Lettre ouverte au Maire de Villeurbanne

Publié le par Cercle Maurice ALLARD

Cercle Maurice Allard, 17 Rue Ternois, 69003 Lyon                                                     

Adlpf.rhone@yahoo.fr

Tel : 06 14 63 00 24/

www.libre-penseur-adlpf.com                                                           A Villeurbanne le 15 février 2014

http://lumieres-laiques.fr/

 

 

                                                 Monsieur le Maire de Villeurbanne,

 

 

A quand l’exposition "laïcité" ?

 

A Villeurbanne, la municipalité a organisé au Rize (Centre de Mémoires et société) une exposition

« cultes dans la ville ». Notons au passage que le Rize est un Centre culturel public et laïque, qu’il a présenté de nombreuses expositions sur la vie ouvrière de la ville liées à l’histoire (avec un grand H) : c’est là sa vocation, une histoire culturelle et non cultuelle.


Mais les municipalités, droite comme gauche, ont maintenant la même vision de la laïcité, avec adjectifs qui présagent, toujours, des atteintes à la laïcité ! Ainsi cette laïcité peut-elle être  "positive " (Sarkozy), "ouverte", " apaisée" (Monsieur le Maire de Villeurbanne) et même, maintenant, "constructive" ou "inclusive"?

 

Nous étions trois "libres-penseurs" invités à cette inauguration. Arrivés un peu en avance, nous visitons la médiathèque: superbe. Un présentoir : des livres sur toutes les religions, pas un seul sur la laïcité ou l’athéisme.

 

 L’exposition

Très belles photos, tous les cultes sont représentés ; Nous avons un catalogue de l’expo et nous lisons, ébahis :

"Longtemps combattue par les évêques, la laïcité est aujourd’hui défendue par les responsables religieux"... Ah oui ? Mais Monsieur le recteur de la Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane a signé une pétition (encore sur le net) contre la loi 1905 ! Qui est, selon les pétitionnaires, « un anachronisme culturel »   

Défendue la laïcité, quand toutes les religions sont contre les lois laïques votées par la République, contre l’égalité hommes- femmes, contre la loi sur l’IVG, contre la loi sur les signes religieux à l’école, contre la loi sur l’interdiction de la burqa …Quand ils utilisent les locaux scolaires pour des prières, et que des élus leur prêtent  un gymnase (à Lyon 1er) en supprimant les heures d’éducation physique ?

"A quand les prières dans les classes ?" titre d’un article publié par l’association des libres penseurs. Nous y sommes !

Défendue la laïcité, quand ces religions réclament constamment des aides, subventions pour des célébrations qu’ils disent « culturelles » alors qu’elles sont « cultuelles »!

 

Les participants

Nous continuons notre visite, sur fond de musique sacrée, en lisant notre catalogue. Histoire de l’implantation des églises catholiques, temples protestants, synagogues et mosquées. L’exposition a été réalisée avec l’église catholique, les églises protestantes, l’église arménienne, le consistoire israélite et même …les témoins de Jéhovah ! (Considéré comme une secte en France mais pas par l’Union européenne) les éclaireurs unionistes de France (c’est-à-dire protestants) 2 temples francs-maçons et ? nous sommes cités, mais invisibles (explication plus loin)  le Cercle Maurice Allard, libres-penseurs. (Qui eut un entretien cet été avec les responsables de l’expo).

.

On arrive à la page "Communautés"... Nous lisons :

 

"Les identités communautaires qui s’affichent au nom de la démocratie …transforment même l’identité nationale"

C’est bien le problème : les religions ont clivé la société française en communautés juxtaposées, qui revendiquent leur appartenance d’origine, (donc ethnique) et religieuse de façon agressive, s’affrontant les unes les autres, sur fond politique. Voir Dieudonné, qui a de nombreux partisans de culture musulmane, avec le salut hitlérien de la "quenelle" devant les édifices juifs commémorant la Shoah ! Geste qui  a entraîné de nombreuses agressions à Villeurbanne. Retour d’un antisémitisme que l’on croyait disparu. Le saccage des tombes juives de Carpentras avait suscité des manifestations monstres ! Où sont-ils, les Républicains, qui avaient défendu la République ? Maintenant, on peut crier « Mort aux juifs » dans les manifestations où droite, extrême droite mêlent leurs slogans ?

 

Fonctions des religions

"Les religions gardent une fonction essentielle, elles créent du lien et constituent des communautés d’intérêt…Forces denégociation dans l’espace public et dans les instances de décision "


C’est bien ce que les laïques contestent ! Hugo disait "l’Etat chez lui et l’Eglise chez elle"

Force est de constater que les églises envahissent l’Etat. Les religions interviennent partout, avec la complicité des médias. Elles contestent les lois de la République, attaquent l’école publique et laïque (retrait des élèves sur des rumeurs infondées). Les religieux ciblent le timbre à l’effigie d’une  "Femen". Cette personne lutte contre les religions ! (on peut certes contester certaines actions de ces féministes). Mais les religions ont-elles le droit de s’opposer aux lois, aux décisions de la République laïque ?


Les conflits dans le monde sont bien inter-religieux. En Irak, en Libye, en Syrie, en Centrafrique en ce moment, avec le djihad, nouvelle guerre "sainte" pour les djihadistes. Nous avons eu  les croisades, l’inquisition : une religion contre toutes les autres, avec tortures et massacres. Rien sur ce sujet, ou presque, à l’exposition ?

Les religions relient-elles, comme l’indique le mot religion , ou divisent-elles ?

 

Les statistiques

Les statistiques sont toujours approximatives. La France compterait 65 % de catholiques (90 % en 1905) 6% de musulmans,  le reste en protestants, bouddhistes et autres minoritaires et 25% sans religion ...On oublie de comptabiliser les laïques qui peuvent très bien avoir une religion et neanmoins être laïques !         

 

Où sommes nous, les 25 % dans cette exposition ?


Nous sommes dans une petite boîte, sur une borne métallique, sans signe ostensible, sans indication écrite. Il faut donc savoir que nous sommes là ! Il faut alors soulever le couvercle et découvrir notre lettre de protestation contre l’utilisation de gymnase pour les prières de l’Aîd .

                          Invisibles, totalement niés les laïques !

Cette exposition est très ouvertement et lisiblement , une exposition par les religieux et pour les religions.

Bien sûr, nous sommes en période électorale et il vaut mieux oublier la loi qui dit que:

La République ne reconnaît et ne subventionne aucun culte

 

Monsieur le Maire de Villeurbanne les reconnaît tous, les cultes !  Et les subventionne de façons diverses: subventions aux écoles confessionnelles (juives notamment), prêts de locaux scolaires et associations cultuelles masquées d’un voile « culturel » ?

Les laïques cachés, niés vont-ils se réveiller ? Le climat est tendu, dangereux.

La  laïcité est le seul rempart contre tous les intégrismes.

 

                              A quand une exposition sur l’histoire de la laïcité ?

 

 

Régis Boussieres                                                           Mireille Popelin

Président du Cercle Maurice Allard                          Auteur du texte

 

Ci dessous, article du journal Le Progrès:

numérisation0001

 

 

 

Publié dans LAICITE

Commenter cet article