La fin du monde ?

Publié le par Cédric Mulet-Marquis

Que va-t-il se passer le 21 décembre ? La Raison Militante vous le certifie, ce sera la fin. La fin de l'automne puisque chaque 21 décembre marque le passage de l'automne à l'hiver. Mis à part cela, rien ne devrait se passer. Evidemment tout le monde n'est pas de cet avis. Vous avez forcément entendu parler des innombrables versions de la fin du monde prévue pour cette date (à moins que ce ne soit pour le 12 décembre, soit le 12/12/12)

Sans prétention à l'exhaustivité, voici quelques unes des réjouissances qui nous attendent pour le 21 décembre : alignement galactique prévu par les Mayas, éruption solaire géante, inversion des pôles magnétiques de la Terre, collision avec un astéroïde, réveils simultanés et violents de super volcans, ou encore invasion d'extra-terrestre belliqueux.

Attardons nous sur les Mayas dont on parle beaucoup. Certains se sont plus à lire dans les calendriers mayas la fin du monde pour le 21 décembre 2012. La première question que l'on se pose est : pourquoi prendre en compte le seul calendrier maya ? Aucun autre calendrier ne parle d'événement catastrophique pour cette date. Pourquoi donc donner tant d'importance à ce calendrier en particulier ? En fait de fin du monde, les textes mayas semblent parler simplement de célébrations et de fin d'un cycle pour le 21 décembre 2012. Le calendrier maya, comme tous les autres, est découpé en périodes:le kin, d'une durée d'un jour, l'uinal de 20 jours, le katun de 20 uinals etc. La célébration et la fin d'un cycle dont il est fait mention ne sont rien d'autre que l'équivalent de notre Saint-Sylvestre qui marque l'achèvement d'un cycle de 365 jours. Beaucoup de documents mayas évoquent d'ailleurs des dates bien postérieures à ce fameux 21 décembre 2012.

Continuons avec les Mayas. Cette prétendue fin du monde du 21 décembre serait liée avec un « alignement galactique » prévu par les Mayas. Expliquons en deux mots de quoi il s'agit. Il faut pour commencer parler du mouvement de la Terre dans l'espace. A cause de la révolution de la Terre autour du Soleil en un an, celui-ci semble se déplacer au cours de l'année dans chacune des 13 constellations du zodiaque (oui, le zodiaque existe en astronomie, il n'est pas à l'usage exclusif des astrologues). Comme une toupie à laquelle on aurait donné une pichenette, l'axe de rotation de la Terre sur elle même ne garde pas une direction fixe mais décrit un mouvement de précession, c'est-à-dire se déplace à la surface d'un cône, avec une période de 26.000 ans. A cause de ce mouvement de précession, la position apparente occupée par le Soleil à une date fixe, dans la tradition occidentale il s'agit de l'équinoxe de printemps, change légèrement chaque année. Au moment du solstice d'hiver, le Soleil se trouve actuellement dans le Sagittaire, une des constellations qui intersecte la Voie Lactée. Le fameux « alignement galactique » censé provoquer moult catastrophes est simplement l'alignement du solstice d'hiver avec l'équateur de notre galaxie, la Voie Lactée.

Cet événement, d'après certains, avait été prévu par les Mayas. Ce n'est pas en principe impossible, de bonnes observations à l'oeil le permettraient (la précession des équinoxes par exemple est connue et mesurée depuis la plus haute antiquité) mais c'est encore loin d'être prouvé. Quoi qu'il en soit, l'alignement galactique ne peut être la cause d'une éventuelle fin du monde. La première raison est que l'équateur galactique, contrairement à l'équateur terrestre, ne peut être défini précisément en raison des contours flous de toute galaxie : les étoiles y sont en perpétuel mouvement, les nuages de gaz et de poussière aussi, à quoi il faut ajouter leurs éventuelles compressions et dilatations. Quand bien même il serait possible de définir avec précision la position de l'équateur galactique, la traversée de cette surface fictive, sans propriétés physiques ou chimiques particulières, n'aurait aucun effet, pas plus que le passage de l'équateur sur Terre. Pour terminer, précisons que certains astronomes se sont penchés sur le passage de l'équateur galactique, pour des raisons tout autres que celles des prédicateurs de la fin du monde. Ces astronomes ont trouvé que le passage s'était produit en 1998 ! La fin du monde est déjà arrivée et personne ne nous a prévenu !

Si, malgré tout ce qu'il vient d'être dit, vous pensez encore que l'apocalypse (qui littéralement veut dire révélation et non pas fin du monde) viendra le 21 décembre, vous pouvez essayer de trouver refuge à Bugarach dans l'Aude. Le pic du Bugarach, point culminant des Corbières à 1230 m, et beau belvédère sur toute la région, est censé vous prémunir de tout en raison du contenu de ses entrailles, au choix selon votre préférence : activité tellurique particulière (ne me demander pas ce que c'est, ceux qui en parlent ne le savent pas non plus), le trésor caché des Templiers, le graal, l'arche d'alliance, un vaisseau extra-terrestre des Atlantes, voire même le corps du Christ qui se serait réfugié en pays cathare avec Marie Madeleine. Tout cela pourrait faire sourire s'il n'y avait, comme toujours dans ces cas, une face sombre au problème. Il y a pour commencer les possibles troubles à l'ordre public si des zozos débarquent par milliers dans cette commune de 200 habitants. Le Maire et le Préfet en sont naturellement conscients : l'accès au site sera interdit à l'approche de la date fatidique et d'importantes forces armées pourront être mobilisées en cas de besoin. Les escrocs de tout poil, pour ne pas dire les mouvements sectaires, fleurissent à mesure que le 21 décembre devient plus proche. C'est ainsi que des chambres à Bugarach sont proposées sur internet à 1500 euros la nuit et que l'on ne compte plus les annonces de vente de pierres du pic (le Maire a d'ailleurs porté plainte contre).

Après les apocalypses ratées de 2011 (jugement dernier), 2008 (mise en service du LHC au CERN), 2003 et 2006 (catastrophe nucléaire), 2000 (extra-terrestres, collision avec un astéroïde, guerre nucléaire) pour ne parler que des plus récentes, le 21 décembre 2012 devrait venir s'ajouter à la liste. Consciente de sa responsabilité, la Raison Militante prend un engagement solennel : si la fin du monde devait malgré tout survenir le 21 décembre 2012, le journal se répandra en excuses pour avoir trompé ses lecteurs et offrira un abonnement gratuit d'un an à qui en fera la demande !

                                                                                        Cédric Mulet-Marquis

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

solarsunfamily.wordpress.com 29/09/2014 08:49

Les conditions météorologiques peuvent avoir des effets à la fois bénéfiques et néfastes. Phénomènes météorologiques extrêmes, comme les tornades et les ouragans et les cyclones, peuvent dépenser de grandes quantités d'énergie le long de leur parcours, et de produire des ravages.

derma microneedle roller review 21/07/2014 13:26

According to the Mayan calendar, the end of the world will be on 21st December 2012. But the interesting thing is that, we had gone through that period few years before and nothing happened for us. Even some movies are made on this.

François LEDRU 03/12/2012 20:20


Les Mayas (s'ils sont coupables d'erreur, je vois que ce n'est pas sûr) auraient mieux fait de regarder leurs propres fautes ; la manie des pyramides "parfaitement finies" en utilisant beaucoup
de stuc, matériau qui demande une chaleur considérable, a nécessité des feux de bois importants et un déboisement. Les troubles climatiques locaux ont entraîné une baisse des cultures et des
cités ont du être abandonnées, voilà la cause. Une deuxième série de cités sera abandonnée pour la même raison, malgré un progrès (je résume) ; l'incapacité à abandonner une technique
mauvaise est une des pires formes de routine ! Les Mayas qui survivront après avoir beaucoup voyagé et s'être métissés apprendront alors à économiser l'énergie.   Aujourd'hui c'est
juste nos sectes et leurs erreurs qui nous menacent ici, mais justement l'erreur que je décris est un peu semblable.  Ledru

Viviane 03/12/2012 19:47


L'humain a tant et tant besoin de merveilleux. Et à chaque génération, tout recommence. Un petit pincement au coeur en se disant " et si cela se vérifiait ? " Mais bon... au moins ce sera un
magnifique feu d'artifice!!!