Communiqué du Collectif Laïque

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

BABY-LOUP : IL FAUT LEGIFERER !


Le Collectif des associations laïques signataires, réuni le 18 avril 2013, appelle solennellement le Parlement à adopter très rapidement une législation permettant d’assurer l’obligation de neutralité philosophique, politique et confessionnelle à toute personne travaillant dans des structures éducatives de la petite enfance qui bénéficient d’une aide financière publique. 

En cassant l’application à une salariée de cette clause générale du règlement intérieur de la crèche privée Baby-Loup, la Cour de Cassation a mis en évidence la nécessité de protéger l’application de ce principe à toutes les structures s’occupant de la petite enfance sur fonds publics. 

Face à la montée des revendications et provocations prosélytes et communautaristes, l’arrêt de l’expérience exemplaire de cette crèche constituerait un signal néfaste pour le vivre ensemble dans la République. 

Le Collectif demande à ce que la loi permette à des structures de travailler sereinement, dans le respect de la neutralité à laquelle les enfants ont droit pour assurer la construction de leur liberté de conscience.

                                                                                                      Paris, le 6 mai 2013 

 

Arab Women Solidarity Association France, Association C.A.E.D.E.L./Mouvement Europe et Laïcité, Association Des Libres Penseurs de France, Association Egalité-Laïcité-Europe, Association Laïcité-Liberté, Association Le Chevalier de la Barre, Association Libres-MarianneS, Club République Sociale, Conseil National des Associations Familiales Laïques, Comité Laïcité-République, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge Mixte Universelle, Grand Orient de France, Ligue International du Droit des Femmes, Observatoire International de la Laïcité, Observatoire Laïcité Provence, Regards de Femmes, Union des Familles Laïques.

 

Publié dans ADLPF

Commenter cet article