Ramasse-miettes n° 38

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Une revue de presse militante

 

Alpes Maritimes: Ciotti porte plainte contre des citoyens de la Roya solidaires des migrants.

257 citoyens de la Roya, membres de l’association Roya citoyenne, avaient déposé une plainte contre X visant les autorités françaises, pour « délaissement de mineurs isolés étrangers ». Ils estiment en effet que les autorités départementales refusent de prendre en charge les enfants migrants qui échouent là après un dangereux périple à travers l’Afrique et l’Italie.

Des actions de solidarité qui ne sont guère du goût du président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, qui a annoncé qu’il venait de signaler à la justice l’organisation, par « une poignée d’activistes », du « passage clandestin d’étrangers à la frontière franco-italienne ».

Bien sûr, il s'agit là d'une star de la sarkosie, ceci explique sans doute cela, mais, s'agissant d'enfants isolés et à « la ramasse », on pourrait s'attendre à plus d'humanité de la part d'un élu du peuple. Le ventre est encore fécond...

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/12/03/dans-les-alpes-maritimes-eric-ciotti-porte-plainte-contre-les-citoyens-de-la-roya-solidaires-des-migrants_5042927_1654200.html#6wHxd5u5TSCOtxSd.99

 

Gotlib est mort! Bon sang, il n'a pas osé nous faire ça, tout de même? Rhâââ lovely, Marcel!

J'appartiens à cette génération qui est passée de Mickey à Pilote, puis à Fluide glacial et ne s'en est que mieux portée. Oserai-je dire que nous nous y sommes « cultivés » dans les spasmes d'un continuel éclat de rire. Ah ! les Dingodossiers, la Rubrique-à-brac et l'inénarrable Gai Luron, sans oublier la coccinelle et ses commentaires. On était loin de Fripounet et Marisette. Merci Gotlib, tu étais vraiment « l'aimé de dieu », si j'ose... mais franchement avec un nom pareil, comment résister !

http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/04/gotlib-dessinateur-bd-deces/

 

Décidément, la religion sépare plus qu'elle ne réunit.

« Le président d’une université française peut-il être prêtre ? Cette situation inédite se profile en Alsace, où Michel Deneken, professeur de théologie et par ailleurs prêtre catholique, a toutes les chances d’être élu, mardi 13 décembre, à la tête de l’université de Strasbourg. »

Ça fait débat : Pour ceux qui sont contre, profs comme étudiants, un prêtre est soumis à une hiérarchie extérieure à l'Université et pour ceux qui sont pour, Michel Deneken ne fait pas état de sa prêtrise – certains affirment même qu'ils le découvrent – et comme l'Université de Strasbourg possède une chaire de théologie, ils ne voient pas ce qui peut l'empêcher de postuler à ce poste et d'y être élu, égal en cela à tous les autres profs.

On mesure ici le côté préoccupant des manœuvres de religieux pour s'emparer de postes importants et, pour ma modeste part, je reste rêveur en songeant à la tornade que la candidature d'un imam aurait déclenchée. Le Concordat est une épine qu'il faut extraire.


http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/12/12/a-strasbourg-un-pretre-a-la-tete-de-l-universite_5047224_4401467.html#PvYH5BbBGXUmMxGm.99

 

Du rififi chez les Atrides

Marion Maréchal – la cheffe de file des maréchalistes – s'en prend à sa tata Marine et à son bras droit Florian Philipot au sujet du déremboursement de l'IVG, sur lequel la présidente du FN est revenue. Quand on cherche à se faire élire au sommet, on prend garde à ne pas se mettre à dos toutes les femmes (ou presque!) de ce pays. Marion rappelle à sa tante qu'en 2012 elle défendait en effet une ligne visant à contenir « l'avortement de confort » (sic). Elle a changé d'avis constate-t-elle et « Je découvre sa position. Il n'y a pas eu de débat en interne ». (Si, si, elle l'a dit !).

Difficile de ne pas voir dans les positions de la « petite » un tropisme ultra catho dont Marine Le Pen entend pourtant se servir, mais sans l'afficher. Fais gaffe Marion sois plus discrète, c'est ta tante qui te le demande ! Ce qu'il y a de rigolo chez les Le Pen c'est que les rôles sont bien distribués : le Vieux éructe, la Petite trépigne et la Présidente court après la respectabilité. La politique du large râteau, aux dents assez serrées néanmoins.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/11/marion-marechal-attaque-frontalement-marine-le-pen-et-florian-ph/?utm_hp_ref=fr-homepage

 

Toujours l'avortement... Mais cette fois, c'est Muriel Robin qui monte sur ses grands chevaux et allume les mecs présents.

« L'humoriste invitée par Thierry Ardisson s'est révoltée contre les positions adoptées sur l'IVG par certains hommes politiques. « Pauvre Simone Veil !». « On est entre les mains des hommes comme si on n'était rien, quoi ! », a lâché Muriel Robin avant de poursuivre, en ignorant les commentaires des autres invités de l'émission, parmi lesquels figuraient Camille Cottin et Frédéric Mitterrand. « Pour quoi on nous prend ? On en est que là? Je suis humiliée. Je suis insultée, je suis offensée, je suis... Ça va, ça se passe bien entre vous les mecs, tout va bien? Dîtes-nous hein ? On couche, on pond. Tout ce qui vous arrange », s'est offusquée la comédienne, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/11/le-coup-de-gueule-de-muriel-robin-dans-salut-les-terriens-cont/?utm_hp_ref=fr-homepage

 

Impôts sur les sociétés: Oxfam fustige la "dangereuse course à la concurrence fiscale".

« Dans un rapport publié mardi 13 décembre, Oxfam fustige la « dangereuse course à la concurrence fiscale » à laquelle se livrent les États pour attirer les entreprises. « Ceux qui [en] paient le prix sont les citoyens, en particulier les plus pauvres, avec l’augmentation des impôts sur le revenu des particuliers et la réduction de services essentiels, comme la santé et l’éducation », affirme Manon Aubry, responsable de l’ONG. Après le scandale des « LuxLeaks », des « Panama papers » ou encore plus récemment celui des « Football Leaks », le document d’Oxfam révèle comment les pays se livrent à une sous-enchère sur les impôts des sociétés, pour attirer sur leur territoire les sièges de multinationales. »

Voilà le genre de calamité qu'engendre la fraude fiscale et elle est auto-productive. En effet, les bateleurs de la politique genre Trump ou Fillon, d'autres encore, promettent tous de baisser les impôts, en oubliant de dire que les États ayant besoin d'argent, au minimum pour assurer les tâches régaliennes, ils n'ont de ressources que celles des particuliers. Joli tour de passe-passe qui leur attire l'oreille de l'électeur assez naïf pour gober la petite chanson. Une fois au pouvoir, ces messieurs continuent leur « calinothérapie » en direction des néolibéraux et de leurs entreprises, qui sont maintenant les vrais détenteurs du pouvoir. La preuve ? L'équipe Trump issue du grand capitalisme.


http://www.lemonde.fr/economie-mondiale/article/2016/12/13/impots-sur-les-societes-oxfam-fustige-la-dangereuse-course-a-la-concurrence-fiscale_5047858_1656941.html#TUOUYwjbAAc0ih9L.99

 

 

 

 

Publié dans La chronique de Gilles

Commenter cet article

Ledru françois 18/12/2016 20:20

Baisse des impôts des sociétés : donc bravo à ces gens qui votent pour "faciliter le travail des entreprises" en criant "c'est moderne !" et qui vont s'apercevoir que c'est la TVA payée par eux, les prolos, qui compense. Et ils ne diront pas "bien fait pour moi" !! Non, ils diront "comment est-ce possible ?" et ne seront pas, pour beaucoup, dégoûtés de la droite... zut, bon. Ledru