Ramasse-miettes N°11

Publié le par Gilles POULET

Le mur des cons devant la justice.

L’actuelle présidente du Syndicat de la magistrature (SM, gauche), Françoise Martres, va être jugée en correctionnelle dans cette affaire, certainement courant 2016. On voit là combien la justice si douce avec certains peut consacrer de temps et d'argent pour un procès... «de cons » pour le plus grand plaisir de Christian Jacob, Patrick Balkany (oui celui-là même qui cache sa fortune au fisc) et naturellement Ménard et le Front National.

http://www.mediapart.fr/journal/france/290915/du-mur-des-cons-un-proces-de-cons

_______________

La censure par la trouille

Mimsy, une artiste anglo-syrienne qui a grandi au Liban et qui vit aujourd’hui à Londres crée des tableaux à l'aide de figurines en feutrine ; elle a osé en commettre deux qui évoquent une actualité brûlante. L'un représente une plage potentiellement attaquée par deux jihadistes (composé cependant avant le massacre de Sousse) et l'autre une classe elle aussi sur le point d'être attaquée, ce qui fait penser aux enlèvements de lycéennes de Boko Haram, au Nigeria. Ces œuvres transposent l’horreur des attentats commis par les fondamentalistes islamistes dans l’univers pastel, enfantin et laineux des Sylvanians, nom des petits personnages en feutrine, on aurait dû les voir à la galerie Mall de Londres pendant l’exposition « Passion for Freedom » qui s’est tenue entre le 21 et le 26 septembre. Mais elles sont demeurées invisibles, parce que censurées et bannies de l’exposition. Plus précisément, la police a jugé qu’elles pouvaient « mettre le feu aux poudres ».

C'est avec de tels exploits que petit à petit s'installe une forme de terrorisme que je répugne à qualifier d'intellectuel.

http://www.franceculture.fr/emission-la-revue-des-images-d-helene-delye-les-sylvanian-families-face-aux-djihadistes-et-face-a-la#xtor=EPR-32280591

____________________________

L’Europe fait face à la plus grave crise humanitaire depuis plus de soixante ans. La nécessité d’agir devient plus urgente chaque jour et à chaque vie humaine détruite.

La Commission Nationale Consultative de Droits de l'Homme s'en inquiète. À lire sur...

http://www.cncdh.fr/node/1206

_____________________________

 

Le réchauffement climatique est l'affaire de tous.

Le réchauffement climatique est un phénomène préoccupant qui a un impact direct sur les enfants et sur leurs droits ; puisque ce sont eux les acteurs de demain, qu'ils seront les premiers concernés et qu’ils en subissent déjà les effets, c'est pourquoi Solidarité Laïque et ses membres ont souhaité mettre en résonance les droits de l’enfant avec les thèmes majeurs de l’actualité et notamment, pour 2015, avec la lutte contre le réchauffement climatique. À cet effet, ils ont créé un outil pédagogique qui montre que concrètement « Agir pour le climat, c’est respecter leurs droits ! ».

http://www.solidarite-laique.org/pro/documents-pedagogiques/agir-pour-le-climat-cest-respecter-mes-droits/

_________________________________

Nadine Morano au faîte de la roublardise.

Elle est maligne la Morano, en se laissant aller là où elle s'est laissée aller, chez Ruquier, elle savait bien qu'elle aurait le buzz tant recherché pour exister médiatiquement. Alors quoi ? Une louche de racisme et une giclée de prétendu gaullisme et hop ! C'est parti, la droite classique devient extrême et le patron de l'ex UMP a mis du temps à s'en scandaliser.

S'agissant de race: « la plupart des scientifiques réfutent ce fait, estimant que ces différences ne peuvent suffire : les brassages génétiques se multiplient depuis l’aube de l’humanité, et la mondialisation tend à les accélérer. Le terme de « race » ne recouvre donc aucune réalité scientifique précise : il est le résultat d’une construction sociale et/ou de perceptions visuelles : les « Noirs » ne constituent pas un groupe biologiquement homogène ou cohérent, pas plus que les « Blancs ». Quant aux propos prêtés à De Gaulle par Peyrefitte, les spécialistes en gaullisme les réfutent... .
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/01/les-races-morano-et-de-gaulle-pour-clore-la-polemique_4780347_4355770.html#tFjU2HOHT6d3mJbz.99

____________________________

À la tête de l'ONG « Planète de l'Espoir », Nadejda Koutepova milite depuis quinze ans pour faire reconnaître les victimes de contamination radioactive dans l'Oural, autour de l'usine de Maïak où avait éclaté, en 1957, la première catastrophe nucléaire au monde. En juillet, elle a été contrainte de dissoudre l'ONG et de quitter le territoire russe. Ce vendredi 2 octobre, alors que François Hollande reçoit Vladimir Poutine à Paris, elle demande l'asile en France. Elle explique : « Il y a une ligne générale : les États-Unis sont nos ennemis, nous sommes encerclés par les ennemis. Quiconque reçoit une aide de ces ennemis est un ennemi lui aussi. Et puis il y a les intérêts locaux : de grandes entreprises du coin, le FSB d'Ozersk (les services secrets - ndlr), n'ont pas intérêt à ce qu'on connaisse la vérité sur le désastre écologique de la région. Ces intérêts convergent avec la position du pouvoir central. ».

La déraison d'état toujours à la manœuvre. Espérons que la France ne trahira pas sa tradition d'accueil comme ça lui arrive parfois et accueillera Nadejda Koutepova.

http://www.mediapart.fr/journal/international/021015/une-militante-russe-antinucleaire-demande-lasile-la-france?page_article=4

_______________________________

Et revoilà les fouineurs.

« Le 23 juillet dernier, le Conseil constitutionnel avait censuré un article de la loi renseignement consacré à la surveillance des communications électroniques internationales par la DGSE, jugé trop imprécis. La nouvelle version du dispositif voté à l'Assemblée dévoile notamment un système d'espionnage de masse des câbles transatlantiques acheminant le trafic internet. ».

Big Brother peu à peu s'installe sur nos lâchetés et nos renoncements.

http://www.mediapart.fr/journal/france/021015/les-deputes-ont-vote-la-loi-sur-la-surveillance-internationale

____________________________

Du rififi au Vatican tout soudain en colère.

    1. Le père Krysztof Olaf Charamsa, 43 ans, membre de la Congrégation pour la doctrine de la foi (l’ex-Saint-Office, organisme romain chargé de veiller à la cohérence de la doctrine), a révélé être homosexuel et avoir un compagnon, samedi 3 octobre, afin que, sans « attendre encore cinquante ans », « l’Église ouvre les yeux face aux gays croyants et comprenne que la solution qu’elle propose, à savoir l’abstinence totale et une vie sans amour, n’est pas humaine ».

« Qui suis-je pour juger les homosexuels ? » a dit le Pape dans un avion. Qui est-il en effet ?

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/10/03/le-coming-out-d-un-pretre-polonais-suscite-la-colere-du-vatican_4782032_3214.html

 

 

Publié dans Ramasse-miettes

Commenter cet article

François Ledru 05/10/2015 18:25

Oui il y a des voleurs et des fachos sur le Mur des cons, pourtant c'est une bien mauvaise idée. Je me suis porté volontaire, suite à la demande du blog de J-D Merchet, spécialiste militaire dans Marianne alors, pour être sur ce mur avec le Gal Schmitt dont la fille Anne-Lorraine a été massacrée par un dingue et d'Escarfail dont la fille Pascale a été tuée par Guy Georges. Ceci alors que je ne considère pas G Georges comme un monstre, il était le Joe connu des associatifs, et Joe n'était pas un monstre qui se cache, il est fou après une enfance terrible ! Ce blog a quitté alors Marianne pour l'Opinion, à droite, et je le regrette, peut-être pour la faute d'injure envers les prétentieux ? Les prétentieux, étant au-dessus des autres, ne sont jamais cons, c'est simple. Ledru