Amnistie

Publié le par JP BERRAUD

Le monde entier le sait, les prisons françaises sont archibondées. Contrairement à ce qu’il avait proclamé, Nicolas Sarkozy a décidé de faire un peu de place en amnistiant quelques taulards.

Lorsqu’un prisonnier s’évade, les médias précisent qu’il est dangereux. C’est donc qu’il existe des individus non dangereux qui séjournent en prison ! Tous ceux, et ils sont nombreux, qui attendent d’être jugés ; ceux qui sont là pour de « petites peines » (celui qui a tué sa belle-mère ne recommencera pas : il n’a plus de belle-mère ; le Jean Valjean qui vola une pomme : donnez-lui du travail et un salaire correct et il ne volera plus pour manger…). Sont-ce eux qui vont être graciés ou tout au moins remis en liberté ?

Sarkozy veut grâcier des prisonniers méritants. Qu’est-ce qu’un prisonnier méritant ? Les susnommés ? Que nenni ! Un prisonnier méritant est un politicien !

Oh Victor Hugo (vous savez, celui qui haïssait Napoléon le Petit. « Qui se sent morveux qu’il se mouche » - Molière « L’Avare ») ! Ils sont devenus fous ! Tu disais qu’il fallait créer des écoles pour fermer les prisons, ils font le contraire : ils ferment des écoles et créent des prisons !


JP BERRAUD


 

 

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article