En Iran, une police des « mœurs »

23 Sep 2022

ADLPF La Libre Pensée Laïcité En Iran, une police des « mœurs »

Comme en Afghanistan, au Pakistan et malheureusement dans bien d’autres pays, les femmes iraniennes vivent sous le joug de la religion. Nous libres-penseuses de France, en plein accord avec nos camarades libres-penseurs, apportons notre soutien total aux femmes d’Iran en lutte pour leur émancipation.

Ceux qui ont voyagé récemment en Iran ont été frappés par la vitalité des femmes, par leur haut niveau d’instruction. Beaucoup d’entre elles sont surdiplômées, mais n’ont pas accès à une vie professionnelle digne de leurs capacités. Elles restent confinées à la sphère domestique ou à un nombre limité d’emplois traditionnels.

De nos jours, il n’est plus supportable qu’un régime politique prenne comme principe de gouvernement l’oppression des femmes. Il est encore plus scandaleux qu’une jeune femme meure pour avoir enfreint un commandement vestimentaire archaïque, un impératif religieux considéré comme secondaire même par des spécialistes de cette religion. Cette infortunée avait en plus le tort d’être originaire du Kurdistan.

Nous exigeons pour les femmes d’Iran la liberté et le respect dû à tout être humain. Nous admirons leur courage et celui des hommes, de plus en plus nombreux, qui les soutiennent. Nous souhaitons que leur voix soit entendue et leur lutte victorieuse. Nous espérons aussi que leur exemple fera réfléchir ceux et celles qui revendiquent le port du voile comme un signe d’émancipation.

Aux femmes d’Iran, salut et sororité !

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

14 + 2 =