UNION MONDIALE DES LIBRES PENSEURS

Publié le par ROGER Louis

Réunion du bureau exécutif

Berne, le 27 juin 2009

 

Compte rendu des activités des fédérations

 Allemagne, rapport de Klaus Hartmann et Klaus Von Raussendorf :

 

La DFV (Deutscher Freidenker Verband, association des Libres Penseurs allemande) a participé à Strasbourg à une manifestation pacifique commémorant les 60 ans de l’OTAN.

Le congrès national qui a lieu tous les trois ans s’est tenu à Berlin, élection du bureau du DFV : un nouveau comité de 7 membres.

Prise de résolutions et de tâches pour l’avenir : informer, actualiser et évoluer dans la Libre Pensée par rapport au XVIIIème siècle, les lumières sont assez loin derrière nous.

Solidarité dans les grèves dans l’éducation.

Autriche, rapport de Roman Roscher :

 

Les libres penseurs ont signé un contrat de 1000 euros avec une société filiale de la ville de Vienne pour la campagne d’affichage dans les bus « Dieu n’existe probablement pas… ». Un mois avant le début de la campagne, le maire catholique de Vienne y met fin avant qu’elle ne commence.

 Suisse, rapport de Jean-Pierre Ravay :

 

L’ASLP (Association suisse des Libres Penseurs) a fêté en 2008 son centième anniversaire, une cérémonie a eu lieu à Olten, avec une conférence de l’ancien directeur de Exit.

Des conférences organisées dans diverses villes ont été suivies par les membres CH.

En janvier 2009, une récolte de fonds a été lancée pour financer la campagne d’affichage dans les bus : « Dieu n’existe probablement pas… ». Un tollé journalistique s’en est suivi, et la presse suisse a pu affirmer après enquête qu’aucune entreprise de transports publics n’accepterait cet affichage.

Les fonds seront utilisés pour une campagne traditionnelle. A quelque chose malheur est bon : les entreprises de transport n’accepteront plus dorénavant de publicité religieuse…. A voir !

 France, rapport de Louis Roger

 

L’ADLPF se mobilise actuellement contre une idée du chanoine de Latran Nicolas Sarkosy qui voudrait faire reconnaître légalement les certificats et diplômes délivrés par le Vatican.

Le Président Louis Roger ayant signé une pétition de Mme Caroline Fourest contre la venue du pape Benoît 16 à Paris, cette signature a été interprétée par Christian Eyschen de le FNLP comme une reconnaissance du dit Etat, ce qui est une absurdité. Le personnage en question a profité de sa position dominante dans la FNLP pour insérer dans le périodique « L’Idée Libre » un article infâmant à ce sujet.

Klaus Hartmann est d’avis que nous devons informer l’IHEU de ces publications mensongères.

 

Position de l’UMLP sur les offensives du Vatican

 

Le problème se révèle pour l’instant franco-français, et a été abordé par le Président Louis Roger lors de son rapport sur les activités de l’ADLPF.

 

Le site WEB de l’UMLP

 

Il apparaît la nécessité de meubler ce site et de créer des liens avec les associations nationales rattachées à l’UMLP, des textes doivent être insérés venant des divers secrétariats de nos associations.

En France et en Autriche, les organisations des libres penseurs sont issues de la social-démocratie, en Allemagne, les diverses organisations sont rattachées à des courants politiques de tendances différentes ce qui peut à l’occasion engendrer des prises de positions politiques. En Suisse, toutes les tendances sont représentées, et jusqu’à maintenant il n’y a pas eu de problèmes. Les membres de l’ASLP sont de tous les partis, mais ne s’expriment pas politiquement dans le cadre de la Libre Pensée.
Louis Roger estime qu’un jour nous devrons réfléchir sur le problème du rapport de la Libre Pensée et de la Politique.

Klaus Von Raussendorf, secrétaire à l’information, propose d’étudier des thèmes de projets communs, avec publication des résultats sur le site WEB et dans la presse courante et spécialisée, trois thèmes sont adoptés par le bureau :

 

  • K. Von Raussendorf

Séparation de l’Etat et de l’Eglise, organiser un recensement de la situation actuelle de Suisse, de l’Allemagne, de la France, de l’Autriche, de la Belgique, du Luxembourg, de la République tchèque, et informer les ressortissants de ces pays.

 

  • K. Hartmann

Expliquer le rôle politique des religions et des églises en Europe.

 

  • G. Annen

A l’instar de l’Italie, organiser dans nos pays respectifs une journée européenne ou nationale d’apostasie, et inviter la population à franchir le pas. L’UMLP supervise, fixe la date et les associations et fédérations nationales et locales organisent les manifestations et financent les actions.

 

Prochaine réunion du bureau :

 

Mars ou avril 2010 à Berlin

 

 

Le Président de l’UMLP

Louis Roger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article