Barbarin et Valls une histoire d’amour

Publié le par Régis BOUSSIERES

Philippe Barbarin, archevêque de Lyon n’avait pas été par quatre chemin pour dénoncer le mariage gay puisque, cet été, il avait déclaré au Figaro que « le parlement n’était pas Dieu le Père » et que « pour nous, la première page de la Bible (qui dit que le mariage unit un homme et une femme) a un peu plus de force et de vérité qui traversera les cultures et les siècles que les décisions circonstancielles ou passagères d’un Parlement ». En clair, le « nous » des catholiques refuse le vote d’un Parlement et prétend être au dessus des lois, « la bible est plus importante qu’un Parlement ». Cela est un camouflet pour la République laïque, puisqu’une religion prétend être supérieure à la République…

Qu’allait dire « flamby » ? Le Président qui se veut laïque car il veut inscrire la loi de 1905 dans la Constitution ? Rien… On s’écrase. Pire : le 14 septembre, le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, était en déplacement à Lyon pour une seule journée, bien chargée. Il était, puisque Ministre de l’Intérieur, bien informé des déclarations du Phillou Barbarin… Mais cela ne l’a pas empêché de rencontrer Phillou « dans une rencontre à huis clos » d’après le journal Lyon . C’était d’ailleurs le premier rendez-vous de la journée, Manu avait une envie pressente de s’enfermer dans une pièce avec Phillou, étonnant, non ? D’ailleurs, c’est le seul représentant religieux qu’il a rencontré ; pourquoi ? Il a une plus belle robe ? Manu a un petit faible pour la soutane rouge ? Il est consternant de voir que les élus, les membres du gouvernement, rencontrent sans cesse les religieux, ce qui est contraire à la loi de 1905… Mais, Phillou en a profité (après sa première expérience à huis clos) pour faire des déclarations incohérentes comme les écrits de la bible qui sont d’après Phillou intangibles (la Terre est donc plate, le monde a été créé en sept jours…) ; pris de folie et dégoulinant de transpiration, Phillou a cru bon déclarer que «  le mariage gay ouvrirait la voie à la polygamie et à l’inceste » (qui est encensé dans la bible, soit dit au passage…).

La première expérience avec Manu n’a pas dû être concluante, il préfère sans doute la petite quenelle de notre « flamby » régional, M. Collomb, le Maire de Lyon, qu’il n’arrête pas de voir lui aussi. Phillou a ainsi dit « après, ça (le mariage gay) il y a des quantités de conséquences qui sont innombrables. Ils (qui sont ces « ils » ?) vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l’interdiction de l’inceste tombera ». Va y Phillou, encore un petit effort, parle nous aussi de la zoophilie, j’imagine déjà les futurs titres des journaux « suite à l’adoption du mariage gay, Raymond demande le droit de se marier avec sa vache Gertrude » ou de la nécrophilie, pourquoi pas ? Quitte à être con et aussi facho que tes intégristes, assume et va au bout de ta « logique ».

Et Manu dans tout ça, pas trop déçu de s’enfermer avec Phillou ? Non, Manu en bon représentant de la République Laïque, prend la défense de Phillou, en faisant de telles déclarations, Manu pense que Phillou « était dans son droit  (canonique ta mère ?)»; il est « peut-être de son devoir » de donner son opinion, jugeant « normale » la confrontation d’idées sur le sujet. Heu… concrètement, elles sont où les idées de Phillou ? Il s’agit uniquement de condamnations dogmatiques issues de la bible et de propos extrémistes faisant l’amalgame entre l’homosexualité et l’inceste. C’est avec de telles « idées » que l’on persécute les homosexuels dans de nombreux pays. Espérons que le Ministre prendra autant la défense des personnes qui critiquent la pratique de l’inceste par exemple dans les pays musulmans et qu’il ne fera pas le coup de la « stigmatisation ».

                                                                             Régis Boussières

Publié dans LAICITE

Commenter cet article