Ménage au Vatican

Publié le par Roland BOSDEVEIX

Après avoir commencé la grande lessive dans la Banque vaticane IOR (Institut pour les œuvres de la religion) et nommé à sa tête l'emmitré Battista Ricca, Le Canard enchaîné de cette semaine nous apprend que le pape est tombé de son trône.

 

RiccaEn effet, ce journal satyrique relate que le nonce Ricca a profité de ce changement "pour non seulement abriter mais employer à la nonciature son ami et amant, un ancien capitaine de l'armée suisse". Une situation extraordinairement cocasse ! L’Église va-t-elle enfin autoriser le Mariage pour Tous afin de régler de tels dysfonctionnements en son sein ? Implorons le Père François pour qu'il trouve la force d'Héraclès afin de nettoyer les écuries d'Augias de la chrétienté.

 

En tous les cas, nous, les mécréants, cela nous amuse beaucoup de le voir ainsi patauger, bon gré malgré, dans la fange du vice de ses collaborateurs. La colonne de direction de l’Église vibre dangereusement. Depuis fort longtemps, la conduite n'a rien d'exemplaire. Heureusement pour elle, cela n'empêche nullement sa propre base de jurer – au grand dieu !- que son salut viendra de l'éternel. Bien voyons...

                                                Roland BOSDEVEIX

Publié dans BRÈVES

Commenter cet article

Dudule 12/08/2013 11:03


On efface tout ?


On oublie l'histoire de cette organisation criminelle ?





Décès du criminel de guerre nazi le plus recherché au monde


 













Publié le 12 août 2013 à 10h08

Le criminel de guerre nazi présumé le plus recherché au monde, le Hongrois Laszlo Csatary, est décédé à l'âge de 99 ans dans un hôpital de Budapest, a annoncé à l'AFP son avocat, Gabor
Horvath. Le décès est survenu samedi à la suite d'une pneumonie, et Laszlo Csatary, assigné à résidence à son domicile à Budapest dans l'attente de son procès, a ainsi échappé à la
justice qui le poursuivait pour "crimes contre l'humanité", notamment la déportation vers les camps d'extermination nazis de quelque 15 000 Juifs détenus dans le ghetto de Kosice, en
Slovaquie.


 




François LEDRU 27/07/2013 04:04


Bien sûr il ne faut pas sous-estimer l'adversaire, mais je trouve qu'après JP 2, bête féroce, très malin pour trouver des arguments contre le communisme ...qui était si inoffensif par rapport au
néolibéralisme des curés, et Ratzinger, gaffeur mais faisant tout pour paraître scrupuleux, donc deux personnages intelligents, Bergoglio est un con. C'est, dans la mesure où ce critère est
valable, écrit sur sa figure. Espérons qu'il fera régresser sa secte mauvaise !  Ledru