Communiqué du Collectif Laïque

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

PROPOSITIONS POUR LA CONSOLIDATION DE LA LAICITE
 
Le Collectif laïque réuni ce 21 janvier 2015, réaffirme qu’après les assassinats des 7,8,9 janvier, la laïcité reste un principe de liberté inséparable de la République.
 
Plus que jamais, il est nécessaire de la faire connaître et partager par tous les citoyens. 
 
     1. Le Collectif demande que le gouvernement et le Parlement prennent une décision à portée nationale et politique forte pour montrer l’attachement de la France à la laïcité : l’abrogation du délit de blasphème qui subsiste en Alsace et en Moselle.
 
     2. Le Collectif propose des mesures concrètes pour diffuser la connaissance de la laïcité :
  • donner à l’éducation nationale les moyens financiers indispensables pour mettre en place la formation initiale et continue à la laïcité des enseignants et de tous les personnels,
  • créer un service civique universel et obligatoire pour développer le sens de l’appartenance à la communauté nationale, comme celui de l’engagement solidaire,
  • rendre au Parlement son rôle en constituant une commission parlementaire commune aux deux chambres afin de mener la réflexion dont nous avons besoin sur l’application de la laïcité, dans les conditions que nous connaissons aujourd’hui,
  • mettre en place sans tarder des politiques de la ville et de l’habitat qui en finissent avec la ségrégation sociale et la ghettoïsation.
Enfin, tout en prenant acte de ce que le Président de la République a annoncé "une Journée de la Laïcité à l'école" le 9 décembre, le Collectif rappelle sa demande d'une "Journée Nationale de la Laïcité" à cette date anniversaire de la loi de 1905.
 
Paris, le 21 janvier 2015
Associations signataires :
AEPL Ile de France
Association des Libres Penseurs de France (ADLPF), 
CAEDEL, Mouvement Europe et Laïcité,
Comité Laïcité République (CLR), 
Conseil National des Associations Familiales Laïques (CNAFAL),
EGALE, Egalité-Laïcité-Europe
Fédération Française « Le Droit Humain »
Fédération générale des PEP,
Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l'Education Nationale, 
Grande Loge Féminine de France,
Grande Loge Mixte de France,
Laïcité-Liberté, 
Le Chevalier de la Barre,
Les Comités 1905, 
Libres MarianneS, 
Ligue du Droit International des Femmes (LDIF), 
Observatoire International de la laïcité,
Regards de Femmes, 
Union des FAmilles Laïques (UFAL)
Union Rationaliste
 
 

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

suzanne 02/02/2015 09:26

tout ça,c'est mou !

Duterroir 27/01/2015 16:40

On voit bien ici les limites de l'exercice qui consiste à écrire un texte à 20 stylos. Impossible de "sortir" quoi que ce soit qui ne fasse consensus, autrement dit qui ne soit le plus petit dénominateur commun, ce qui explique, sans nécessairement excuser, la tiédeur de ce communiqué. Après, on signe ou pas. On reste ensemble ou pas. Affaire de conscience autant que de tactique. Le GO argue, à ce qu'il paraît, du fait d'avoir, à titre personnel, abondamment communiqué sur le sujet et craint ainsi les redondances... La suite au prochain numéro.

Braize François 27/01/2015 11:20

Pour l'Alsace Lorraine vous ne demandez que l'abrogation du délit de blasphème ? Pas celle du concordat ? Alors que le premier n'est que la cerise sur le gâteau que constitue le second;
Est ce à dire que vous renvoyez cela à la commission commune aux deux assemblées que vous proposez de constituer ?
Comme si l'intégrité territoriale de la laïcité était un point de discussion parmi d'autres...

petitjean joseph 27/01/2015 11:00

Le GODF N'est plus signataire ???