Non aux privilèges...

Publié le par Henri AMADEI

en postes publics de l’enseignement privé confessionnel !

Créations et transferts de postes pour l’école publique laïque !

 

« La France est le pays d’Europe qui finance le plus l’enseignement privé, à 95% catholique (rémunération des enseignantEs, moyens matériels en fonctionnement, d’équipement). (NB1)

Comparons quelques chiffres, de 2004 à 2012. Scolarisant 84% des élèves, l’enseignement public a perdu 77.500 postes d’enseignantEs, soit 97% des postes supprimés. L’enseignement privé, scolarisant 16% des élèves (en 2011), a eu 2.500 postes supprimés (sur 80.000), soit 3% des suppressions. (NB2)

Entre 2004 et 2012, l’école privée a bénéficié d’une prime de 23.517 postes publics, aux dépens de l’école publique.

Le gouvernement Ayrault a accordé encore plus de 1.020 postes dans l’enseignement privé, alors qu’on nous annonce de toutes parts des suppressions de postes, fermetures de classes et d’écoles laïques de la république.

Répondant à la question de « LA CROIX « , le 23 janvier 2012 « François Hollande entend rétablir les 60.000 postes supprimés au cours de l’actuel quinquennat. Approuveriez-vous une telle mesure ? » (NB3), Eric Delabarre, secrétaire national de l’enseignement catholique, a déclaré : « Aborder la question de l’école par le biais des moyens ne me semble pas pertinent . La situation budgétaire est telle qu’il me semble impossible de rétablir ces 60.000 postes. Je pense même qu’on peut probablement continuer à en supprimer sans que la qualité de l’offre de formation s’en ressente … ». Depuis, le secrétaire national de l’enseignement catholique a changé d’avis et réclame 5.100 postes. Comment l’enseignement privé catholique peut-il demander 5.100 postes alors que, selon Eddy Khaldi (co-auteur de « Main Basse sur l’Ecole Publique »), il n’en a perdu que 2.500 sur les cinq dernières années !

 

Alors qu’on ferme des écoles et des classes dans l’enseignement public laïque, est-il acceptable d’attribuer encore des moyens supplémentaires à l’enseignement privé  confessionnel ? !!!

 

Henri Amadéi

(du collectif Q2C, militant d’Emancipation)

 

(NB1) Plus de précisions auprès du CDPEPP, Collectif pour la Défense et la Promotion de l’Ecole Publique de Proximité, site = www.ecoledeproximite.lautre.net/ , courriel = ecoledeproximite@yahoo.fr .

 

(NB2) Le chiffre officiel des suppressions de postes publics dans l’enseignement est de 80.000, dont 77.500 aux dépens de l’enseignement public laïque et 2.500 dans l’enseignement confessionnel.

 

(NB3) www.dailymotion.com/ecoledeproximite

 

(NB4) Voir aussi Eddy Khaldi (enseignant) et Muriel Fitoussi (journaliste), co-auteurs de « Main Basse sur l’Ecole Publique » , courriel = eddy.khaldi@wanadoo.fr

 

Publié dans Education

Commenter cet article

Martine Bourse - Brison 24/05/2013 15:08


Des manifestations pour faire pression sur nos lois républicaines nest-elle pas la preuve que le religieux est puissant grâce au subventionnement, puisque l'argent est "le nerf de la guerre" de
pouvoir ?


Osons creuser la question de comprendre pourquoi et comment les écoles privées et confessionnelles soit le choix de tant de parents et en tirer les conclusions et remise en question qui
s'imposent ?


Cela fait parti des conséquences des politiques de réduction sur les budges des services publiques, notamment de l'enseignement et de l'accès au soins médicaux


La réalité est que notre République prône la Laîcité mais de plus en plus de ses concitoyens s'en détourne. Pour aller vers quelle société ?


C'est ainsi que se renient les principes de Liberté, Egalité et Fraternité en favorisant une régression orchestrée du vivre ensemble.


Le ciel est bien sombre et le chant des chemises brunes en profitent.


DANGER pour tous, à la finale !


Martine Bourse - Brison