Soutien aux femmes d'Algérie / code de la famille

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Nous, Libres Penseuses et Libres Penseurs de France de l'ADLPF, réunis en congrès national les 17 et 18 mai 2014, saluons les luttes des associations de femmes algériennes, syndicats et organisations progressistes d'Algérie réclamant des lois égalitaires pour codifier les relations familiales, et le respect des principes d'égalité Hommes-Femmes énoncés depuis l'indépendance dans la constitution algérienne.

Nous, ADLPF, réaffirmons notre soutien à leur lutte légitime pour l'abrogation du Code injuste de la famille et contre toutes les discriminations qu'il prévoit et organise actuellement , comme par exemple la tutelle exercée par un wali sur une citoyenne majeure, la polygynie (liberté de l'homme d'avoir plusieurs épouses, ce qui rompt l'égalité entre les hommes selon leurs sexes et fortunes), l'exclusion habituelle de la mère de la garde de ses enfants, l'inégalité des citoyenNEs devant l'héritage.

Nous faisons appel aux responsables de l'État Algérien, à tous les niveaux, pour que les droits et les devoirs de touTEs les citoyenNEs, sans exception, soient reconnus, respectés et mis en œuvre dans la société et la nation algériennes.

Nous soutenons ces revendications de citoyenneté, de démocratisation et d'égalité en Algérie, et dans tout pays où un tel code de la famille est encore en vigueur.

Congrès ADLPF - Magnanville - 17 et 18 mai 2014

Publié dans ADLPF, CONGRES

Commenter cet article