Motion Europe et Laïcité

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Congrès national de l'ADLPF,
Port-Leucate (Aude), 22-23 mai 2009

Considérant que les institutions européennes telles qu'elles existent organisent la domination de l'ultra-libéralisme et des pouvoirs religieux sans tenir compte de l'avis des peuples, l'A.D.L.P.F. (Association des Libres Penseurs de France) dénonce :

1° - la parodie de démocratie des prochaines élections européennes ;

2° - le développement de stratégies recherchant la destruction de l'enseignement public gratuit (Protocole de Bologne qui supprime la gratuité des établissements d'enseignement supérieur) et aussi, en France, les récents accords Kouchner-Vatican (supprimant le monopole de l'Etat dans la collation des grades).

3° - la conservation et l'application du délit de blasphème.

L'A.D.L.P.F. souligne les ambiguïtés du Traité de Lisbonne qui cachent en réalité une adhésion aux thèses du Vatican identifiant les religions aux valeurs universelles. Nous remettons en cause le vocabulaire utilisé, notamment dans le préambule du Traité qui sent curieusement une forte odeur de sacristie*.

L'A.D.L.P.F. demande à nos responsables publics de s'opposer à l'adoption de l'ex article II-70 du Traité Constitutionnel, repris par le Traité de Lisbonne, qui autorise les manifestations publiques, dont le culte en public, en oubliant de rajouter l'alinéa qui permet aux Etats de limiter par des lois ces manifestations religieuses pour troubles à l'ordre public, qui est pourtant inscrit dans la Charte européenne des Droits de l'Homme.

L'A.D.L.P.F. décide de demander à chaque direction de parti de préciser son programme pour le respect de la Laïcité en Europe.

 * N.B. - « ...s'inspirant des héritages culturels, religieux et humanistes de l'Europe, à partir desquels se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la liberté, la démocratie, l'égalité et l'état de droit. » (préambule du Traité).

 

Questionnaire aux Partis

L'A.D.L.P.F. souhaite connaître la position de votre parti sur :

  1. L'interdiction des signes religieux dans les écoles publiques.

  1. Le non-subventionnement des établissements d'enseignement privés par les Etats.

  1. Le respect de la Laïcité dans tous les établissements publics, structures et administrations d'intérêt général européens.

  1. L'exigence de mettre fin aux lobbies religieux auprès des instances européennes.

  1. La reconnaissance du principe de séparation des églises et de l'Etat comme étant une valeur commune dépassant les différences européennes.



 



Publié dans ADLPF

Commenter cet article