Communiqué de presse BABY-LOUP

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

La crèche Baby-loup de Chanteloup-les-Vignes, que nous soutenons sera demain devant les tribunaux pour le procès en appel du jugement de Mantes-la-Jolie. Procès ou  l'accusation fut déboutée. Notre présence massive lors de ce premier procès fut un soutien et un réconfort pour La directrice ainsi que pour toute son équipe et le comité des parents. nous serons bien sur présents à Versailles. Ce lundi marquera sans doute un tournant dans l'histoire de la laïcité. Mais bien sur et avant tout dans l'histoire de cette crèche exemplaire qui essaimera bientôt au-delà de nos frontières.

DC

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ASSOCIATION BABY LOUP

5 septembre 2011


Le débat sur la neutralité confessionnelle et le non port du voile qui avait opposé une ex-salariée à son employeur, une crèche associative (Babyloup), s’ouvre à nouveau le 12 septembre prochain, suite à l’appel de la décision prud’homale du Tribunal de Mantes La Jolie, du 13 décembre dernier. En ré ouvrant ce débat, c’est le sort de l’ensemble des associations parapubliques, œuvrant au cœur des quartiers sensibles et confrontées à l’entrisme religieux qui se joue. Ce sont également les contours de la laïcité, principe garantie par notre constitution, qui seront définis par la 11ème chambre sociale de la cour d’appel de Versailles. Si raison est donnée à la crèche Babyloup, et par là même, à sa volonté de respecter les modes de vie de chacun, sans distinction confessionnelle, culturelle, sociale ou politique, alors une jurisprudence verra le jour permettant au principe de la laïcité, dans ce type d’espace, d’être un droit fondamental vécu par tous. C’est aussi un débat de Société sensible qui sera tranché et auquel sont confrontées de nombreuses entreprises privées. Le 12 septembre à 14 h, auprès de la 11ème chambre sociale de la cour d’appel de Versailles, les femmes et enfants qui composent la crèche BABYLOUP souhaitent que les principes justes qu’ils véhiculent et défendent soient tout simplement reconnus et qu’une jurisprudence essentielle soit établie.

 

Le conseil d'administration,

sa présidente,

l'équipe opérationnelle,

la directrice et le comité des parents.

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

LEFEVRE 11/09/2011 19:26



IL FAUT DÉFENDRE À TOUT PRIX LA LAICITÉ, ELLE EST MENACÉE SANS CESSE. ELLE EST GARANTE DE LA PAIX CIVILE. IL FAUT S'OPPOSER À L'ENTRISME DES RELIGIONS, TOUTES !



Association des Libres Penseurs de France 12/09/2011 06:57



Merci pour ce message de soutien. Vous pouvez aussi soutenir Baby-loup en signant la pétition. Vous trouverez le lien sur la colonne de gauche.


Il appartient à chacun de combattre pied à pied au quotidien dans son environnement de travail ou son lieu de vie. C'est peut-être un peu la renonciation de chacun et 'impression d'être seul qui
laisse le champ libre aux expressions identitaires. Il faut porter nos valeurs républicaines fièrement. C'est ainsi que nous pouvons contribuer à faire reculer les intégrismes de tout genre, mais
aussi le racisme. Même et surtout celui qui tend à se dire laïque.


DC