Vandalisme anti-laïque dans les Yvelines (suite)

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Un communiqué de l'ALPY

 
Depuis 2006, l'Association des Libres Penseurs des Yvelines (ALPY), en coopération avec les Municipalités qui le souhaitaient, a procédé à la plantation d'Arbres de la Laïcité.
Dans la nuit du 11 au 12 Mars 2017, quatre arbres de la Laïcité plantés dans le Mantois, ont été sciés et les plaques arrachées ou volées à Mantes-La-Ville, Limay, Magnanville, Rosny-Sur-Seine.
Cette agression, au caractère simultané et coordonné, n'a rien à voir avec un vandalisme gratuit de désœuvrés.
C'est un acte de provocation, de défi, à l'encontre de tous les défenseurs de la Laïcité qui puise ses forces dans les profondeurs de notre Histoire, en ancrant ses racines dans le terreau de la tolérance, défriché, labouré par les Humanistes de la Renaissance et fertilisé par les Philosophes des Lumières.
C'est un acte intolérable, exécuté par de sinistres individus cachés sous le masque hideux de l'intolérance et qui porte la griffe de la haine de la République et de ses valeurs.
« La Laïcité n'est pas un particularisme accidentel de l'Histoire de France, elle constitue une conquête de portée universelle » (H. PENA-RUIZ).
Vivre la Laïcité, c'est défendre une certaine idée de l'Homme, de sa dignité, de son intégrité physique et morale.
C'est une ambition de Liberté pour l'Homme arraché aux contraintes héritées ou subies,
L'ALPY a déposé plainte contre ces actes inqualifiables et vêtus des déguisements de la lâcheté.
L'ALPY n'entend pas en rester là et elle lance un appel solennel et fraternel à tous les laïques, démocrates, républicains afin que, l'indignation passée, les auteurs de ces forfaits misérables et haineux soient mis hors d'état de nuire et sévèrement condamnés.
 
Le Président de l'ALPY.
A. SYLVESTRE.
 
P.S : Ce texte a été adopté à l'unanimité par les membres de l'ALPY lors de la réunion du 14 mars 2017.
Lors de cette réunion, il a été aussi décidé de prendre contact avec les municipalités afin de remplacer très rapidement les arbres vandalisés.
 

Publié dans LAICITE, ALPY

Commenter cet article

Ledru françois 18/03/2017 12:57

Mon bonjour à A. Sylvestre. Il est évident que cet acte du à des croyants bien sûr (qu'ils n'aient pas dit de quel dieu ne change rien), vise la laïcité, ce bon compromis politique qui n'empêche pas de croire, et non l'athéisme au nom duquel un arbre pourrait être planté (je serais d'accord), mais ce serait différent. Donc les auteurs ne veulent pas de règles normales et démocratiques, ils veulent leur dieu ! Donc leur dieu commanderait, mais lequel donc, si c'est Jésus ces gens vont flinguer les hommes d'Allah et réciproquement ? Léger retour en arrière ? Ledru