Interview d'un pasteur et réponse de Denis Pelletier

Publié le par Denis PELLETIER

Ce samedi, 16 juillet, les habitants du quartier de la Verrerie à Amboise ont pu constater qu'une équipe d'animation, se présentant comme une association et répondant au nom de Quartier Libre, s'était installée sur le terrain de football non loin du centre social, afin de présenter des animations telles que des ateliers ballons ou maquillage, un concours de corde à sauter, et, point d'orgue du rassemblement, un spectacle où était martelé aux enfants que « Dieu les aimait et qu'il veillait sur eux comme sur la terre entière ». Les enfants, dont on peut supposer que la plupart n'avaient pas reçu l'assentiment de leurs parents pour que la troupe les prenne en charge, étaient environ une vingtaine. Etaient présents également une dizaine d'adultes du quartier, dont quelques parents, à écouter avec bienveillance le discours sous-tendu dans le spectacle.

  David Gasselin, animateur de la radio locale "Radio Active" a proposé un temps de parole à Denis Pelletier, en tant que président de l'Association des Libres Penseurs de France .

 

 

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

LEDRU François 02/08/2011 12:21



Eh bien je remets une couche, il y a dans Libé souvent mieux inspiré un portrait d'un "père blanc" Jaouen, qui a fait tant de "bien" en Afrique ; on vous dit "son nom ouvre toutes les portes", ah
c'est beau comme du cathéchisme ou du Maurras ; donc ce mr en fait a, grâce à la puissance financière inimaginable de l'Eglise, par ailleurs génocidaire (pour moi, 14-18 c'est pour punir la
France qui a osé se séparer de l'Eglise, 39 un remake), consacré sa vie "aux autres"... et à sa propagande ! Faut avoir les moyens. Nous, on doit prendre sur notre temps et nos sous pour faire
quelque chose ! Déjà le catho regarde en faisant "du bien" si dieu tape des "bons de vie éternelle" sur sa caisse ! Pour les curés ok, on a compris... Ledru



LEDRU François 31/07/2011 12:14



Le brave homme de religion est marrant, "je ne fais pas de prosélytisme" ... si peu !! Or il est temps de parler de leur tendance à ce défaut ; car l'Eglise a longtemps fait, justement, des
actions caritatives, en cachant fort bien sous un aspect très discret, que c'est quand même du prosélytisme. Et aujourd'hui, ont-ils raison ou tort, les dérapages du Chanoine de Latran les
poussent à croire qu'ils ont progressé ; et les instructions sont nouvelles : les orga humanitaires importantes "civiles"  ne feront toujours que du discret, les curés et abbés se présentant
comme tels sont au contraire très "pieds dans le plat" ! Car ils ont le sentiment que c'est une bonne chose de jouer les tout-puissants (ha, ha,  ) au sein de la société ;
d'impressionner les gens par leur pouvoir supposé ; en somme d'apparaitre comme un corps qui "se fait respecter" (euphémisme) et oublier la gentillesse !! Très marrant ; enfin marrant, si on
veut. Ledru