Suite à notre Communiqué de presse concernant le CRCM

Publié le par Régis BOUSSIERES

Nous avions envoyé notre Communiqué de presse aux élus, journaux…. Direct Matin, un journal gratuit distribué dans le métro a fait un article où l’on apprend que le CRCM va demander une subvention publique à la Mairie de Villeurbanne détenue par le Parti Socialiste, celui qui doit constitutionnaliser la loi de 1905. Il demande, pourquoi se gêner, 20 000 euros par an donc jusqu’à la fin des temps, Allah est grand, c’est pour ça qu’il faut une grosse subvention annuelle… Quitte à demander autant ne pas faire dans la demi-mesure ! A l’heure où l’on parle sans cesse des déficits publiques, il y en a qui ne manque pas de toupet. Outre que cela contrevient à la loi de 1905 qui stipule que la « République ne subventionne et ne reconnait aucun cultes » on peut se demander pourquoi une telle somme ? Cela représente plus de 1 600 euros par mois, or, le loyer n’est que de 900 euros par mois. Cela veut dire que le CRCM ose demander à ce que tout soit payé rubis sur ongle par la Mairie (loyer, assurance, chauffage, électricité, eau…) avec un peu de chance le CRCM aura même la possibilité de faire des bénéfices grâce à l’argent de tous, y compris des « mécréants ». Et les fidèles dans tout ça ? Ils ne peuvent pas financer leur structure via des dons ? Le CRCM, prétend représenter tous les musulmans de Rhône Alpes, c'est-à-dire des centaines de milliers de fidèles, il doit en toute logique pouvoir auto financer un local qui va lui coûter 900 euros de loyer par mois. Si ce n’est pas le cas, qu’il ne prenne pas ce local et reste dans une mosquée. Quant on n’a pas les moyens, on s’adapte. Les services de la Mairie disent qu’ils « examinent toutes les demandes de subventions et qu’ils n’ont jamais subventionné jusqu’ici le CRCM, association cultuelle ». C’est donc bien une association qui s’occupe d’un culte, d’ailleurs le CRCM était avant hébergé dans une mosquée. Ayant été interrogé par le journaliste, le Cercle Maurice Allard a prévenu qu’il allait étudier la possibilité de déposer un recours devant le Tribunal Administratif si jamais la Mairie votait cette subvention. Bien évidemment le Président du CRCM présente sa structure comme étant culturelle. Ben voyons… Nous ne sommes pas dupes et nous savons faire la différence en la culture et le culte. Nous vous tiendrons informés des suites de cette affaire.

Ci-joint l’article, ci dessous

                                                                                             Régis Boussières

numérisation0001

Publié dans RHONE

Commenter cet article

BRANCARD 24/06/2013 11:28


La loi est la loi. Mais si certains osent demander des subventions, n'est-ce pas a causse du financement a outrance de l'organisation catholique. Quand le Président du Sénat donne 7000 euros pour
le clocher de LAROQUE D'OLMES 09, alors que des fiancements municipaux, généraux, régionaux et autres ont déjà été accordés ?


La loi est: Aucun financement et pourtant !