Communiqué de Presse : CRCM Lyon

Publié le par Cercle Maurice ALLARD

Cercle Maurice Allard                 

 17 Rue Ternois, 69003 Lyon                                                                   

                                                                       Lyon le 08/05/2013

 

 

Alertés par quelques élus du Conseil Municipal nous apprenons que le CRCM (Conseil Régional du Culte Musulman) a demandé auprès de la Mairie de Lyon une subvention de 16 000 euros pour payer son loyer et charges locatives. Cette demande est inscrite à l’ordre du jour du prochain conseil du 13 mai 2013.

Cette subvention, si elle devait être votée, constituerait une nouvelle atteinte à la laïcité, dont le maire de LYON est coutumier. Faut-il rappeler l’article 2 de la Loi de 1905 qui est sur ce point très clair : « la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte ». L’argumentaire juridique invoqué par le maire est totalement inapproprié. Il concerne l’arrêt de la Cour Administrative d’Appel de LYON portant sur le financement par la ville de LYON et le Conseil Général du RHÔNE de la 13 ème Conférence des Eglises européennes (KEK) . Arrêt très contestable qui n’avait pas repris tous les arguments que nous avions présentés notamment que la subvention octroyée à cette occasion à la Fondation du Protestantisme avait été reversée à la KEK association de droit suisse basée à GENEVE. Cette subvention finançait une opération ponctuelle dans laquelle la cour d’appel n’y avait pas vu le caractère cultuel contrairement au Tribunal administratif de LYON ! L’argumentaire présenté est une pure fiction pour justifier le financement d’un culte. Les dépenses qu’il se propose de prendre en charge seront des dépenses en moins pour le Conseil Régional du Culte Musulman et au final ce sera le culte lui-même qui sera financé (loyers et charges). L’argent public ne doit pas financer les religions. Le CRCM se targue de représenter les musulmans de la Région, soit, des centaines de milliers de fidèles. Qu’il demande à ceux-ci des dons pour payer leur local dont le loyer n’est que de 900 euros. Cela ne représenterait même pas 1 euros par fidèle  et par an!

 

Qui peut-être dupé par une argumentation aussi pernicieuse, présentée par le Maire, pour bafouer une des lois fondamentales de notre République ?

Nous en appelons à un sursaut républicain c’est à dire dépassant tous les clivages politiques pour s’opposer à cette initiative qui ouvrirait la boîte de Pandore dans un pays miné par la crise et le communautarisme religieux !

Si, cette subvention illégale était malgré tout votée le Cercle Maurice Allard saisirait pour annulation la juridiction administrative. Il invite les contribuables lyonnais attachés à la laïcité à protester également.

 

Le Président,

Régis Boussieres

 

article-copie-1


Publié dans RHONE

Commenter cet article

colin 10/06/2014 17:23

Je partage totalement votre opinion,mais comment manifeste notre opposition?
Avez vous prévu une pétition?