Prix de la laïcité 2011

Publié le par envoyé par Didier CROS

Communiqué du Comité Laïcité République [........ici.......]

Natalia Baleato et Nadia El Fani, Prix de la Laïcité 2011 (29 juin 11) - 29 juin

Natalia BALEATO, directrice de la crèche Baby-Loup
et Nadia EL FANI, réalisatrice franco-tunisienne,

Lauréates du prix 2011 de la Laïcité

Le nom des lauréats du Prix de la Laïcité 2011, a été annoncé, mercredi 29 juin, à l’occasion d’une conférence de presse à l’Assemblée Nationale par Présidente du jury, Odile Saugues, Député du Puy de Dôme, Pierre Bergé, au nom des fondateurs et Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République.

Le Prix national a été décerné à Natalia Baleato, directrice de la crèche Baby Loup pour son action courageuse en faveur de la laïcité au quotidien. Le jury, au-delà des mérites personnels de Mme Baleato a voulu adresser un signal fort pour soutenir son combat, alors que l’affaire sera jugée le 24 septembre prochain devant le Tribunal de Versailles.

Le prix international a été décerné à Nadia El Fani, réalisatrice franco-tunisienne, dont le film, réalisé avant et au cœur de la révolution de jasmin, témoigne d’un engagement en faveur d’une Tunisie démocratique et laïque. Le jury a souhaité adresser un message de solidarité au peuple tunisien et à travers lui, à tous les peuples arabes qui aspirent à la démocratie, à liberté de conscience, à l’égalité des droits, en particulier entre hommes et femmes et à la justice sociale.

Les prix seront remis officiellement par MME ANNE HIDALGO, Premier Maire adjoint, en septembre, en l’Hôtel de Ville de Paris

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

Mtiness 13/09/2011 16:31



Heum heum... vu le commentaire de Régis je pense qu'il appréciera comme il se doit de trouver le nom de Mar Morel dans la liste des membres du jury ayant attibué ce prix de la Laïcité 2011...


 


 



Mtiness 13/09/2011 13:15



Le jury 2011, présidé par Odile Saugues était notamment composé de :


Elisabeth Badinter, philosophe.

Catherine Kintzler, philosophe,

Sihem Habchi, président de Ni putes, ni soumises »,

Corinne Lepage, ancien ministre,

Michèle Vianes, présidente de Regards de femmes

Christian Bataille, député du Nord,

Pierre Bergé

André Bellon, ancien député

Marc Blondel, Président de la Libre Pensée,

Henri Caillavet, ancien parlementaire

Jean-Pierre Changeux, professeur honoraire au Collège de France

Gérard Delfau, ancien sénateur

Michel Hannoun, ancien député

Albert Memmi, écrivain

Alain Morvan, ancien recteur

Jean-Luc Romero, président de l’Association pour le Droit de mourir dans la dignité

Alain Seksig, inspecteur de l’Education Nationale




régis boussières 13/09/2011 11:00



Je suis content que Madame Baleato est obtenue le prix de la laïcité. Mais j'aimerai savoir ce que en a pensé (le faux cul) Marc Blondel Président à vie de la FNLP qui n'a apporté aucun soutien à
la crèche de Baby Loup? Bien au contraire même, puisque la FNLP avait fait un communiqué pour signaler qu'elle ne soutenait pas Madame Baleato (car il n'y a pas de loi contre le port du
voile islamique dans une association privée) au contraire d'une association qui se réclame, à tord, de la Libre Pensée (il s'agissait de l'ALPY, membre de l'ADLPF). J'éspère
que Marc Blondel a vivement critiqué le fait de donner ce prix à Madame Baleato... C'est ce que l'on appelle être honnête!



Association des Libres Penseurs de France 13/09/2011 12:33



En complet accord avec toi Régis.



mtiness 13/09/2011 10:34



Comme cela fait plaisir, une bonne nouvelle ! Cela change un peu.... surtout après la fête de sortie de Ramadan offerte par le Maire de Paris.


C'est comme la commémoration de la 10ème date anniversaire des attentats du 11 septembre célébrée par une messe parisienne où le prélat qui l'a officiée a clamé que la résolution de conflit par
la violence n'était jamais le bon choix... devant un parterre de chefs des armées et leurs donneurs d'ordre à col blanc...


 


 



Association des Libres Penseurs de France 13/09/2011 12:36



Et oui , le sabre et le goupillon sont des outils très utilisés par nos gouvernants..................