Brèves

Publié le par Régis BOUSSIERES

Tiens voilà la boudin

Christine Boutin (Présidente du Parti Démocrate Chrétien) a osé dire "il y a des lois supérieures à la loi de la République". Lesquelles ? Celles de Dieu, dont Christine n’est que l’humble instrument… Seulement si Dieu ne voulait pas du mariage gay, il n’avait pas qu’à créer les homos, la République, les socialistes… Toujours sous l’emprise de l’eau bénite, elle a aussi déclaré "on est envahi, on ne peut plus avoir une histoire sans histoire gay. Donc, aujourd’hui la mode c’est les gays !"

3971369846936Pourtant moi, quand j’allume la télévision, j’ai envie de dire que la mode est aux réactionnaires! En effet pas un jour sans Frigide ou Boutin dans les médias… Au fait, sans les gays je ne te verrais pas autant à la télévision et on ne parlerait pas de ton groupuscule, tu leur dois tout aux homosexuels et à cette « mode gay ».!


Régis Boussières

 

Les Papes passent, pas le dogme

François n’est pas comme les autres (papes), la preuve, il prend le métro mais ne marche pas sur l’eau… On fait ce que l’on peut. Pas contre, comme les autres papes, place Saint Pierre, le 13 mai, lors de sa prière il a lancé un appel pour « la protection juridique de l’embryon » et donc contre l’avortement. Il apportait ainsi son soutien à une marche de 30 000 chrétiens « pro life » qui défilaient au même moment à Rome. C’est le même pape qui n’a pas beaucoup agi en Argentine comme son Eglise, pour sauver des vies, durant la dictature militaire…

Régis Boussières

Publié dans BRÈVES

Commenter cet article

BRANACRD 23/06/2013 11:58


Boutin est catholique, pour être chrétien il faut être disciple de Jésus le Christ.

Petrilli Jean 06/06/2013 12:01


Il faut ajouter que Christine Boutin est mariée avec son cousin germain. Lorsque certains journalistes , rare, ont l'outrecuidance ( à ses yeux) de lui faire remarquer sans hésitation elle
invoque la loi de la République qui n'interdit pas le mariage (cosanguin) entre cousins germains. Ben alors pourquoi ne s'applique-elle pas la loi de dieu, "supérieure" à celle des hommes ?