Ramasse-miettes N°33

Publié le par Gilles POULET

Jean Constantin chantait : « Où sont passées mes pantoufles, touf touf, mes pantoufles, où ? » sur un air de cha cha cha.
Il semble que ce bon monsieur Barroso les ait trouvées chez Goldman Sachs. Voilà casé l'un des pires présidents que la Commission Européenne ait jamais eus. C'est le scandale absolu et c'est le pire prédateur, la Banque, reine du mensonge, qui est encore à la manœuvre. Shit ! Comme on dit là-bas.
 
Hypocrisie.
« Après 33 ans d'exclusion, les homosexuels peuvent officiellement donner leur sang. La décision d'ouvrir le don du sang aux hommes gays, annoncée par Marisol Touraine en novembre 2015 est entrée en vigueur le lundi 11 juillet. » (…) « Ces derniers ne devront pas avoir eu de relations sexuelles depuis douze mois. »
 
Je ne sais pas pour vous, mais pour moi un an d'abstinence de galipettes, surtout quand est jeune... ça doit pas être facile.
Conclusion, les homos qui auront l'altruisme chevillé au corps et voudront donner leur sang feront pénitence, de quoi réjouir notre sainte mère l'Église.
Au fait, les curés pédophiles sont-ils donneurs de sang ?
 
Comment la ville de Lyon déroge au principe de laïcité... et subventionne pour un million d’euros une communauté religieuse.
« Le 4 juillet prochain, à l’ordre du jour du conseil municipal de la ville de Lyon, sera présentée une délibération prévoyant une subvention d’un million d’euros en faveur de la construction de l’Institut français de civilisation musulmane ».
Le maire PS de Lyon, monsieur Colomb, s'est toujours distingué par son mépris de la laïcité.
 
Michèle Riot-Sarcey : "Pour débattre, il faut prendre le temps de la réflexion". Historienne du politique et du féminisme, professeure émérite d’histoire contemporaine et d’histoire du genre à l’Université Paris-VIII-Saint-Denis, Michèle Riot-Sarcey s'exprime sur France Culture.
Enrichissant.
Dans le Journal du Dimanche du 17 juillet Manuel Valls prévient que « la menace terroriste est désormais une question centrale, durable » et que « d’autres vies seront fauchées ».
« Face à cette menace, Manuel Valls regrette ce qu’il perçoit comme une surenchère sur la question sécuritaire. « Je vois bien, aussi, dans l’escalade des propositions, monter la tentation de remettre en cause l’État de droit », dit-il. « L’autorité est pour moi une valeur essentielle. Mais remettre en cause l’État de droit, remettre en cause nos valeurs serait le plus grand renoncement ». En effet !
Voilà qui rassure et que devraient entendre les braillards de notre pitoyable droite politicienne et du Front lepéniste. Céder sur l'État de droit, c'est acter le triomphe de la barbarie. Ni la démocratie ni la République ne sont négociables.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/07/17/manuel-valls-le-terrorisme-fait-partie-de-notre-quotidien-pour-longtemps_4970719_823448.html#z6GgwKfZbuQDpsZg.99
 
Vive le dumping fiscal ! La fin de la piraterie des paradis fiscaux n'est pas pour demain.
 
« Mardi 12 juillet, l'organisme de statistique irlandais a corrigé le chiffre de la croissance en 2015. Après une première prévision déjà impressionnante de 7,8%, le PIB de l’île a en fait progressé de 26,3% l’an dernier. » […] «  Comment est-ce possible ? L'explosion de la richesse irlandaise s'explique surtout par une arrivée massive d'entreprises étrangères, et pas n’importe lesquelles. Des multinationales, pour la plupart américaines, qui sont venues s’y installer pour profiter d’un taux d'imposition sur les sociétés hyper attractif (12,5%). Après avoir racheté des petites entreprises cotées irlandaises, elles transfèrent tout simplement les revenus de certaines activités, voire leur siège en Irlande.»
Le capitalisme n'aime pas participer à la dépense publique, celle-la même qui permet un cadre de vie agréable. Les états qui se livrent à ce sport sont des parangons d'égoïsme, avec eux, l'utopie européenne est morte. Dies irae, ou jour de colère si l'on préfère.
 
Ils sont dangereux, mais tous ne sont pas des crétins demeurés. « Il existe une véritable idéologie jihadiste, avec un corpus, des références théologiques et des adeptes partout dans le monde. Mais les nouvelles recrues de l’État islamique expriment d’autres motivations au jihâd. »
 
Ne soyons pas frileux, allons y voir, pour mieux les combattre idéologiquement.

 

Publié dans Ramasse-miettes

Commenter cet article