HOMMAGE A PATRICK BUSSARD

Publié le par Narcisse PRAZ

Merci !

 

Merci à toi, Patrick Bussard, tombeur de la croix sur la montagne des Merlas et profanateur des hautes croix du Vanil Noir et de la Dent de Broc! Merci pour avoir eu le courage d'accomplir le geste devant lequel  j'ai moi-même vingt fois, cinquante fois reculé , faute de courage et accablé par la lassitude devant la prolifération de cette publicité insolente digne de Coca Cola! Merci d'avoir abattu et profané ces symboles omniprésents de l'arrogance de l'Eglise de Rome et de ses Fous de Dieu! Car ne sont pas seuls fous de Dieu sous leur propre appellation les talibans afghans: les talibans catholiques les valent bien en matière d'abrutissement des esprits.

 

Pourquoi cette prolifération de croix dans le domaine public ?

 

Il suffit de remonter aux guerres chrétiennement fratricides entre catholiques et protestants pour trouver la réponse à la question: la croix chrétienne a été accaparée par l'Eglise catholique sur les clochers des églises, les lieux publics comme sur les champs de bataille où l'on saignait du protestant à gogo. Pour se distinguer, les protestants se rabattirent sur le coq cocoricotant la Bonne Nouvelle du haut de leurs clochers. Dès lors, l'Eglise catholique s'est servie de ce symbole pour déterminer géographiquement son emprise sur les territoires par elle contrôlés. Ainsi peut-on savoir aujourd'hui comme hier en pénétrant dans le canton du Valais via Saint-Maurice ou dans le canton de Fribourg grâce à l'immense croix plantée en bordure de l'autoroute. Historiquement parlant, il s'agit donc d'une mise en garde et d'une déclaration d'hostilité sinon de guerre: "Ici, vous êtes désormais en territoire catholique!" Tenez-vous le pour dit, sacripants de protestants, juifs peuple déicide, musulmans envahisseurs, athées et autres agnostiques mécréants! Vous êtes en pays conquis !

 

Légitime défense face à un abus et à un mensonge

 

  1. Cette déclaration de domination unilatérale sur tout un territoire constitue un abus et une provocation: vous êtes ici chez nous et plus chez vous !

  2. Cette affirmation constitue une inégalité de traitement face aux autres opinions religieuses ou antireligieuses: les autorités des cantons catholiques accepteraient-ils l'équivalent de la part des juifs? Accepteraient-ils L'Etoile de David illuminée au sommet du Moléson? Ou un minaret au sommet de la Dent de Nendaz? Ou un gigantesque "Ni Dieu ni Maître" sur les Grands Vanils? Sûrement pas! Explication: les cantons catholiques sont sous l'emprise de partis politiques se singularisant par l'appellation chrétienne accolée à leur sigle.   Face à cette inégalité de traitement le geste iconoclaste de Patrick  Bussard est l'affirmation d'un acte de légitime défense devant un abus flagrant des espaces publics au profit d'une seule religion.

  3. On nous répond généralement que la présence exponentielle de ces croix sur tous les sommets, sur toutes les collines et autres taupinières cantonales sont l'expression du voeu d'une majorigé, voire de le la totalité de la population. Mensonge! Il est statistiquement prouvé que les églises catholiques tournent à vide, que l'Eglise de Rome ne trouve plus de recrues pour ses séminaires et qu'elle est condamnée à aller les chercher dans les pays du tiers-monde généralement incultes. Il est statistiquement prouvé que moins de 6% de la population de ce pays pratique encore une religion chrétienne! Les musulmans, en revanche... Mais faut-il s'en réjouir? Il est prouvé et admis par tout le monde et par l'Eglise catholique elle-même que ses lieux de culte ne se remplissent qu'à l'occasion des enterrements (tradition grégaire s'il en fut!), baptêmes et mariages religieux étant devenus l'exception. C'est donc au nom d'une infime minorité que les autorités cantonales valaisannes, fribourgeoises, lucernoises, tessinoises etc.  infligent à l'immense majorité des incroyants ou des simplement agnostiques ou indifférents la vue de ce symbole archaïque, anachronique et, pour tout dire, ridicule! Car, ne leur déplaise, aux yeux des visiteurs étrangers, orientaux par exemple, cette prolifération de croix dans nos paysages a le don de faire fleurir bien des sourires...

  4. Condamner Patrick Bussard pour avoir abattu une croix au sommet de sa montagne, c'est absoudre du même coup l'Eglise catholique romaine  dont cette croix est le symbole. Symbole d'une Eglise catholique :

Conquérante et génocidaire : faut-il rappeler les massacres commis en son nom lors de ses tentatives successives de conquête de Jérusalem?  Parmi lesquels les autochtones rassemblés comme autant de moutons à l'abattoir sur la place centrale  de la ville de Ptolémaïs consacrée St. Jean d'Acre par les sbires chrétiens de Richard Coeur de Lion, le bien nommé? 3000 infidèles exécutés à l'épée, égorgés, éventrés parce que le dit Coeur de lion était pressé de délivrer le tombeau du Christ et qu'il n'avait pas de temps à perdre avec des prisonniers dont il n'avait que faire! Faut-il rappeler les 6 millions de vulgaires nègres - et donc dépourvus d'une âme au sens catholique du terme - massacrés dans le seul Congo par les très catholiques armées belges conquérantes et missionnaires ? Sir Bertrand Russel, accessoirement prix Nobel, s'en est fait l'écho et le témoin historique. Six millions de nègres animistes trucidés, est-ce que cela compte au regardde la grandeur de l'Eglise de Rome? 

Guerrière et sanguinaire : Combien de cadavres protestants? A commencer par ceux de la très historique St. Barthélemy? Des Huguenots hérétiques, est-ce que cela compte au regard de l'Eglise militante et répressive? Et combien sur les champs de bataille d'Europe ?

Assassine! Combien de milliers d'hérétiques, prétendus sorciers et sorcières victimes de la torture aux temps de l'Inquisition ?

Antisémite : De tout temps l'Eglise catholique a été à l'origine des persécutions contre les juifs, définis comme peuple déicide. En prononçant le bannissement de tout ce que son royaume comptait de juifs,  la très sainte reine espagnole Isabelle la Catholique s'est révélée une prometteuse annonciatrice d'autres persécutions hitlériennes. Mais il n'est pas nécessaire de remonter si loin dans l'Histoire pour en apprendre davantage sur l'antisémitisme primaire de l'Eglise catholique: il suffit d'évoquer les nombreuses photos d'archives de la guerre de 1939.-1945 où l'on voit tel cardinal de la très catholique Croatie, alliée effective des armées nazies, faisant le salut hitlérien sur leur passage! Alliée d'Hitler, l'Eglise catholique croate  y fut aussi une fervente complice de l'extermination des juifs dans son secteur d'influence. Combien de juifs déportés ou assassinés sur place avec la bénédiction du dit cardinal allié des nazis ?

Terroriste :Des siècles de règne terroriste sur les consciences attestent du cynisme de cette Institution qui n'a jamais lésiné sur les moyens de semer la panique chez les pécheurs ou prétendus tels: une éternité dans les pires tourments, chaudières remplies d'huile bouillante à l'appui, dans lesquels se débattrait tout humain mort en état de péché mortel! D'innombrables tableaux en témoignent jusque dans nos musées, sans compter les images pieuses diffusées par millions et illustrant des scènes infernales où des humains épouvantés sont livrés aux démons tortionnaires inventés par des esprits dérangés appelés aussi fous de Dieu. Non, l'appellation fous de Dieune s'applique pas qu'aux Talibans islamistes! La preuve !

Misogyne :   Il aura fallu plusieurs siècles à l'Eglise catholique pour reconnaître la femme détentrice d'une âme! Et un concile ad hoc. Mais cela n'a pas suffi à effacer les traces laissées par la Bible et les écrits des apôtres perpétuant son statut d'héritière du péché originel dont Eve, la salope, fut l'instigatrice, exposant du même coup toute l'humanité aux courroux meurtriers de ce Dieu de colère inventé par d'ahurissants abrutis incapables de voir dans la femme autre chose qu'un ventre reproducteur. Il en est résulté un culte hilarant d'une vierge mère d'un dieu de pacotille, l'un des 3200 dieux recensés par l'Histoire des religions (Ed. La Pléïade).

Sadique :  Il n'est pas nécessaire de remonter le cours de l'Histoire pour trouver trace d'une Eglise catholique championne de la répression sexuelle: "L'oeuvre de chair n'accompliras qu'en mariage seulement",  dit son sixième commandement. Et encore! Semence dans le vase! Et pas répandu en vain: dans le seul but de fabriquer de nouveaux petits catholiques que l'on exportera vers les pays impies ou hérétiques afin d'étendre le règne du Christ et des banques du Vatican! Au regard des fous de Dieu toute jouissance terrestre est péché: de la bonne chère à la bonne chair! Enfer et damnation !

Affairiste : Candide et benoît, le pape actuel ne vient-il pas de lancer un appel à ses banques afin qu'elles surveillent mieux (!) l'afflux d'argent sale provenant de trafics divers tels que drogue et armements? Mieux? Le mot vaut aveu. Tel ancien patron de l'une des banques du Vatican retrouvé  pendu sous un pont de Londres au terme de l'un de ces scandales planétaires dont le Vatican a le secret témoigne de la moralité de l'I.O.R. (Istituto delle Opere di Religione) et autres Banco Ambrosiano ou Banque du Saint-Esprit (sans blague!). Le capitalisme de droit divin !

Hypocrite et cynique  L'Eglise catholique prône le respect de la vie. Sauf pour les peuplades innombrables frappées par le virus du SIDA à qui elle interdit l'usage du préservatif salvateur. Et tant pis pour ces millions de futurs enfants condamnés à une vie qui n'en sera pas une! Au nom du même respect de la vie, la même Eglise catholique interdit l'interruption volontaire de grossesse mais se garde bien de condamner le statut même du soldat, assassin par profession, dès lors que les intérêts directs ou indirects de l'Eglise sont en jeu: viva la muerte! Et vive les soldats des alliés de l'Eglise catholique que furent les Franco, Pinochet et autres Videla! Viva la muerte, nom de Dieu! Et que crèvent tous les communistes athées et autres anarchistes sans Dieu ni Maître !

Condamner Patrick Bussard pour avoir abattu une croix parmi des dizaines d'autres déshonorant  les montagnes fribourgeoises, valaisannes, lucernoises et autres, c'est absoudre cette Eglise catholique-là de tous ses crimes contre l'humanité !

                                                            Persiste et signe le citoyen laïc : Narcisse Praz

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

Papili 29/05/2012 15:04


1. les croix points de repère ! en 50 ans de montagne, je ne l'avais jamais entendu. Si M. Bayard en a besoin, je lui conseille de changer d'activité.


2. ces croix n'ont ni permis, ni, le plus souvent, de titre de propriété. Probablement, dans le futur, les autorités seront plus rigoureuses sur le sujet, et les citoyens qui le souhaitent
pourront alors déposer un recours.

g.marchand 09/05/2012 10:23


Ces croix et autres constructions "hors zone" sont-elles au bénéfice d'une autorisation (permis de construire ?)

Bayard 24/12/2011 04:32


Les blaireaux dans son genre comme dans le tien devrait etre en prison ces croix permettent d'avoi des points de repere en montagne, avant les annees 2000 cela n'a jamais poser de probleme mais
les connards gauchistes proliferes cette bande de batards sans patrie ni religion devrait aller habiter dans un autre pays si les croix ne leurs plaisent pas

Association des Libres Penseurs de France 24/12/2011 08:38



Votre propos est amusant Monsieur Bayard. On peut tout justifier, même avec des points de repères; et les gauchistes sans religions vous saluent bien. Pour ce qui est de la patrie, elle ne vous
appartient pas! Et vous n'avez aucun droit pour la faire supporter aux autres citoyens. A ne pas vous revoir.


La responsable du site