Promouvoir la liberté de pensée et la liberté de conscience

Le monde contemporain, riche de nombreuses potentialités, n’offre pas encore toutes les garanties pour que la liberté de conscience soit une réalité pleine et entière.

De nouveaux espaces se créent pour cette liberté, mais, sans cesse, les dogmes, les cléricalismes tentent d’en limiter les possibilités.

Les articles du libre penseur

Ramasse-Miettes N°206

Ramasse-Miettes N°206

À droite toute…

Guillaume Peltier, le papillon de droite qui a butiné toutes les chapelles, toutes les formations politiques idoines jusqu’à son atterrissage chez LR, était ce midi, 21/02/2021, sur France Inter. Hallucinant ! Pour ceux qui rêvent d’une République laïque, démocratique et décrispée, écouter ce petit marquis-là est très intéressant, ils entendront la bonne vieille droite décomplexée fustiger l’assistanat, fusiller l’islam sans sommation et flatter ce que le « populisme de droite » a de plus vertigineusement trivial. Un psychodrame nécessaire aux égarés de la gauche, ou de ce qu’il en reste.

Ramasse-miettes N°205

Ramasse-miettes N°205

Y’a pas que dans les quartiers à problème.

Main-basse sur la population halieutique de tout un étang. Le méfait relève de l’opération commando et a sans doute mobilisé une quinzaine d’individus et plusieurs véhicules.

Qui a dit que la cambrousse est plus sécure puisque les voyous ne s’y épanouiraient pas ?

Ramasse-Miettes N°204

Ramasse-Miettes N°204

Les villes du quart d’heure. C’est quoi ça ?
C’est le principe de trouver près de chez soi tout ce qui est essentiel. Pour faire ses courses, pour travailler, pour pratiquer des loisirs, pour se cultiver, pour se soigner. À moins de 5 minutes à vélo et à 15 minutes maximum à pied. Sans prendre la voiture… quel pied !
Peut-être… Mais qu’est ce que ça nous dit aussi ?

Ramasse-Miettes N°203

Ramasse-Miettes N°203

Bienvenue chez Kafka.

Monologue policier imaginaire : « Vous ne pouvez pas circuler après 18h, couvre-feu oblige ! D’autre part le ministre insiste pour que les contrôles soient les plus serrés possible. Dont acte. Par conséquent, comme vous avez franchi le délai, je vous verbalise, Monsieur ». Par ici la bonne soupe, encore 135€ dans le carnier.

La police crée 400km de bouchons, ce qui fait un sacré stock de bagnoles hors délai. Subtil, non ?

Ramasse-miette N°202

Ramasse-miette N°202

66 millions de procureurs, nourrissons compris !

Sublime ! Notre Président continue de se prendre pour Jupiter. On a eu les « premiers de cordée » qui, implicitement, envoyait aux orties les suivants, les fameux « premiers de corvée », et maintenant, plus de détail, c’est lui et les autres. Jupiter est revenu et le vulgum pecus l’insupporte à un point…

Ramasse-Miettes N°201

Ramasse-Miettes N°201

Un popotin délicat.

Quand on a un popotin particulièrement délicat, on ne partage pas ses chiottes avec n’importe qui, fût-il membre de l’équipe chargée de protéger le dit popotin. C’est ainsi que la fille du Twittomane, Ivanka, a interdit les siennes aux gorilles de service qui ont dû se dém…mener comme ils ont pu. Coût du système D pour se soulager : 144k$ ! Ces Trump, quels grandes âmes !

Ramasse-Miettes N°200

Ramasse-Miettes N°200

Des saloperies qui nous envahissent…

Les temps sont durs, outre le coronavirus et autres saletés saisonnières qui nous rendent la vie impossible, outre ces menus problèmes que sont les mensonges, atermoiements et autres approximations managériales chers à nos gouvernants, les bestioles s’y mettent aussi : les canards, grippés, se font canarder sous l’œil inquiet des poules enrhumées et voilà que la perche, cet innocent habitant de nos rivières et étangs, est rattrapée par un parasite jusque là inconnu.
Quel fichu b… !

Le Collectif laïque national soutient les enseignants dans leur mission laïque

Le Collectif laïque national soutient les enseignants dans leur mission laïque

Une professeure de droit de l’université d’Aix-Marseille a vu son nom publié sur les réseaux sociaux à la suite de propos qualifiés d’« islamophobes ». Le site MEDIAPART publie son nom et ses coordonnées universitaires, la Ligue des Droits de l’Homme porte plainte contre elle ; elle est depuis lors l’objet de menaces de mort.

Ramasse-Miettes N°199

Ramasse-Miettes N°199

Une victoire chèrement acquise.

L’IVG enfin autorisée en Argentine, les sénateurs argentins ont voté la légalisation de l’IVG. Un soulagement, après 15 années de lutte. Le voisin Bolsonaro écume et s’étouffe à l’image de l’Église locale et des évangélistes. On trouve toujours les mêmes conservateurs religieusement endoctrinés pour tenter d’empêcher tout progrès humain. Abrutis de tous pays, unissez-vous !

Ramasse-Miettes N°198

Ramasse-Miettes N°198

Le jeu du chat et de la souris entre Laurent Delahousse et Roselyne Bachelot.
Si t’es musulman, tu ne fêtes pas Noël.
Telle semble être la nouvelle injonction que les mous du turban ont proclamé, d’où le passage à tabac la nuit de Noël d’un jeune belfortain de 20 ans, de confession musulmane, qui avait publié une photo de son repas de Noël sur les réseaux sociaux. La maréchaussée à retrouvé les abrutis, c’est bien la moindre des choses. Quelle sanction pour la connerie crasse ?

Ramasse-Miettes N°197

Ramasse-Miettes N°197

Les préliminaires indispensables à l’esprit critique.

L’esprit critique suppose la vitalité de l’esprit interrogatif et de l’esprit problématiseur. Il suppose aussi l’auto-examen afin d’accéder à une réflexivité qui elle-même permette l’autocritique ; l’esprit critique sans esprit autocritique risque de verser dans une critique incontrôlée de ce qui nous est extérieur. Que serait un esprit critique incapable d’autocritique ?

Cette bonne question est posée par le « Père » de la complexité comme méthode de pensée, Edgar Morin.

Ramasse-Miettes N°196

Ramasse-Miettes N°196

Forfaiture morale
Ils ont osé ! Mila, cette jeune femme persécutée parce qu’elle est lesbienne et n’en fait pas mystère, et qui à bout de nerf a envoyé sur les roses l’islam et les islamistes, est devenue notre Salman Rushdie et sans doute pas de gaîté de cœur. Elle avait été scolarisée dans un lycée militaire, l’Éducation Nationale dans sa grande générosité l’ayant éjectée de ses établissements. Eh bien, voilà nos héros en treillis qui viennent de faire la même chose. Honte à eux, honte à la lâcheté générale qui suinte de cette affaire. « Contrairement à vous, colonel, et à tant d’autres, Mila ne se soumettra jamais », écrit au proviseur le père de l’adolescente, dans une lettre bien sentie dénonçant cette forfaiture morale.

Ramasse-Miettes N°195

Ramasse-Miettes N°195

Un monde de Brut.
Le président Macron a parlé aux jeunes sur leur média Brut. Les propos sont intéressants et j’invite mes lecteurs à suivre le lien.
Nous nous contenterons d’une focale sur les violences en général, elle montre en quoi le Président est dans ses petits souliers : « À chaque fois qu’il y a un problème, j’interroge le ministre et le préfet », dit-il à propos de cette soirée de violence qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux. « La réaction doit être juste et proportionnée. Il y aura des sanctions sur la hiérarchie policière, à un haut niveau », a-t-il promis, tout en dédouanant le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et le préfet de police de Paris, Didier Lallement.

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

15 + 1 =

Les combats du libre penseur

L’ADLPF est une association qui s’inscrit dans le combat que le libre penseur a mené depuis 1848 pour que la liberté de conscience et la liberté de penser soient une réalité dans la cité. Elle s’appuie sur la raison, le libre examen et le libre choix pour le citoyen de ses croyances et de ses conceptions métaphysiques. Elle reste fidèle en cela à l’esprit de ses illustres fondateurs que furent F. Buisson et M. Berthelot et attache une attention particulière à la laïcité et à sa défense.

Elle entend faire prévaloir les principes et les valeurs humanistes : raison, paix et laïcité institutionnelle telle qu’elle a été définie par la loi du 9 décembre 1905, dite « Loi de 1905 de séparation de l’église et de l’Etat »

L’ADLPF est membre de l’Union Mondiale des Libres Penseurs (UMLP).

La liberté de conscience

Les hommes pensent que s’il est possible de contraindre les corps et bâillonner la parole, nul ne peut atteindre leur liberté de conscience parce qu’ils restent les maîtres ultimes de leurs pensées les plus intimes. Il faut désormais déchanter. Les nouvelles technologies de communication, les réseaux sociaux, la propagande, la publicité etc. font de terribles ravages, précisément dans les esprits. Ici, nous résistons, doutons, critiquons, bref pensons par nous-mêmes, sans jamais chercher à persuader.

Ramasse miettes

La revue de presse Ramasse miettes, souvent effrontée se veut ironique, se moque, approuve ou désavoue. Elle est l’œuvre d’un seul et ne peut donc pas être parfaitement exempte de parti pris. L’auteur le sait et l’assume pleinement, il souhaite seulement divertir – un peu – tout en informant – beaucoup, sachant que son lecteur dispose de sa pleine liberté d’analyse et de la distance critique propre à tout libre penseur.

Histoire de la Libre Pensée

Voici l’histoire de la libre pensée : Initiée par les libertins qui dénonçaient la mainmise de l’Église sur l’ensemble de la société au moyen de : la religion, la morale, l’enseignement, influençant l’organisation politique, judiciaire et même sanitaire dans les hôpitaux. La Libre Pensée peu à peu s’est émancipée de son déisme initial, a admis la possibilité de ne pas croire, et a mené victorieusement, avec ses alliés, le combat pour la laïcité. Au début du 20è siècle, elle devint « Libre Pensée » et compta plus de 50 000 adhérents, parmi lesquels de nombreux scientifiques.

Les combats de la Libre Pensée

L’ADLPF combat pour les valeurs d’émancipation de l’Homme, pour l’autonomie de la personne, pour la pratique active de la citoyenneté, pour la liberté absolue de conscience et plus généralement pour la Liberté pleine et entière, fondamentalement nécessaire au bon exercice de la démocratie, à laquelle elle est attachée. Elle ne s’interdit aucun sujet, débat autant de la préservation des victoires passées que de celles à venir telles les lois de bioéthique, le renouvellement de la citoyenneté et la remise de l’Éducation et de l’Enseignement républicains au centre des préoccupations de notre République.

ADLPF : l’Association des Libres Penseurs de France

Le monde contemporain, riche de nombreuses potentialités, n’offre pas encore toutes les garanties pour que la liberté de conscience soit une réalité pleine et entière.

De nouveaux espaces se créent pour cette liberté, mais, sans cesse, les dogmes, les cléricalismes tentent d’en limiter les potentialités.

L’ADLPF, le Libre penseur Laïque est une association qui s’inscrit dans le combat que les libres penseurs ont mené depuis 1848 pour que la liberté de conscience et la liberté de penser soit une réalité dans la cité. Elle s’appuie sur la raison, sur le libre examen et sur le libre choix pour le citoyen de ses croyances et de ses conceptions métaphysiques. Elle reste fidèle en cela à l’esprit de ses illustres fondateurs que furent F. Buisson et M. Berthelot et attache une attention particulière à la laïcité et à sa défense.

Elle entend faire prévaloir les principes et les valeurs humanistes : raison, paix et laïcité institutionnelle telle qu’elle a été définie par la loi du 9 décembre 1905.

L’ADLPF est membre de l’Union Mondiale des Libres Penseurs.