Mosquée de BRON-TERRAILLON

Publié le par Cercle Maurice Allard

                            Communiqué du Cercle Maurice Allard:

 

Le « Collectif pour la construction de la mosquée de BRON-TERRAILLON » et le Conseil régional du culte musulman » ont envoyé aux membres du Conseil Municipal de la commune de BRON, une invitation à l’occasion de « la pose de la première pierre » prévue le 20 avril 2013 à 10 H.

 

Cette invitation faite aux élus de la République a bénéficié de la logistique de la ville de BRON. En effet les enveloppes, adressées au domicile des élus, portaient le logo, adresse de la mairie et affranchies par cette dernière.

 

Le Cercle Maurice ALLARD du RHONE dénonce cette nouvelle atteinte à la laïcité par la mise à disposition de moyens publics au profit d’un culte en l’occurrence musulman. Il y a lieu, au regard de cette initiative, de s’interroger sur un quelconque financement public dans l’édification de cette future mosquée ?

 

Il est paradoxal de constater qu’au moment où son maire vient d’être nommé à l’Observatoire de la Laïcité qu’une telle initiative ait pu être portée par la Ville de BRON. Va-t-elle attirer son attention sur cette nouvelle violation de la loi du 9 décembre 1905 ?

 

Devons nous rappeler que l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 affirme que la République « ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte » ? En cela aucun élu de la République ne doit cautionner quelque manifestation cultuelle que ce soit par sa présence. Nous espérons que les élus qui composent le Conseil Municipal sauront respecter cette loi qui vise à assurer la concorde civile en faisant en sorte que les religions ne débordent pas dans l’espace public réservé aux citoyens.

 

Dans la période de graves tensions sociales et politiques auxquelles nous sommes confrontés, nous avons besoin plus que jamais de transversalité, de passerelle à travers la promotion du citoyen contre les verticalités et les tensions que le communautarisme religieux instille chaque jour dans notre pays.

 

C’est le rôle premier de nos élus, qu’ils y pensent chaque jour pour éviter le pire au nom d’intérêts bassement électoralistes…

 

 

Publié dans RHONE

Commenter cet article

Veronika 29/04/2013 12:01