Pourtant, l’utilité sociale de Baby Loup n’est plus à démontrer. Elle travaille à la consolidation du lien social en apportant des solutions de garde à des mères en situation de précarité, crèche solidaire, elle s’adresse à des familles dans le besoin.

Comme il est dit plus haut, Baby Loup gagnerait à mieux faire connaître la nature de ses missions auprès des partenaires qu’elle sollicite, des collectivités locales qui la financent, des autres communes du département qui pourraient être intéressées par le service proposé, c'est pourquoi elle recherche des aides pour mettre en œuvre un film représentant ses activités et un livret décrivant son projet solidaire. Diriger une crèche ne prédispose pas forcément à la com.

Le magazine Elle, version anglaise, a lancé au début du mois la campagne #ElleFeminism. Elle est accompagnée d'une vidéo dans laquelle les hommes sont retirés des photos de groupe de professions prestigieuses – acteurs, présentateurs d'émissions de télévision –, et dans les lieux de pouvoir, comme à la Maison Blanche ou aux Nations unies. Bon ! D'accord, mais ne serait-ce pas un peu... heu !... exagéré ? « Tout ce qui est exagéré est de nulle importance ».

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/10/19/et-si-on-faisait-disparaitre-les-hommes-des-photos-officielles/

Publié dans Ramasse-miettes

Commenter cet article

François Ledru 23/10/2015 18:57

"la pub du FN" , ses chances de gagner des élections et ce qu'il en sera ensuite, ma formule sera "on n'a pas envie de savoir le programme des Le Pen, ce qu'il feront s'ils gagnent les élections et qu'ils décident de rester démocratiques, ca s'ils gagnent ils ne resteront pas démocratiques" Ledru