UNE ASSOCIATION NE PEUT ŒUVRER QU’À LA MESURE DU NOMBRE DE SES ADHÉRENTS
REJOIGNEZ L’ADLPF POUR LA RENFORCER DANS SES COMBATS EN FAVEUR DE LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE ET DE LA RAISON

À Neauphle, c’est « Honneur aux barbus ! »

29 Nov 2022

ADLPF La Libre Pensée Laïcité À Neauphle, c’est « Honneur aux barbus ! »

Si Pierre Dac, immortel auteur du feuilleton radiophonique « Malheur aux barbus !» revenait parmi nous, nul doute qu’il grimperait aux rideaux devant le mémorial célébrant, à Neauphle le Château, le séjour qu’y fit l’ayatollah Khomeyni…

Furax…

… tout libre-penseur peut l’être devant cet hommage à l’assassin-en-chef enturbanné, célébré chaque année, en présence de l’ambassadeur de la République islamique en France, à la date-anniversaire de son retour triomphal du prélat à Téhéran.

Une insulte à la liberté de penser, à la liberté des femmes…

… que cette célébration du fondateur d’une des pires kleptocraties mafieuses, qui se pare d’une rigueur religieuse moyenâgeuse et n’hésite pas à tuer au nom du divin (?).

Le 15 mars 2021, la Ligue du Droit International des Femmes au nom d’un collectif d’associations de défense des droits humains vous adressait une lettre ouverte attirant votre attention sur l’outrage qu’a constitué, pour les personnes qui se battent pour la liberté, l’organisation dans votre commune, de cérémonies en hommage à l’ayatollah Khomeyni par des représentants du régime liberticide qu’il a instauré en Iran.

Courrier de la Ligue Internationale des Droits des Femmes adressé à la mairie de Neauphle-Le-Château

Vous avez, Madame la Maire, accepté de recevoir une délégation de ce collectif : cette rencontre a été positive et a été suivie de différents échanges qui ont permis de connaitre le nom de la propriétaire du terrain sur lequel est installé un panneau bilingue faisant l’apologie d’un tyran directement responsable de l’emprisonnement, de la torture, de l’exécution et de l’assassinat d’un très grand nombre d’opposants,

Malheureusement, la propriétaire du terrain n’a pas donné suite à la demande de rendez-vous qui lui a été adressée par la présidente de la LDIF et ce panneau qui constitue une falsification de l’histoire est toujours en place.

Les évènements tragiques qui se déroulent actuellement en Iran nous amènent à vous adresser des propositions visant à manifester la solidarité de votre commune à l’égard des Iraniennes cibles principales du régime, et plus largement votre solidarité à l’égard du peuple iranien.

En effet, la répression en Iran du mouvement de protestation des Iraniennes et de ceux qui les soutiennent est d’une telle cruauté qu’il nous paraît légitime de leur témoigner notre admiration et notre solidarité : la mort de la jeune Mahsa Amini sous les coups infligés par la police des mœurs est devenue le symbole de la privation de liberté des femmes depuis la prise de pouvoir de l’imam Khomeyni en 1979.

C’est pourquoi, à la lumière des évènements en cours en Iran, nous vous serions très reconnaissantes de soumettre au vote de votre Conseil des vœux : 

Condamnant sans réserve la répression actuelle en Iran et stipulant la fin de toute participation de votre part à d’éventuelles nouvelles cérémonies en hommage à l’ayatollah Khomeyni

Visant à ce qu’une place ou une rue de votre commune porte désormais le nom de Jina Mahsa Amini , cette jeune femme assassinée pour « port non conforme du voile islamique ».

Demandant le retrait du panneau à l’effigie de l’imam Khomeyni sis 23 Route de Chevreuse, exposé à la vue des passants, ou à défaut de masquer la vue de ce panneau par une plantation suffisamment haute sur le trottoir à l’extérieur du terrain.

Comptant vivement sur votre engagement en faveur des Iraniennes et en faveur de leur liberté, nous vous prions d’agréer, Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux, l’expression de nos salutations respectueuses.  

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

5 + 1 =