Communiqué du Collectif Laïque

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

La Laïcité pour tous !


La prochaine élection présidentielle doit être l’occasion de défendre et de promouvoir la laïcité, durement mise à mal ces dernières années. Sous prétexte de «toilettage », la loi de 1905 est continuellement vidée de son contenu.

 

Un sursaut laïque et républicain est indispensable.

 

Dans ce contexte, le Collectif laïque est favorable à la constitutionnalisation des principes énoncés dans les articles 1 et 2 de la loi de 1905 : liberté de conscience, libre exercice des cultes, principe de séparation (non reconnaissance et non subventionnement publics des cultes). Le Collectif rejette toute forme de constitutionnalisation du concordat d’Alsace Moselle.
Les associations signataires rappellent qu’en vertu du principe constitutionnel d’indivisibilité de la République, la laïcité a vocation à s’appliquer sur tout le territoire national. Elles considèrent que tout « statut des cultes » dérogatoire doit disparaître. Cette harmonisation des rapports entre les cultes et les pouvoirs publics doit se faire progressivement, après concertation. Le Collectif met en place un groupe d’étude chargé d’élaborer des recommandations pour l’extension progressive et sans brutalité à l’Alsace Moselle de la loi de 1905, indépendamment du droit local. Le rapport fera l’objet d’une communication publique.

 

Fait à Paris, le 29/02/2012


Les associations et organisations signataires : Arab Women's Solidarity Association France, Association EGALE, Association Laïcité-Liberté, Association Le Chevalier de la Barre, Association Les Comités 1905, Association Libres MarianneS, Association des Libres Penseurs de France, Centre d'Action Européenne Démocratique et Laïque, Club République Sociale, Comité Laïcité République, Comité Valmy, Conseil National des Associations Familiales Laïques, Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l'Education Nationale, Grand Orient de France, Ligue du Droit International des Femmes, Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme, Observatoire International de la Laïcité, Observatoire de la Laïcité Provence, Regards de Femmes, Union des FAmilles Laïques.

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

Joseph Pair 28/05/2012 22:48

Le Concordat c'est 58 M€ par an. C'est un impot d'églises, un PRIVILEGE à abolir. L'Eglise a prélevé indumment l'impot (la dîme) pendant des siècles. Parlons des racines européennes de l'Eglise
plutôt que des racines chrétiennes de l'Europe.Sa dette est énorme!

Well 04/05/2012 15:40


Triste laïcité


 


Depuis l’affaire Mehra, nos amis de l’autre religion bénéficient d’une grande protection aux frais de la république laïque. Quelle autre communauté est autant protégée ? Il serait si simple
de vivre comme tout le monde, discrètement, sans arborer sa religion. Mais là, silence, depuis les heures sombres de notre histoire, critique du peuple élu interdite.


 


Je suis convaincu qu’il existe un statut quo entre les deux communautés juive et musulmanes. Les revendications communautaires des uns arrangent les autres, selon le principe éternel, c’est pas
moi qui a commencé, c’est l’autre. Plus on est de fous, plus on ri. Plus il y a de monde à se balader en Seine Saint Denis en costume traditionnel, plus on passe inaperçu avec le sien. Ce sont
nous les laïques les perdants.


 


Non loin d’Aubervilliers et son affaire du voile, à Pantin, deux petites écoles juives sont protégées, tout au moins aux heures de mouvements d’élèves, par deux voire trois cars de gendarmerie,
comprenant minimum trois hommes chacun.


 


Vous connaissez ce genre d’école ? La rue y sert pour les riverains de Salon du 4x4, noir de préférence, car on se doit de venir montrer à la communauté le dernier modèle, toujours noir de
préférence. L’avantage pour les riverains, c’est que ce Salon se tient deux fois par jour au lieu d’une fois par an.


 


Ce genre d’école très particulière draine donc les élèves de plusieurs communes avoisinantes. Et on va vous dire ensuite de combattre l’obésité en allant à l’école à pieds. Et on critique, avec
raison, les prières de rue qui bloquent la circulation un jour par semaine, alors que là c’est deux fois par jour, avec un défilé des mamans poules à casquette et bottes à clous dernier modèle
sorti de chez Tati. Je suis vache, mais à mon avis, ce sont tous des Séfarades, car ils et elles ressemblent furieusement à leurs cousins d’Afrique du nord, le même type très brun, la même façon
voyante et vulgaire de se fagoter, la même exubérance.


 


Et on critique les musulmans, en France depuis 10 ans, qui arborent des drapeaux de leur pays d’origine, alors que dans la cour de récréation de juifs implantés en Europe depuis des siècles, les
bâtiments sont peints aux couleurs d’Israël, et qu’il y a des drapeaux Israéliens aux fenêtres.


 


Où sont les Ashkénazes, que je trouve beaucoup plus européens, discrets, raffinés ? Fréquentent-ils les écoles laïques ? Et que devient l’école laïque dans tout cela ? Quel genre
d’élève y reste-t-il ? Où sont les têtes de classe d’antan ? Bien sûr il n’y a pas que les juifs à exfiltrer leurs enfants de l’école laïque, les classes moyennes aussi.


 


Suis-je jaloux ? Pas sûr. Des mômes trimbalés tous les jours en voiture pour aller à l’école, ça va faire une belle génération de névrosés prêts à aller guerroyer au proche Orient.


 


Pour être heureux, vivons cachés. 

Roland 07/03/2012 09:05


D'accord avec toi Schwob pour dire que parmi les obédiences maçonniques, il n'y a pas que le GODF qui lutte pour la laïcité. C'est l'une des spécificités de la maçonnerie française dite
adogmatique et libérale, donc des obédiences qui la composent, d'être pour la laïcité. Mais, si le candidat socialiste est élu et respecte son engagement conceernant la Constitution, toutes ces
obédiences, sauf le GODF,  porteront le poids historique de leur refus de co-signer ce communiqué. Je n'ai rien voulu dire d'autres.


Pour ta seconde question, désolé mais je n'y comprends que couic : ma culture ne va pas si loin...  Ton TCF.

schwob 07/03/2012 08:19


Pour Roland : il n'y a pas que le GODF dans la maçonnerie à lutter pour la laïcité : revois tes classiques, mon TCF.


Et une qestion : Ipse, quid alii quam loqui facias ?

jimili 03/03/2012 17:25


c'est avec curiosité que j'ai pris connaissance de ce texte.


Personnellement je pense qu'après 1 siècle, cette Loi de 1905 devrait être comparée avec les réponses et les solutions mises en pratique déjà par nos pays partenaires, comme l'Allemagne, la
Suisse, l'Espagne, l'Italie, la Hollande, la Belgique, l'Angleterre, le Luxembourg, Andorre.


Ce n'est pas parce que l'on est d'une république, dont la nôtre, que notre Etat se trouve vraiment en phase avec les donnes de notre présent.


Etant précisément d'Alsace, le Concordat maintenu (je crois) par l'Administration allemande par souhait de la population Alsacienne l'a été encore voulu après 1918. La démocratie commence déjà
par le respect des désirs de la population concernée, et celle-ci ne serait pas pour la modification d'une situation exemplaire qui fonctionne, et très bien. ... et ce qui est démontré être bien
mériterait d'être pris en compte.


Les diverses associations étant, je pense, du respect de la personne, et par là de l'égalité aux libertés lui étant propres, je crois donc que cet exemple régional mériterait d'être retenu pour
l'évolution de cette Loi 1905.

Delpech 01/03/2012 16:30


Enfin une action.


Nous attendons et accompagnerons ce rapport.


Merci.

Roland 01/03/2012 14:25


Un communiqué réaction à une prise de position du candidat F. Hollande.


Nous connaissons bien la mouche qui l'a piqué. Que devient le PS ? est-il toujours le continuateur de la vieille SFIO ? Le silence assourdissant de ses bataillons bien rangés derrière leur
militant-candidat en dit long. No comment.


Quid aussi de la Fédération Nle de la Libre Pensée... Quid de toutes les obédiences maçonniques (sauf le GODF)... Quid encore de qui d'autres ?..


Décidément, la période électorale n'est pas le meilleur moment pour s'afficher ! C'est déplorable, c'est toujours cela de gagner pour les défenseurs du séparatisme alsacien : c'est-à-dire les
corbeaux !