Motion du congrès de Strasbourg

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Député Vincent FELTESSE : réserve parlementaire.

 

En violation flagrante de la loi de 1905, des élus et notamment des parlementaires, accompagnent financièrement l’édification de bâtiments religieux, comme le montre l’exemple récent d’un élu bordelais, Monsieur Vincent FELTESSE, qui a prélevé sur sa réserve parlementaire – argent public s’il en est – 50 000 € pour un projet à caractère cultuel travesti en projet culturel.

L’ADLPF, réunie en congrès à Strasbourg le 10 mai 2013, condamne ces agissements républicains et anti-laïques.

Publié dans ADLPF, CONGRES

Commenter cet article