Communiqué de presse : Le cléricalisme : voilà l’ennemi.

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

LogoADLPF.jpgA.D.L.P.F.                                                                                       

 

(Association J.O. 7 juin 1995)

 Paris, le 6 novembre 2010

 

 

 

Président :

Denis PELLETIER

36 rue de Verdun

27240 DAMVILLE

denispelletier@laposte.net

02 32 26 94 61

 

 

L’arrogance religieuse et la prétention des obscurantistes à imposer à tous leurs conceptions rétrogrades, inhumaines, voire criminelles redoublent de vigueur partout dans le monde.

 

En Israël, les partis religieux, impérialistes et sionistes, font obstacle à la recherche d’une solution négociée et pacifique en se plaçant en fer de lance de la colonisation des territoires palestiniens et en multipliant les provocations à l’occasion de l’anniversaire de la mort d’un rabbin leader d’un parti d’extrême droite condamné pour racisme. Au Brésil, après les multiples groupes évangéliques, c’est le Vatican lui-même qui se permet d’intervenir pour peser sur les choix politiques de ce pays en contraignant les candidats à la présidence de la république à se prononcer contre le droit de la femme à disposer de son corps. Il est relayé dans cette tâche par ses clergés nationaux en Espagne, en Pologne et même en France (débat sur la bioéthique). En Italie, la pression cléricale contraint la justice à renoncer aux poursuites contre les prélats et prêtres catholiques pédophiles.

 

Dans notre pays, Nicolas Sarkozy affirme pertinemment que la république ne laissera pas le terrorisme islamique dicter la loi française, notamment concernant le port du voile intégral, cette insulte à la dignité du genre humain. Mais le pouvoir laisse troubler l’ordre public et la liberté de circulation en tolérant les prières publiques de masse sur la voie publique ; il laisse attenter au libre choix des consommateurs en permettant que des restaurants Quick ne proposent que de la viande halal sur laquelle le consommateur paie, souvent sans le savoir, la dîme des mosquées. C’est d’autant moins acceptable que l’Etat laïc français est propriétaire de l’enseigne France Quick via Qualium, filiale d’investissements de la Caisse des Dépôts et Consignations. D’autre part, c’est devant un autre cléricalisme, celui du Vatican, que le président de la république est récemment parti s’incliner, se signer et quémander le soutien à sa politique antisociale et anti-Roms.

 

Les Libres Penseurs de l’Association Des Libres Penseurs de France (A.D.L.P.F., membre de l’Union Mondiale des Libres Penseurs), viscéralement attachés à la séparation des églises et de l’Etat, dénoncent avec force cette volonté généralisée des dogmes d’attenter à la liberté de conscience des citoyens et réaffirment la nécessité de rompre toute relation diplomatique avec le pseudo-Etat du Vatican. Aujourd’hui, comme hier, le cléricalisme, voilà l’ennemi !

                           Comme l’exigeait Victor Hugo « l’église chez elle, l’Etat chez lui ».

 

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article