Halte au cléricalisme musulman

Publié le par Régis BOUSSIERES

Communiqué de presse:

Cercle Maurice Allard

17 Rue Ternois

69003 Lyon

 

 

Le Cercle Maurice Allard a appris que des musulmans priaient à la vue de tous sur le terrain du stade de foot municipal Juninho dans le troisième arrondissement de Lyon.

Le but de ces musulmans est clair, il s’agit de provoquer sans cesse la République laïque pour tester sa réaction, sa fermeté. Ces individus veulent obtenir une place encore plus grande dans la sphère publique. C’est une appropriation d’un lieu public.

En tant qu’association défendant la laïcité, nous exprimons notre colère face à cette énième attaque contre la loi de 1905. Un stade de foot est dédié à la pratique du sport et non pas à une pratique religieuse quelqu’elle soit.

Les lois de la République Française s’appliquent à toutes les religions. Nous ne sommes pas dans un pays où il y a une religion d’Etat qui a des privilèges. Rappelons l’article 27 de la loi de 1905 : « les manifestations extérieures d’un culte relèvent du pouvoir de police des maires. »

Le Maire socialiste du 3ème arrondissement, monsieur Thierry Philip, a été informé, par des témoins, de ces prières. Celui-ci a prit contact avec les forces de l’ordre pour faire respecter le principe de laïcité et nous espérons que ces paroles seront suivies des faits. Le cercle Maurice Allard maintiendra une vigilance active sur la résolution de ce problème.

Face au discours victimaire des islamistes, il faut réaffirmer avec fermeté le principe de séparation des églises et de l’Etat, garant de la paix civile et du vivre ensemble.

                                                                                                  Régis Boussières

 

 

 

 

 

Publié dans RHONE

Commenter cet article

SIMONNE 13/12/2012 12:03


 







Liège: plusieurs centaines de personnes rendent hommage aux victimes de la tuerie : 5 morts,125 blessés  le 13-12-2011 !


| jeudi 13 décembre 2012 à 9h57








Article


Images (6)




 Envoyer


Imprimer
















Images
(6)


Cérémonie d'hommage aux victimes de la tuerie ce jeudi place Saint-Lambert à Liège.

Plusieurs centaines de personnes sont rassemblées ce jeudi sur la place Saint-Lambert, à Liège, pour rendre hommage aux victimes de la fusillade qui a causé la mort de 5
personnes le 13 décembre 2011.


Et aussi



Tuerie de Liège: notre dossier spécial





Dès 10h30, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées derrière les barrières disposées le long de la place Saint-Lambert, en plein cœur de Liège. Vers 11 heures, les
familles et les autorités sont arrivées sur la place, près de la fontaine. Les autorités provinciales et communales sont également présentes, ainsi que des représentants du
gouvernement fédéral. La reine Paola assiste également à la commémoration.


A 11h30, une plaque commémorative a été inaugurée sur la place, face à la fontaine. L’œuvre a été dévoilée par les sœurs des victimes Gabriel Deblond, Pierre Gérouville et
Mehdi-Nathan Belhadj. Des fleurs ont été déposées par les familles ainsi que par diverses délégations. Un morceau de musique a ensuite été interprété par le trompettiste Rosalio
Macaluso accompagné de ses élèves.


Les familles des victimes vont maintenant se rendre à l'hôtel de ville où les registres de condoléances ouverts au moment du drame leur seront remis, en toute intimité.


 


RTBF