Ramasse-miettes N°15

Publié le par Gilles POULET

S’il n’y a qu’un billet à lire sur les racines des attentats, c’est celui-ci, tout y est. France inter nous offre la transcription de l'émission de Mathieu Aron, Benoit Collombat et Jacques Monin. Le journalisme français, ça peut être ça aussi. Chapeau bas !

http://www.les-crises.fr/france-inter-daesh-autopsie-dun-monstre/

__________

La Cour européenne des Droits de l’Homme, vient de rendre un arrêt qui confirme sa jurisprudence, à savoir que le principe de laïcité, en ce qu’il impose la neutralité aux agents des services publics pour garantir l’égalité de traitement des usagers, ne viole pas l’article 9 de la Convention européenne des Droits de l’Homme qui garantit le droit à la liberté de manifester sa religion.

Les laïques ne peuvent que se réjouir de cette jurisprudence qui semble montrer que, quoi qu'on en dise, peu à peu la notion même de laïcité s'éclaire dans l'esprit des magistrats européens. Il reste certes encore beaucoup de chemin à parcourir, mais ne boudons pas notre plaisir.

__________

Florence Berthout, maire du Vème arrondissement a une conception bien curieuse de la laïcité.

Pour organiser l'hanoucca, la "fête juive des lumières", devant la Sorbonne le jeudi 10 décembre, les Loubavitch ont obtenu le soutien enthousiaste de la maire de l'arrondissement, Florence Berthout (LR). « S'afficher aux côtés des religieux est, historiquement, un triste retour en arrière : le besoin de laïcité réside, au contraire, dans la mise à distance de la religion afin qu'elle n'interfère pas avec la vie publique. »...et puis, le 10 décembre est le lendemain du 9, jour où l'on commémore la loi de Séparation. Seuls les esprits chagrins y verront une provocation ou une incongruité.

http://atheisme.org/hanoucca-paris-sorbonne-2015.html

__________

On en apprend tous les jours. Un ami m'informe qu'il existe un mouvement qui arbore sur son site la croix celtique et le profil de Pétain, avec pour devise « Reconquête française ». Ce site est celui d'un mouvement « Deus Vult » (dieu veut, j'imagine ?) qui s'enorgueillit de ce que deux catholiques appartenant à ce mouvement ont abattu « l'arbre de la laïcité planté le matin même à Valencienne pour les 110 ans de la loi de Séparation de l’Église et de l’État ». Rappelons à ces braves agités du ciboire que la loi de Séparation s'adresse aux églises en général et non à la seule église catholique. Deus vult et Opus dei (œuvre de dieu, là je suis sûr !) même combat. Logique, non ? En tout cas l'article qui y est consacré et surtout les commentaires qui suivent en disent long sur la santé mentale de ces braves néo pétainistes.

http://reconquetefrancaise.fr/

__________

  1. Les Français et la laïcité : Sondage IFOP du 09.12.2015.

« Plus au fait des règles régissant les relations entre l’État et les Églises que par le passé, les Français se révèlent aujourd'hui encore plus attachés au principe de laïcité. Dans cette enquête Ifop pour le Comité national d'action laïque (CNAL), réalisée à la veille des attentats du 13 novembre, l'opinion se révélait déjà particulièrement exigeante en la matière... »

Voilà une bonne nouvelle, il y en a parfois. Mais ne nous y trompons pas, la laïcité reste un combat de chaque jour et sûrement un bon rempart, mais pas le seul, contre les violences induites par la lecture fondamentaliste des doxas religieuses.

http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=3232

__________

Intitulée «La France à genoux», la 7e édition de l’outil de propagande francophone du groupe État islamique (Daech), largement consacrée aux attentats de Paris du 13 novembre, déploie – sans surprise – une ligne politique radicale et haineuse à l’encontre des démocraties occidentales, ciblant plus particulièrement l’éducation à la française. Dans la ligne de mire de Daech, tout particulièrement la laïcité, dont la charte affichée dans toutes les écoles depuis 2014 est rebaptisée «charte de la mécréance» par les salafistes.

En suivant le lien, on pourra lire le degré d'âneries dont est capable cette publication, mais aussi son degré de violence puisqu'il appelle au meurtre des «fonctionnaires de l’éducation nationale qui enseignent la laïcité».

http://www.tdg.ch/monde/europe/daech-declare-guerre-ecole-republicaine/story/25637721

__________

Un enfant peut-il refuser de participer à des activités en raison de ses convictions religieuses ?

Le site « La laïcité à l'usage des éducateurs » y répond.

« Pour les séjours de vacances, organisés par des associations laïques, les parents sont avertis qu’ils sont conçus dans une perspective d’accueil de tous, de mixité sociale, sexuelle et culturelle, de pratiques d’activités diverses, dont l’objectif est de grandir ensemble, d’organiser leurs activités avec un souci de prise d’autonomie. Une instruction du 8 juillet 2003 délivre des conseils pour l’organisation de la pratique de certaines activités physiques en centres de vacances et de loisirs.

Ces activités s’adressent naturellement à tous, sans aucune distinction... »

Lire la suite sur :

http://www.laicite-educateurs.org/repondre/un-enfant-peut-il-refuser-de-participer-a-des-activites-en-raison-de-ses-convictions-religieuses/

Lire aussi :http://www.laicite-educateurs.org/repondre/que-faire-lorsque-les-croyances-religieuses-des-eleves-par-exemple-le-creationnisme-sont-en-totale-contradiction-avec-les-finalites-dun-enseignement-disciplinaire/

C'est très instructif et ça devrait aider les parents à comprendre les vrais enjeux de l'école pour tous, sans discrimination et avec pour seule ambition, mais quelle ambition !, d'instruire les enfants en leur évitant le formatage religieux.

__________

Depuis le début de l'état d'urgence, 2 500 perquisitions administratives ont eu lieu au nom de la prévention du terrorisme. Mais celles-ci n'ont provoqué l'ouverture à ce jour que de deux enquêtes préliminaires, sans garde à vue, par le pôle antiterroriste du parquet de Paris.

« Depuis le déclenchement de l’état d’urgence le 14 novembre 2015, c’est un festival de portes fracassées en pleine nuit, de menottages indus et d’appartements retournés, avec pour seule explication, un ordre de perquisition évoquant la prévention du terrorisme : il existe « des raisons sérieuses de penser que se trouvent [ici] des personnes, armes ou objets liés à des activités à caractère terroriste ». Notions floues qui permettent tout.

Je sais bien que la majorité des Français trouve ça bien... je leur souhaite – comme je me le souhaite – d'échapper à ces attentions policières particulièrement musclées et un brin aléatoires. Chacun veut son autoroute ou sa ligne TGV à la condition exprès que le tracé évite son pré carré. Il en va de même pour le facilités exorbitantes accordées aux services de police dans le cadre de l'état d'urgence.

https://www.mediapart.fr/journal/france/111215/terrorisme-2500-perquisitions-deux-enquetes-ouvertes

 

Publié dans Ramasse-miettes

Commenter cet article

Braize François 17/12/2015 19:53

Entièrement d'accord avec vos analyses dans ce nouveau "ramasse miettes"sur tout ce qui touche à la laïcité. J'allais dire comme d'habitude, mais pas de flatterie inutile... surtout au regard de ce qui va suivre...
En revanche, pas du tout d'accord sur le dernier point que vous évoquez, les mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence, où vous persistez dans votre appréciation négative, ce qui est votre droit, mais, petit problème, en ne citant que des chiffres très lacunaires.
Pourquoi mettre en effet en relation 2500 perquisitions et deux actions judiciaires y ayant fait suite ?
Pourquoi aussi "oublier" les centaines d'armes saisies (presque cinq cents), dont certaines de guerre, les documents de propagande islamiste, etc. et ne mentionner que les deux actions judiciaires lancées - sous-entendu grossier 2498 pour rien, sinon brider nos libertés.
Deux poursuites "à ce jour" d'ailleurs auriez du vous dire, car soyez en persuadé d'autres suivront notamment pour détention illégale d'armes ou sur des poursuites liées aux délits applicables en matière de terrorisme. Laissez les juges faire leur travail.
Je signale, en outre, que toutes les juridictions saisies de recours contre les mesures d'assignation à résidence les ont rejetées, et jusqu'au Conseil dEtat lui même vendredi dernier. Allez lire la présentation de ses décisions sur le site du Conseil d'Etat vous comprendrez peut être mieux pourquoi :
http://www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Assignations-a-residence-prononcees-a-l-occasion-de-la-COP-21-dans-le-cadre-de-l-etat-d-urgence.
Le Conseil d'Etat d'ailleurs rejette les requêtes alors même qu'il a saisi le Conseil constitutionnel d'une QPC soulevée par l'un des requérants sur l'article 6 de la loi du 20 novembre 2015 sur l'état d'urgence qui donne la possibilité d'assigner à résidence des individus qui, pendant l'état d'urgence, constituent de manière générale une menace pour l'ordre public, c'est à dire même si leur action n'est pas liée à une entreprise terroriste.
Pour ma part, je ne pense pas qu'il fallait prendre le risque de laisser, pendant l'état d'urgence, des militants extrémistes s'adonner, à l'occasion de la COP21, à des manifestations violentes sur la voie publique (parfaitement prévisibles compte tenu des précédents et même à ce qui s'est passé place de la République avec des profanations du mémorial) , alors que les forces de police républicaines devaient se mobiliser à tout autre chose.
Le Conseil constitutionnel répondra sur ce point de droit et on verra.
C'est aussi cela l'Etat de droit... et le souci d'une information un peu plus complète que celle que vous avez présentée.
Cordialement