AG du groupe Eugène Leroy à Vitrac

Publié le par envoyé par Denis PELLETIER

dordogne.jpg

 

Le groupe Eugène-Le-Roy a tenu son assemblée générale en présence

de Germinal Peiro. 


Fort de 63 adhérents, le groupe Eugène-Le-Roy des libres penseurs a tenu, dimanche, son assemblée générale.

En l'absence du président Pierre David, retenu pour raison de santé, mais avec la participation de Germinal Peiro député maire du village, les débats se sont orientés tout naturellement sur la défense des valeurs de la laïcité, placée au centre du combat des libres penseurs.

Un thème récurrent donc, pour un élargissement de la discussion sur la liberté, la construction des édifices religieux (quelle que soit la religion), une réelle séparation entre l'église et l'État, la nécessité d'un droit de réserve pour les représentants de la République, etc. « Le combat continue pour faire face à des religions en reconquête permanente », ont déclaré les intervenants du jour.

Germinal Peiro a rappelé, quant à lui, que « ce principe était inscrit à l'article 1 de la Constitution française en représentant une chance et une idée d'avenir, l'exercice des croyances relevant quant à lui du domaine privé et individuel. »


Soirée-débat

En passant de huit à dix membres à l'issue de l'assemblée, le conseil d'administration du groupe Eugène-Le-Roy

(des libres penseurs "non alignés") devait, dès cette semaine, procéder à l'élection de son bureau et décidait de poursuivre ses actions pour faire connaître la laïcité à travers des réunions, des conférences, etc.

Il est notamment prévu d'organiser une soirée-débat, chaque mois, dans un café du Sarladais, mais aussi de créer une bibliothèque - où plutôt un fonds d'ouvrages - pour tenir à la disposition de tous des écrits traitant des thèmes en accord avec les concepts véhiculés par les libres penseurs.

Publié dans Centre et Ouest

Commenter cet article