Communiqué : L’ARGENT PUBLIC POUR LA SEULE ECOLE PUBLIQUE !

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Il y a 50 ans, la loi Debré ouvrait la boîte de Pandore du subventionnement des écoles privées, à 95% catholiques. Depuis lors, cette atteinte sans précédent à la laïcité n’a cessé de s’approfondir et d’aggraver la situation de l’enseignement. Le dualisme scolaire ainsi institué aboutit aujourd’hui à ce paradoxe effarant : alors que la crise économique sévit au détriment des plus modestes, la République Française, pourtant constitutionnellement laïque, est devenue l’Etat européen qui finance le plus largement l’enseignement confessionnel, concurrent direct de sa propre école publique républicaine dont la mise en pièces s’accélère de façon vertigineuse :

  • suppressions massives de postes, notamment par le non remplacement de départs en retraite,

  • suppression de disciplines dans le secondaire,

  • destruction systématique et programmée de l’école publique rurale,

  • loi Carle qui pille les budgets municipaux et met en place, entre les communes, une concurrence aggravée par la suppression de la carte scolaire,

  • abandon de la formation des maîtres,

  • accords Kouchner – Vatican abrogeant de fait le monopole d’Etat de collation des grad Juines et livrant à une religion la compétence à former les enseignants publics,

  • reconnaissance d’utilité publique accordée à des associations ayant pour but de subventionner l’enseignement privé qui permet à leurs donateurs de profiter d’une nouvelle niche fiscale,

  • etc, etc…

 

L’Association Des Libres Penseurs de France (ADLPF, membre de l’Union Mondiale des Libres Penseurs) participe, aux côtés notamment des organisations laïques scolaires et péri-scolaires, à la réaction citoyenne unitaire qui s’imposait et qui se développe malgré l’épais silence des grands media : pétition massive pour l’Ecole Publique ayant recueilli plus de 200 000 signatures en quelques mois et manifestations« Fête de l’Ecole Publique » - dans tout le pays, le 19 juin, à l’occasion du cinquantenaire du Serment de Vincennes par lequel nos prédécesseurs s’engageaient à lutter sans trêve jusqu’à l’abrogation des lois de subventionnement de l’école privée.

 

Pour les Libres penseurs, ces manifestations ne constituent pas un aboutissement par une simple commémoration, mais le point de départ d’une mobilisation populaire qui doit se lever afin que la République redevienne républicaine, démocratique, sociale et laïque.

 

Pas un euro pour l’école privée, l’école de la discrimination religieuse et sociale ! L’argent public doit être exclusivement réservé à l’Ecole Publique, l’Ecole de tous, l’Ecole de la République !

                                                                                   Paris, le 14 juin 2010

 

__________________________________________________________

Publié dans ADLPF

Commenter cet article