Lourdes

Publié le par Gilles POULET

À propos des inondations du gave de Pau, le Président Hollande a déclaré :  

   "Tout sera fait pour que les Sanctuaires puissent être de nouveau accessibles le plus vite possible".

L’associationdes Libres Penseurs de France pose la question suivante : Monsieur le Président, avec quel argent ?

Il n’est pas inutile de rappeler, une fois encore et au plus haut niveau de la République, que la séparation des Églises et de l’État établit des règles excluant le subventionnement des lieux de culte. Que l’État se contente en l’occurrence de déclarer l’état de catastrophe naturelle, ce qui est de sa responsabilité, et laisse aux assureurs le soin de dédommager l’Église selon les termes des contrats existants. « L’État chez lui, l’Église chez elle » (Victor Hugo), reste la base de la République française.

Publié dans BRÈVES

Commenter cet article