La libre pensée

Publié le par Martine BOURSE BRISON

 Elle s’implique pour un vrai respect de la dignité humaine et donc dans tout ce que cela suppose,

Pour une liberté de penser de tout un chacun, un droit, que rien de plus grand ne superpose,

Une conviction que la manipulation et l’exploitation de l’individu en provoquent sa sclérose,

Elle se méfie encore et toujours des dogmes qui ne seront jamais que de pernicieuses proses.

 

La vie et son origine millénaire ne sont pas issue d’un cœur de choux ou d’un bouton de rose,

La vérité et la logique se révèlent aux esprits libres ne souffrant pas des symptômes d’arthrose

Le siècle des Lumières, et le droit à l’Instruction pour tous, nous font découvrir le pot aux roses,

Malgré les détracteurs vils et pour le droit de penser par soi même, inlassablement il s’oppose,

Pour que l’esprit, le cœur et les intimes convictions, dans son quant à soi, jamais ne s’y opposent.

 

La Laïcité en est sa primordiale expression afin que tous les terriens puissent vivre en symbiose !

 

                                                                                   De Martine BOURSE – BRISON (Mtiness)

 

Symbiose= (Wikipedia) Selon la biologiste Lynn Margulis, célèbre pour son travail sur l'endosymbiose, la symbiose est un facteur clé de l'évolutiondes espèces. Elle considère que la théorie darwinienne, axée sur la compétition, est incomplète, et affirme qu'au contraire, l'évolution est orientée par des phénomènes de coopération, d‘interactionet de dépendance mutuelleentre organismes vivants8.

À tous les niveaux d'organisation du vivant, seuls survivent, et se survivent, les associations à avantages et inconvénients réciproques et partagés9.

 

 

 

Publié dans POESIE

Commenter cet article

Martine Bourse Brison 26/03/2014 17:01


Bonjour Marie-Line,


C'est avec grand plaisir que je partage mes écrits et vous en souhaite une douce et heureuse personnalisation.


Avec mes très Cordiales et Laïque salutation.


Martine

THOMAS Marie-Line 11/03/2014 17:33


Je suis très touchée par votre prose et vous demande, humblement, l'autorisation d'utiliser ce texte à ma fin athée.
Car voyez vous , moi je ne sais pas faire !


Par avance merci d'avoir si bien exprimé ce que je ressens


Marie-Line THOMAS