Construction d'un temple mormon au Chesnay

Publié le par Roland BOSDEVEIX

Sans doute ignorez-vous la volonté des mormons d'implanter un temple en France métropolitaine (il y en a déjà un en Polynésie) ? Cela crée du rififi dans la ville du Chesnay (Yvelines). Le premier magistrat leur a accordé un permis de construire sur un terrain* de 12.000 m2. Une "boutique" religieuse très particulière qui, malgré ses églises et chapelles en France, manquait cruellement de maison-mère.

 

Notre association départementale, fidèle à la loi de la séparation des églises et de l'Etat, n'entend pas plus remettre en cause la liberté de construire des lieux cultuels, dès lors qu'ils se financent de façon privée. Mais dans cette affaire chesnaysienne, la décision prise par la municipalité prend à rebours sa population et, en premier lieu : ses riverains.

 

L'ALPY s'associe à cette réaction légitime. Elle l'a signifiée au maire par courrier. Dans un numéro spécial, l'association a choisi de publier quelques informations établies par des associations qui sont en alerte sur ce sujet. Son éclectisme va jusqu'à donner la parole au curé de la paroisse. Etonnant, non, pour des libres penseurs ? Vous apprécierez sa réponse tout aussi étonnante.

 

Notre vigilance, et plus encore celle des habitants concernés, reste accrue. 

( Pour se procurer ce numéro, il vous suffit simplement de nous envoyer un courriel.)

 

* Vendu par EDF pour un montant de 20 millions d'euros. L'emprise du temple avec celle du centre d'études et de la résidence hôtelière, pour les pratiquants venant des quatre coins de l'hexagone, occuperont quelques 7000 m2..

 

 

PL23bis

Publié dans ALPY

Commenter cet article

LEON BRANCARD 07/10/2012 15:28


Ce temple sera contruit avec les deniers des membres de l'organisation mormone. Quand aux lieu de cultes (ou plutôt occulte puisque l'on y invoque des morts) catholique, ils sont financés par nos
impôts et ce par un mensonge religieux "Au nom du patrimoine". 40 000 lieux utilisés exclusivement par les catholiques sont entretenus par l'Etat et les collectivités. De surccroit de vous
informe être obligé de vendre ma maison (en cours) afin d'échappé aux 2400 coups de cloches, bruit de ferraille infernal. Selon mairie et Préfecture c'est la religion qui a le dernier mot. Nous
ne sommes pas une REPUBLIQUE LAÎC ,MAIS UNE REPUBLIQUE CATHOLIQUE et ce jusqu'a la disparition de la République. Léon

régis 06/10/2012 12:00


Bonjour,


Comment peux t'on  se proccurer, acheter "Paroles Laïques"?