Hanouka à l’Élysée ! À quand l’encensoir et le tapis de prière ?…

13 Déc 2023

ADLPF La Libre Pensée Laïcité Hanouka à l’Élysée ! À quand l’encensoir et le tapis de prière ?…

Le Président de la République refuse de participer à une marche républicaine, laïque et citoyenne contre l’antisémitisme et fait célébrer une cérémonie religieuse juive à l’Élysée, le palais de la République. Cherchez l’erreur !

L’ADLPF condamne vigoureusement cette nouvelle atteinte à la laïcité du premier magistrat de la République. Célébrer Hanouka à l’Élysée, en présence du grand rabbin de France la veille de la date anniversaire de la loi de séparation des Églises et de l’État est une provocation et une inconséquence politique grosse de dangers.

Dans une situation internationale porteuse de graves instabilités, dans une France où 58% de la population se déclare sans attache religieuse, le président de la République garant de l’unité nationale joue avec le feu et risque d’allumer un affrontement communautariste dont une stricte laïcité nous protège pourtant.

De glissades en dérapages, jusqu’où ira le chef de l’État français représentant « suprême » de notre République ?

Comment faire comprendre la laïcité dans les écoles quand un « deux poids deux mesures » s’affiche aussi médiatiquement : d’une part, un mépris affiché à l’égard de la laïcité par le premier magistrat de la République et, d’autre part, une demande aux professeurs et aux élèves d’observer une stricte neutralité.

Comment faire respecter la loi, quand, au plus haut sommet de l’État, on bafoue la Loi de Séparation ?

Cette fois-ci nous ne serons pas traités d’islamophobes, mais d’antisémites. Les qualificatifs changent mais, hélas, vont tous dans le même sens : mettre à mal la LAÏCITÉ.

Même le président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) n’a pas approuvé, et il est difficile d’accuser le CRIF d’antisémitisme !!!!

Il y a d’autre voies pour lutter contre l’antisémitisme, mais l’absence assumée du président de la République à la manifestation du 12 novembre était déjà le signe d’un brouillard bien inquiétant dans la tête du président.

Le président de la République garant de l’unité nationale joue avec le feu et risque d’allumer un affrontement communautariste dont, pourtant, une stricte laïcité nous protège.

En conséquence, il faut continuer sans cesse à dénoncer toutes ces atteintes à la laïcité de l’État, défendre notre laïcité, ne pas hésiter à mettre des mots sur tous nos maux actuels et rappeler que c’est grâce à la laïcité qu’ont cessé les affrontements religieux que notre pays a connus.

Monsieur Macron ne sait pas la laïcité, ni la République ! Il est urgent qu’il aille se former !

 

 

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

13 + 12 =