Le narcissisme coupable

Publié le par Mireille POPELIN

A propos du livre « Islam , phobie , culpabilité »

De Daniel Sibony / éditions Odile Jacob

 

61O4VuuFGOL. SL1090Voilà un livre qui m’a passionnée et devrait également intéresser tous les laïques ;

L’auteur, de langue arabe, lit le Coran dans le texte et l’a étudié. Il nous donne une traduction de certains versets du Coran, levant ainsi l’interdit d’en parler.

"Nous sommes dans le pays où la liberté d’expression est sacrée" dit l’auteur. Mais les auteurs qui s’expriment sur le Coran "visent sur l’ignorance de la langue arabe pour développer leurs versions "édulcorées".Ils participent ainsi à cacher aux non-musulmans "les versets du coran révélant la vindicte".

Les non-musulmans doivent, comme le leur  conseille l’imam Tarek Oubro," en rabattre sur la liberté d’expression pour que ceux qui sont en retard puissent progresser"

Voilà la victimisation fréquemment utilisée par les imams : pas de liberté d’expression, pas de caricatures, pas de critiques de l’islam , interdit même d’en parler ! Le non-respect de cet interdit met le feu dans les pays musulmans, entraînant des réactions en Europe, aussi, jusqu’à des incendies, des menaces de mort et même des meurtres !

Ainsi, un groupe de 3 milliards trois cents millions d’humains refuse au reste de l’humanité le droit de critiquer et même de parler de sa religion ?

Mais y-a-t-il donc dans ces fondamentaux des propos agressifs envers les autres ?

3-110 - Le Coran parle des gens du livre ( c’est-à-dire des juifs et des chrétiens ) . Il exalte la communauté des croyants ( les musulmans ) eux, croient en Dieu. Si les gens du livre croyaient, ce serait meilleur pour eux. Parmi eux se trouvent des croyants, mais la plupart sont des pervers.

3-65-67 - Pourquoi vous disputez-vous, gens du livre au sujet d’Abraham ? La Torah et l’évangile ne sont descendus qu’après.

Voilà donc pourquoi une enseignante ( leçon sur les religions, obligatoire) qui essayait de situer historiquement les peuples et leurs religions, s’est  vu opposer un refus très net : Non, Madame, c’est l’islam qui est le premier ! ( élèves en majorité de religion musulmane )

Enfin, le verset 9-29 : Combattez ceux qui ne pratiquent pas la vraie religion ( l’islam ) jusqu’à ce qu’ils paient la capitation de leurs mains et se fassent petits .

Or, le mot combattre ( qalilou) a la même racine que le mot tuer. ( l’auteur)

Puis 5-51 – O vous qui  croyez  ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens.

Les soumis et les incrédules

Ils encourent la malédiction d’Allah. Le culte de celui qui recherche une religion en dehors de la Soumission ( soumission = islam ) n’est pas accepté. Dieu les maudit.

Et le fameux verset 5,60 - "Dieu a transformé en singes et en porcs ceux qu’il a maudit"

Ainsi les non-musulmans  maudits par Dieu  sont des singes et des porcs.

Voilà pourquoi sur le mur de mon club de retraités, nous avons découvert ce tag qui était à la fois une injure et une menace

«a mort les porc » ( textuel)

La mairie a promptement effacé cette insulte raciste, après mon intervention. Mais le Progrès n’a pas publié mon article, il ne publie plus d’articles dénonçant l’islamisme ou racisme anti-blanc, qui existe bel et bien ! Je dois ajouter que j’ai dû expliquer l’injure  à certains retraités qui croyaient que la menace concernait les porcs-animaux ( puisque les musulmans ne consomment pas cette viande)

Ces retraités m’ont d’ailleurs soutenue lorsque j’ai apostrophé une femme en voile intégral passant près de nous ( ce que je fais toujours ) la huant de belle façon ! ( 1 )

Le djihad

L’auteur explique aussi que le djihad présenté comme « effort du croyant pour être meilleur » est en fait la guerre sainte contre les non-musulmans.

Ainsi sur FR3 le 21 avril 2014, infos : un djihadiste français traîne derrière sa voiture des cadavres,  il se vante d’avoir tué des mécréants ( kaffirs) en Syrie.

Un de ces centaines de jeunes de religion musulmane qui partent en Syrie pour y faire le djihad, et tuent au nom d’Allah.

Le narcissisme coupable  

Pour l’auteur, cette peur de la France (de dire) couvre les actes de haine ( attentats, Merah, violences islamiques etc) d’un voile sur le Secret .

La France « ne peut pas critiquer le texte de sa condamnation »

Pour l’auteur, ce narcissisme coupable est en fait « un racisme à l’envers » ( que nous, laïques, appelions ainsi  )

Nous refusons aux musulmans de s’émanciper de leur texte fondateur, de vivre en convivialité avec notre République laïque – parce qu’ils n’en sont pas capables, parce qu’ils ne sont pas prêts etc.

C’est bien un narcissisme ( nous sommes tellement supérieurs, n’est-ce-pas ) et eux inférieurs…

Il leur faut une laïcité adjectivée, avec des accommodements raisonnables …

J’ajoute :  mais notre attitude narcissique vient de notre culpabilité . Nous avons été les colonisateurs, occupant un pays,  imposant notre loi . Notre culpabilité est grande,  mais il y a eu des opposants qui ont lutté contre le colonialisme ! J’en fus.

Alors, on ne parle pas de l’islam, c’est le « tabou et la culpabilité narcissique ».

Mais c’est justement en n’en parlant pas que l’on fabrique, nous aussi, l’islamophobie ! Et le racisme ;

C’est nous qui fabriquons des militants d’extrême droite, des identitaires etc. ajoutons les réformes « sociétales » du gouvernement socialiste avec le mariage pour tous, et on a mis les extrêmes-droites religieuses  ( toutes d’accord d’ailleurs ) dans la rue avec des slogans racistes, antisémites ( à mort les juifs ). Ces extrêmes s’attaquent à ce qui fonde notre République : notre école laïque ( avec "le genre" surtout l’égalité garçons-filles )

Actualité : la moitié des directeurs d’école ont été agressés, verbalement mais aussi physiquement, l’école est contestée, l’enseignement,, cours d’histoire, de biologie )

Il faut dire que peu d’élus ont eu le courage de lutter contre les pressions des islamistes, au contraire, ils subventionnent les cultes, prêtent leurs locaux publics pour les prières etc. Font l’apologie des cultes

  ( exposition sur les cultes à Villeurbanne ) en pleines manifestations des extrêmes droites religieuses.

Alors, comment sortir du tabou , du narcissisme ,

Si on pouvait dire, suggère l’auteur :

«  Sacré texte, qui nous en veut à ce point ? Comment le ressentez-vous ? Au passé ? Au présent ? « 

Aïe, je crois bien que pas un islamologue ( distingué bien sûr ) n’osera poser cette question. Les intellectuels de culture musulmane ? Ils sont tous « modérés » c’est-à-dire prudents et bricoleurs du texte. Alors qui ?

Un rêve de verset

L’auteur propose même un rêve de verset à ajouter

Puisque le texte est la création de Dieu, et que l’on ne peut le toucher ( ! )

Il faut dire : Mais l’homme aussi est une création de Dieu ? Comment a-t-il pu permettre ces croyants d’autres religions et même des mécréants ? Il s’est trompé alors ?

«  Eventer le Secret , c’est reconnaître la vindicte »

Le verset ajouté pourrait dire :

Chaque peuple, chaque croyance , chaque être humain, soumis ou rebelle, pervers ou vertueux, a sa place pourvu qu’il respecte la loi des hommes parmi lesquels il vit »

Ouh la ! Voilà que pointe la séparation de l’ Etat  et de la mosquée ! c’est ce pourquoi les musulmans se battent avec les « révolutions » arabes.

Nous, en France, nous souhaitons seulement que, notre séparation de l’église et de l’état étant faite, les musulmans ne la remettent pas en cause et respectent les lois de notre République qui doit rester laïque.

Quant à sortir du tabou, du piège narcissique…

                                                                      Mireille Popelin

 

(1)   L’auteur évoque aussi la souratee 65  dite de la vache.

Où les affreux, les mécréants ( comme moi ) «  ressemblent à du bétail…sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point »

Récemment, je voyage en tram à Echirolles ( près de Grenoble ). Le tram traverse cette banlieue, j’ai trouvé une place. Il reste 3 places , une famille monte, grand-mère très voilée, fille un peu moins, 2 enfants dont une fillette de 11 ans environ. A cet affichage ostensible, j’oppose mon indifférence tout aussi ostensible. La fillette demande ( mais j’entends) pourquoi je ne cède pas ma place : » Elle n’est pas vieille comme grand-mère mais un peu quand même » répond la mère.  La fillette me regarde,  mon indifférence l’agace visiblement. Elle regarde défiler la banlieue et ses immeubles. Puis soudain : «  Oh regarde maman il y a une vache sur les voies, tu vois, ni jeune ni vieille » ;
Sur le coup, je n’ai pas réalisé, j’avais d’autres préoccupations d’ordre familial. A mon retour, j’ai repris le livre de Daniel Sibony et j’ai compris. J’étais la vache de la sourate, « ni jeune ni vieille »  qui n’avait pas voulu céder sa place ! La fillette va donc à l’école coranique où on lui apprend déjà ! La vindicte.

Les propos racistes, injurieux, sont condamnés par notre loi française,  mais en France, des imams apprennent le Coran, le secret, la vindicte aux  enfants. Et l’on s’étonne que des jeunes français de religion musulmane partent pour le djihad ? Ou, comme Merah et bien d’autres, fomentent des attentats contre les chrétiens, juifs ou mécréants ?

 

 

Publié dans LIBRAIRIE

Commenter cet article

Mireille Popelin 01/06/2014 18:54


Pour Mme Clair

   Je ne peux laisser cet article sans rectification . J’ai mal expliqué la
situation . Je m’en rends compte, et m’en excuse. Il y avait 3 places libres, il y avait donc une place pour la grand-mère ! Mais la petite fille, agitée et insolente, voulait que je me
lève pour que la famille soit ensemble ( mère grand-mère et deux enfants). Pourquoi aurai-je cédé ma place ? Je suis moi-même retraitée ( ni jeune ni vieille c’est le perçu mais je suis
grand-mère moi aussi ! )

La grand-mère a voulu rester debout, alors que son petit fils était assis , la fille aussi
et la mère voilée aussi. Elle soutenait ainsi la demande irrespectueuse de la fillette.

Je suis dans une grande ville Lyon- Villeurbanne, j’utilise chaque jour les transports en
commun et j’ai souvent des jeunes d’origine immigrée qui me cèdent leur place mais aussi , souvent des attitudes impolies. Une femme voilée, récemment, avec voiture d’enfant qui empêche de
sortir , je lui demande de pousser sa voiture , elle me regarde avec ? Comment dire ? Non sympathie ? Et me répond “ Vous n’avez qu’à sauter”

Aucune réaction du chauffeur ni des usagers sauf le vieux retraité musulman avec qui j’avais parlé , avant, qui a dit «  Faut pas mettre la voiture comme ça ! » Elle lui a répondu
sèchement en arabe. je n’ai pas compris. Et pas pu agir moi-même il fallait que je descende pour ne pas retarder le bus. Je suis très attachée au collectif, au bien commun , et je respecte les
gens quelle que soit leur origine !

  Mais je suis ravie que mon article suscite une discussion même si, par maladresse, il
n’a pas décrit exactement la situation du tram d’Echirolles.
                          Mireille Popelin




P { margin-bottom: 0.21cm; }

Poulet Gilles 01/06/2014 10:53


Je ne suis pas sûr qu'on ait bien lu Mireille Popelin.

Denis 28/05/2014 19:19


François, montre-toi sous un meilleur jour que tu le fais en disant "bon vent, on n'a pas besoin de vous". Ceux qui te connaissent savent que tu es accueillant, généreux et ouvert.


Je pense, moi, que Sophie Clair a certainement sa place à l'ADLPF, simplement si elle consent de cotoyer ceux qui comme nous, ne disent pas "je respecte toutes les croyances", mais qui disent au
contraire "aucune croyance n'est respectable, c'est pourquoi nous revendiquons le droit de les examiner, de les critiquer et même de blasphémer"


En revanche, pour nous libres penseurs, "tous les individus sont respectables, quelles que soient leurs éventuelles croyances".

François LEDRU 28/05/2014 15:34


Pas d'accord avec mme Clair qui utilise le terme "haine" un peu trop vite, quand les croyants eux en montrent tant... d'abord c'est aux jeunes de laisser leur place, ils ne le feront pas, pas de
faute de Mireille. Ensuite, c'est le mot immédiat, préfabriqué, dit de façon injuste, parfois plus injuste encore, "haine" dès que l'on dit UN MOT contre l'Islam ! J'en ai vu, dans des
réunions... Bon vent mme, on n'a pas besoin de ceux qiui appliquent des ordres de faux gauchos comme l'uitlisation sytématique de ce mot.  Ledru   SO manif et colleur anti-FN

Sophie CLAIR 27/05/2014 15:27


Bonjour


Mon intéret pour la libre pensée m'a fait récemment découvrir ce site. J'étais heureuse d'enfin trouver des gens ouverts d'esprit, sans attache idéologique, vierges de tout préjugé. Je suis
moi-même détachée de tout parti ou religion.Et puis je tombe sur cet article... Quelle déception! dans ce texte qui semble dénoncer l'idéologie rétrograde de l'Islam, que de haine à peine
retenue. Et ce comportement : ne pas laisser sa place assise à une personne âgée, simplement parce qu'elle porte un voile qui affiche sa religion; quel manque de respect et de tolérance ! Dans ma
naÏveté, je croyais que le libre penseur laîque respectait les croyances de chacun. Désolée, je n'adhérerai pas à l'ADLP bien que le commentaire de Denis ait un peu adouci mon amertume.

Poulet Gilles 25/05/2014 17:44


Bien vu! nous combattons les idées et ceux qui en vivent, i.e. les petits malins qui se servent des billevesées religieuses pour faire tourner leur boutique. La crédulité a toujours été un
excellent fonds de commerce, les politiques ne s'y trompent pas. Au reste, les religions sont un moyen politique, qu'on ne s'y trompe pas; quoi de plus pratique que d'avoir à disposition des
troupes soumises et prêtes à tout pour "faire plaisir à dieu"? Cela dit, ne tombons pas dans le piège du glissement si facile et trompeur, issu du syllogisme: l'islam est une religion violente et
guerrière, c'est la religion des arabes (et assimilés), donc méfions nous des arabes ils sont violents et rêvent de nous faire la guerre. CQFD, signé Marine. Combattons les idées avant de
stigmatiser les hommes.

braize françois 25/05/2014 06:02


Mireille Popelin m'avait mis mal à l'aise avec son papier et je ne voyais pas pourquoi car l'ouvrage semble sérieux et la présentation qu'elle en fait honnête...


Il m'a fallu le commentaire de Denis, qui lui dit ne prenons pas pour cible comme ça les musulmans ce n'est pas convenable et il fut s'attaquer à toutes les religions, pour comprendre ma gêne.


il faudrait donc s'attaquer à toutes les religions et en fait à aucune en particulier même si elle le mérite tout particulièrement si sa doxa et les pratiques de certains de ses fidèles sont
rétrogrades au regard de nos valeurs et des droits de l'Homme (dont, par souci de l'Autre, il ne faut pas faire une identité malheureuse !)


Mais pourquoi donc ? Pour l'islam parce qu'il est davantage la religion des pauvres et des défavorisés et qu'il ne faut pas s'attaquer à eux, voire se ménager cet électorat ? Quant on réfléchit
ça ne tient pas au regard de ce qui est important.


Donc critiquons les religions, une à une et toutes à la fois !


 


 


 

Denis 24/05/2014 22:33


Mireille Popelin a raison, comme Daniel Sibony, de dénoncer cet obstacle à l'émancipation que constitue l'islam... mais j'ajouterais comme " toutes les religions", selon
l'expression pertinemment utilisée dans la rédaction des  "principes de la Libre Pensée, préambule aux statuts de l'ADLPF" inscrits au dos de la carte d'adhérent.


On pourrait aisément faire des citations de la Bible - ancien et nouveau testaments - qui conduisent à la même vindicte, au même rejet de l'autre, de l'infidèle.


L'incident qu'évoque Mireille Popelin dans le tram n'aurait-il pas pu avoir lieu avec une adolescente de n'importe quelle origine ? La gamine d'Angers qui a brandi une banane au passage de
Christiane Taubira a une éducation chrétienne. On pourrait dire : "voilà où mènent les prèches des curés : à la vindicte, au rejet de l'autre".


D'autre part, n'est-il jamais arrivé à Mireille Popelin qu'un ado basané lui cède sa place ou l'aide à porter sa valise dans les marches du métro ? Moi, si. Et pourtant je ne dis pas que c'est la
lecture du Coran qui l'a conduit à ce comportement sympa. Je pense que l'origine et la religion n'ont rien à voir dans l'affaire. Tous les obscurantismes, notamment religieux, sont à combattre.
Mais on peut imaginer qu'il y a exactement la même proportion de chics types et d'affreux jojos parmi les chrétiens, les musulmans et les athées. Disons seulement que l'éthique athée est d'une
qualité supérieure, puisqu'elle est désintéressée, elle n'attend pas de paradis et ne dit pas que si on fait du bien c'est un bon placement parce que "dieu te le tendra au centuple".


Veillons, en participant à ce site, à ne pas verser dans l'orientation "riposte (dite) laïque", à ne pas donner raison à ceux qui prétendent que les laïques font de la discrimination à l'encontre
de certaines catégories d'individus. Veillons au contraire à bien montrer que la prétention de la fille du borgne de se présenter comme une laïque est une imposture de premier plan.