La sacrée semaine qui changea la face du monde.

Publié le par Gilles POULET

Notes de lecture.
 
La sacrée semaine qui changea la face du monde.
Marc Augé
Éditions Odile Jacob : 9,90€
 
            Marc Augé est l'un des plus grands anthropologues français et il nous livre 70 pages d'une histoire à venir, puisqu'elle commence le 1er avril 2018, le jour de l'adresse urbi et urbi du pape, à l'occasion des fêtes de Pâques.
            Ce jour là, le pape François déclare : « Dieu n'est pas mort, non Dieu n'est pas mort parce qu'il n'a jamais existé. » Le reste du récit, sur une semaine, déroule les conséquences d'une telle sortie dans un style alerte où l'ironie et l'humour se taillent la part du lion.
            L'auteur y décrit les suites prévisibles d'une telle déclaration et évoque les violences et aussi les arguties en contre de la gent religieuse. L'affaire pourrait donc n'être qu'une triste anticipation de ce à quoi il faudrait s'attendre s'il n'y avait la trouvaille du mouvement LIBREMENT, qu'animent les partisans de l'humour libre qui ont pour slogan : « NOUS VOUS FERONS MOURIR DE RIRE », qui ont inventé le programme Panoramix, en hommage à la potion magique bien connue,  parce qu'ils ont mis au point leur propre potion magique qui efface l'irrationnel dans la tête des gens et donc les libère.
            Je n'en dirai pas plus, 70 pages, c'est le bonheur d'un après-midi de lecture au doux soleil de l'été indien et je ne veux en pas déflorer la chute.
 
Gilles Poulet
La sacrée semaine qui changea la face du monde.

Publié dans LIBRAIRIE

Commenter cet article