Communiqué : débat sur la laïcité initié par l’UMP

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Le 5 avril s’est tenue, à l'initiative de l'UMP, une convention clôturant un débat interne à propos de laïcité. Initialement appelé de ses voeux par le Chef de l'État français, ce débat qui devait, selon ses propres mots, conduire à distinguer « l'islam en France » de « l'islam de France », s'est retrouvé camouflé sous l'apparence d'un débat sur la laïcité. Comme si les rédacteurs de la loi de 1905 portant sur la séparation des églises et de l'État avaient donné pour mission à la laïcité d'attribuer le label « Qualité France » à telle ou telle famille spirituelle !

 

Les laïques ne sont pas dupes de ces manoeuvres. Le respect de la laïcité n'a jamais été le souci de l'UMP ni d'ailleurs des organisations portant d'autres noms dont ce parti est issu. La transgression majeure au principe politique de la République laïque demeure la loi Debré de 1959 qui organise les financements publics de l'enseignement privé à 90 % catholique, financements continuellement abondés depuis par des dispositions nouvelles. Et comment ne pas considérer comme attentatoire à la laïcité dont la droite et l'extrême droite prétendent se faire les hérauts, le fait que perdure le statut concordataire (ministres des cultes protestant, israélite et catholique fonctionnarisés, enseignement religieux à l'École publique...) statut particulier qui maintient les départements d'Alsace-Moselle et certains d'Outre-Mer en dehors de la loi commune ? Ces nouveaux et improbables défenseurs de la laïcité devraient d'abord s'engager à défendre le retour au financement public de la seule École publique et nous informer de la manière dont ils envisagent l'accession des départements concordataires à une administration plus conforme à l'article premier de la Constitution qui précise « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Au lieu de cela, ils s'engagent vers la confiscation de la laïcité avec pour objectif d'en faire une arme au service de leur politique sécuritaire et une justification d'accommodements contournant les dispositions de la loi de 1905.

Les représentants des six grandes religions de France réunis au sein de la Conférence des responsables de cultes en France (CRCF) ne s'y sont pas trompés quand, apprenant la tenue de cette convention de l'UMP consacrée à un débat sur la laïcité, ils ont rendu publique une tribune dans laquelle, désapprouvant la tenue de cette convention « pendant cette période pré-électorale », ils s'affirment attachés aux principes généraux de la loi de 1905, mais considèrent que « les modalités d'application de ces principes restent toujours perfectibles ».

« Nous militons pour une laïcité de bonne intelligence », écrivent-ils pour appeler de leurs voeux que soient prises en considération les conclusions de la Commission sur les « relations des cultes avec les pouvoirs publics » remises en 2006 par son rapporteur Jean-Pierre Machelon qui préconise un toilettage de la loi de 1905 rendant lesdites relations plus conformes au modèle concordataire napoléonien qu'au principe de séparation des églises et de l'État.

 

Entre l'hypocrisie de l'UMP et le double langage du CRCF, la laïcité, est plus que jamais menacée. L’ADLPF (Association Des Libres Penseurs de France) en appelle au sursaut des forces laïques dans leurs diverses composantes (politiques, syndicales, associatives) et se déclare prête, avec le Comité de Réflexion et d’Action Laïque de la Seine-Maritime (CREAL 76) à participer à toute action unitaire pour la défense de la laïcité, principe d'avenir.

 

                                 

                                  Président : Denis PELLETIER

 

 

 

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

régis 14/04/2011 18:28



J'ai vu les photos du commentaire n°1. Comparaison n'est pas raison. Mettre un casque de protection pour le vélo ou le ski est fortement encouragé, la burqa protège de quoi? Avez vous vu une
personne en tenue de ski dans le métro, chez lui? Un autre porter son casque pour le vélo et le garder sur son lieux de travail ou chez lui? Et dire, ma religion m'interdit de
retirer mon casque... Idem pour ceux qui ont froid (écharpe, bonnet) on se protège du froid ou de la pollution, mais vous avez déjà vu une personne garder son bonnet et son écharpe par 35 degrés?
Quant aux déguisements, on les met pas tout le temps (et comparer la burqa à un déguisement, quel blasphêmateur vous faites...). La Burqa n'est pas un choix vestimentaire, elle doit être toujours
portée en tout lieux à tout moment, même par 35 degrès, dans le métro, chez soi, dehors et elles veulent l'imposer dans les hôpitaux par exemple en refusant de la retirer pour se faire soigner
(avez vous vu une personne refuser de retirer son bonnet, ou son casque pour avoir des soins?) La Burqa est un uniforme religieux et sexiste, en effet seule les femmes sont obligés de la portée.
C'est du prosélytisme et cela remet en cause la laïcité et l'égalité homme femme, car la Burqa c'est pour ne pas être vu par les hommes qui ne sont que des pervers... On est bien loin du
casque pour le vélo on une tenue avec masque respiratoire !!!



Association des Libres Penseurs de France 14/04/2011 18:45



Tout à fait d'accord avec cette colère.Bravo Régis.


Martine Bosdeveix


 



Terra Light 11/04/2011 16:50



Voile integrale, Loi ou pas ? Analyse


Le débat de la laïcité n’est rien d’autres que de la poudre aux yeux. Les media sont en train de jouer un rôle catastrophique et loin de leur rôle d’information démocratique. Pourquoi faire une
loi contre le voile intégrale est anti-démocratique et machiavélique ?


 


La seule vrais raison et le socle du débat est que le voile intégrale pose un problème de sécurité dans les lieux publique. Donc il s’agit la d’un problème de SECURITE. Analysons ça !


En deux minute de réflexion, et pour cela il n’est pas dispensable un master en sociologie et encore plus le niveau bac n’est pas requis non plus pour comprendre que les terroristes ne
s’habillerons jamais en voile intégrale pour se dissimuler dans la foule. Dans l’histoire du terrorisme islamique » définit par certains pouvoir politique, on a jamais vue dans l’occident un
terroriste vêtu comme la tradition arabe commettre des actes. Toutes les terroristes ont était habillé comme les occidentaux et fondu dans la masse parfaitement. Un terroriste, un mafieux, ou
autre, avec un minimum de cerveau (intellect) sait que pour arriver a son objectif il faut se fondre dans la masse ou dans l’environnement. Et il n’est pas complique à se masquer ou camoufler
parfaitement, par exemple mettre une perruque ou se déguiser en travestie en femme ou homme. Alors on comprenne que la problématique de la SECURITE , que les politiciens , certain philosophes
psychologues, soutenue par certains media est complètement nul, irraisonnable. Alors de quoi il s’agit ?


Il s’agit d’une « modernisation de l’islam » avec la force. La force c'est-à-dire la LOI. Les moyens pour arriver a ce but sont tout simplement machiavélique. Que l’islam veux changer ou pas
c’est autres chose, mais pas avec la force de la loi, dans un pays démocratique. Les media influencé ne font plus leur travail d’information mais de prise de position.


La vérité va encore plus loin. Ce débat est une poudre aux yeux aux française pour larguer l’attention u publique des vrais problèmes. Des problèmes économiques. Que bientôt, dans quelque mois
nous entrerons dans une nouvelle crise mondiale financière. (La FED est en faillite depuis 6 janvier 2011). Le prix de l’énergie augment inexorablement. Les richesses s’en vole hors de la France
en masse 100 milliards € , chaque année vers les paradis fiscaux, que la Sécurité Sociale est en train de disparaitre, et les mutuelles privée sont en train de prendre la place , et que la
misères des classes moyennes et basses (85 % de la population) est entrain d’exploser en France et je peux numéroter comme ça des milliers de problèmes , pendent des jours et des jours .


Ouvrez les yeux et relisez deux fois ce texte pour mieux le comprendre et gardez le sang froid.





Terralight / 05.04.2011