Le retour de l’ordre moral

Publié le par Régis BOUSSIERES

 

              En Tunisie, les trois femen ont été condamné à 4 mois de prison ferme, pour avoir protesté seins nus devant le tribunal, pour soutenir Amina (cf. Communiqué de l’Adlpf -ici-). Certains en France dénoncent leurs actions violentes et le fait qu’elles soient nues. Pourtant, pour qui connait l’histoire du féminisme, ce n’est pas la première fois que des femmes se mettent seins nus pour protester contre l’ordre patriarcal. Ainsi, par exemple, en 1974 des femmes montrent leurs poitrines pour protester lors d’un meeting de Royer, maire intégriste de Tours qui voulait se présenter aux élections présidentielles. Les islamistes dénoncent les femen comme étant une œuvre pornographique typiquement occidentale, car pour eux, elles représentent "la décadence" de l’occident.

     Que ces réactionnaires se rassurent, nous avons les mêmes bigots moralistes ici. Ainsi, des militants catholiques et du Front National de Saint Cloud et de Versailles se sont offusqués à la vue de l’affiche du film  l’inconnu du lac. llnconnu-du-lac2-En effet, on y voit deux hommes s’embrasser, horreur…

Ils ont harcelé les mairies par téléphone, mails. Certains se sont mêmes déplacés dans les Mairies afin de demander à ce que ces affiches soient retirées, car jugées "immorales".

Cela s’appelle de la censure. Or, les deux Mairies, censées représenter la République ont obtempéré afin de "calmer les esprits", ainsi la liberté d’expression n’est plus garantie. Notons, qu’il n’y a rien de choquant dans cette affiche et que l’on peut considérer d’autres œuvres d’art, bien plus "provocatrices", comme celle de Toulouse Lautrec, qui peignait des prostituées des maisons closes ou l’origine du monde de Gustave Courbet.                                                                                l'origine du monde

 

Ce n’est pas la première fois, loin s’en faut, que les calotins agissent pour faire interdire une affiche de cinéma. Il y a eu l’affiche du film Ave Maria qui fut interdite en 1984 ou celle de Larry Flynt en 1997. Cela permet de faire sortir du bois le loup. En effet, tous ces manifestants répètent à l’unisson qu’ils ne sont pas homophobes mais contre le mariage pour tous. Cependant, ils demandent à ce qu’une affiche représentant deux hommes qui s’embrassent soit retirée. On ne sait pas s'ils sont mariés, mais le simple fait que l’on puisse représenter un baiser entre deux hommes provoque une haine incontrôlable! Ils n’ont rien contre les homosexuels... du moment qu’on ne les voit pas, qu’ils n’existent pas socialement et sexuellement parlant. C’est la négation même de l’homosexualité, donc ils sont homophobes.

Cela permet aussi de débusquer le Front National qui nous parle de "République" tous les jours mais qui dans cette affaire remet au goût du jour la censure de l’art et de l’expression, évidemment aux antipodes des valeurs républicaines. Ce genre d’affaire démontre que nous devons rester vigilant, car nos libertés sont menacées tous les jours : la laïcité, le droit des femmes, la liberté d’expression sont des acquis sans cesse remis en question par les religions et l’extrême droite.

                                                                                         Régis Boussières

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article