Le journal du groupe du Jura de l'ADLPF

Publié le par groupe du Jura

Voici un article du dernier numéro paru:

 

 

jura

 

                                        Marine Le Pen :
                 Laïque… ou "Gourgandine, sans foi ni loi ?"

           " Les curés devraient rester dans leur sacristie (…) Une partie de l'effondrement  moral de nos sociétés, de l'avancée de l'individualisme et du consumérisme est liée à l'affaiblissement de l'Eglise." Cà pourrait être le discours d'un  intégriste catho déçu, voire d'un Sarkozy…versant des larmes de crocodile sur la " perte des valeurs "…Eh bien non, c'est tout simplement du Marine Le Pen (La Vie 16.6.2011)  argumentant sa défense de sa laïcité!


            La laïcité de Madame le  Pen ne consiste en fait qu'à combattre l'islam  pour mieux argumenter son combat contre l'immigration. D'ailleurs qu'à- t'elle compris à la laïcité lorsqu'elle se targue  de défendre, ce qui est pour nous la principale menace qui plane sur la laïcité " l'explosion d'écoles privées (confessionnelles ou non) favorisant le communautarisme et le repli sectaire, au détriment de la citoyenneté."


           Il y a danger lorsqu'elle affirme :" Nous avons ramassé le drapeau tricolore que la classe politique à laissé trainer dans le caniveau: nous relèverons les valeurs traditionnelles de la République française : les véritables défenseurs de la République, c'est nous !"(1)

De tous les partis politiques français, aucun n'a compté dans ses rangs  autant de monarchistes et d'intégristes raillant la République et la Laïcité! Le virage de la dame est pris à 180° ! Le combat de nombreux militants… laïques par conviction, souvent engagés  dans les partis de gauche, ou au sein des associations de  Libres-Penseurs, et de Francs -Maçons, a fait de la France, l'un des pays les plus laïques au monde. Certes, la loi de 1905 (dite de séparation des églises et de l'Etat) a connu bien des vicissitudes, mais, des lois votées, même ces dernières années  (celle de mars 2004 sur les signes religieux ostensibles à l'école ou celle de 2010 sur l'interdiction de masquer son visage dans la rue) vont dans le sens de la vigilance. Les militants laïques seront encore assez nombreux demain pour défendre et promouvoir la Laïcité sans un soutien quelconque  des nervis de l'extrême droite.
Madame Le Pen ne défend pas la citoyenneté mais les " valeurs traditionnelles de la République " L'ajout du mot traditionnel est révélateur de sa volonté d'inscrire la République dans une notion ancestrale. Pour Mme Le Pen

"Etre Français c'est respecter les traditions françaises " De quelle tradition parlons-nous ?

                             Le vin et le saucisson ?

                             La messe ?

                             Faut-il donner aux valeurs de la monarchie un habillage républicain ?


               Dans son livre "Marine Le Pen"(Grasset 2011), Caroline Fourest s'interroge : "La conversion de Marine le Pen à la laïcité, ne lui permet-il pas, surtout, de recycler le bon vieux refrain du Front National contre l'immigration? Dans ses discours le mot" islam" reste deux fois moins prononcé que le mot "immigration", mais il lui est toujours associé. Cette combinaison permet de renouveler le discours sécuritaire largement "occupé" par Sarkozy, tout en se démarquant d'un président tenté par une approche anglo-saxonne, menaçante pour la laïcité. Du point de vue politique, le costume choisi par Marine Le Pen est intelligent ...Dommage que les coutures se voient tant !"


                               Jusqu'où irons le Père aux gros sabots et la fille en escarpins ?


             Il n'est pas inintéressant de découvrir la prose de Jérôme BOURBON,  directeur de Rivarol, catholique intégriste  qui pendant longtemps ne tarissait pas d'éloges sur Jean-Marie Le Pen. Dans une interview accordée au site internet, catholique traditionnaliste :E-deo il explique : "Marine Le Pen représente par excellence ,l'ère du vide(…) elle a parfaitement fait siennes les deux religions officielles de la 5° République ,l'avortement et la Shoah(…) Lorsque je prononcerai mon nunc dimitis ,je devrai rendre des comptes à Dieu et je ne pourrai en conscience ,rester neutre entre une gourgandine sans foi ,ni loi, sans doctrine ,sans idéal ,sans colonne vertébrale ,pur produit des médias ,qui a multiplié les purges pendant des années et dont l'entourage n'est composé que d'arrivistes sans scrupules(…)et d'invertis notoires"
                  (1)Fin de son discours du congrès de Tours 15 janvier 2011                   

                                                                                                      C.R.

Publié dans JURA

Commenter cet article

Mtiness 11/01/2012 16:11


Est-ce là l'explication de cette mystification de la Laïcité à la mode de « Le peine’ouste » que de voir de
plus en plus feuilles étoffer un arbre pourtant malsain... d'autant plus qu'à chaque fois qu'il y a renaissance d'une campagne (politique) on constate qu'il bénéficie d'une remontée de sève
?!


Il serait bon de prendre conscience que les temps redeviennent de plus en plus difficiles et injuste (et oui…
souvenez-vous du témoignage de vos aïeux qui ont combattu si durement !) et que les troupeaux alléchés par la promesse de l'avoine cours plus vite dans la direction de l'autel qui les
sacrifiera.


Comment comprendre que moins il y à de vie dans la campagne de nos belles provinces... plus il y à de bergers
!?


Ho, écho de mon beau miroir, dit moi ce mot tant désiré : " bêle bêle bêle "!


Et pourquoi sa réponse est… « Oui, tu es bien parmi les brèles » !?


Me voilà bien… en plus d’être de ceux qui vont devoir payer le prix de notre écot de « la crise » fomentée
par les combines de ces messieurs les affairistes, me voici à supporter l’ironie de l’écho de mon miroir  !


Bien amicalement.
                                                                             
Martine (Mtiness)