CRÈCHE À LA WAUQUIEZ ET BURKINI : UNE MÊME PROVOCATION

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Pour un ancien membre du Conseil d’État, il a réussi son petit coup médiatique, le président du Conseil régional d’Auvergne-Rhône–Alpes !

Dans une France où 60 % des Français ne se réclament d’aucune religion, il impose à ses administrés la vue d’une crèche de la nativité en s’appuyant sur la décision du Conseil d’État, précisément, sur cette question.

Il souligne par cette provocation à quel point nous avions raison de critiquer cette fameuse décision et d’affirmer que son application serait toujours difficile et contraire à la loi de séparation du 9 décembre 1905.

Les frères ennemis religieux sont de connivence pour les provocations.

La symétrie est frappante avec l’épisode du Burkini de cet été. Comment une vraie et sincère croyante musulmane aurait-elle pu rester sur une plage, même ainsi vêtue, à côté de ces autres corps nus qui ne sont qu’appel au péché ? La vraie raison était évidemment la provocation pour faire du « buzz » une fois de plus. De faire parler de ça, pour que, petit à petit, on s’habitue à ce type de comportement, et que l’aliénation des femmes devienne banalité.

Ces petits coups de notoriété médiatique font un perdant : le principe de laïcité, foulé au pied par des petits calculs électoralistes à la petite semaine pour M. Wauquiez et par des provocateurs islamistes, qui corrompent l’islam et ruinent les efforts d’intégration des Français musulmans qui ne demandent qu’à se séculariser…

Agit’ Prop’

Que pense un catholique sincère de l’usage politicien d’un moment important de sa croyance ? Peut-être se rend-il compte comment la droite a toujours manipulé la religion pour les avantages qu’elle pense en retirer, plus attirée par ses effets supposés sur le corps social que par une foi sincère ?

L’ «agit’ prop’ religieuse », qu’elle soit catholique ou musulmane, n’est pas une bonne chose pour la démocratie dans une société profondément sécularisée comme la nôtre. Ces prétendus frères ennemis sont ses pires adversaires, la spirale qu’ils mettent en marche est dangereuse et en désaccord avec ce que pense la majorité des Français.

Remballez votre crèche, rentrez chez vous M. Wauquiez et arrêtez de courir après des électeurs du FN avec de tels arguments !

Commenter cet article