Les États Généraux du Combat Laïque ont été annulés mais le combat laïque continue !

25 Déc 2021

ADLPF La Libre Pensée Laïcité Les États Généraux du Combat Laïque ont été annulés mais le combat laïque continue !

Voici le communiqué signé par les membres suivants du comité d’organisation  ayant décidé l’annulation du 11 décembre et le report des États Généraux du Combat Laïque :

Guylain Chevrier – Magali Fleury – André Gomard– Thierry Mesny – Alain Migus – Nicole Raffin – Jacques Servia :

« L’annulation de la tenue le 11 décembre 2021 des États Généraux du Combat Laïque a été une décision difficile à prendre mais nécessaire et essentielle. La base des États Généraux du Combat Laïque a été clairement énoncée lors de l’appel publié sur marianne.net le 25 juin 2021 dans le prolongement du Rassemblement du 20 septembre 2020, Place de la République, « Pour la laïcité et contre la racialisation de la question sociale ». Elle défendait une laïcité de stricte séparation et non-adjectivée et rejetait la racialisation de la question laïque et sociale.

En nous écartant de cette base nous courions le risque de dissoudre notre objectif central qui était « la défense et la promotion de la laïcité », porté par des associations engagées et des citoyens. Il était hors de question de transformer les États Généraux du Combat laïque en un lieu d’empoignade sur ce contenu, en dérivant vers des États Généraux politiques au programme incertain et hors de notre champ. Il a été constaté une impossibilité de travail et nous en avons tiré les conséquences en décidant, à une large majorité du collectif d’organisation, l’annulation de l’événement.

Des frais ont été engagés pour la réalisation matérielle du 11 décembre, couverts par les dons de certaines associations et donateurs, ce qui a permis de régler le montant de la location de la salle, une somme de 1.472 € malheureusement perdue. Le paiement de la location de la salle, impliquant la mobilisation des sommes y correspondant, a été réalisé grâce au compte du CDAFAL du 94, association engagée dans la démarche, afin de pallier l’absence de compte de l’association États Généraux du Combat Laïque qui n’avait pas été ouvert à temps en raison de certaines indisponibilités. La facture en a été pleinement acquittée par le CDAFAL 94.

Il a été procédé par une Assemblée générale extraordinaire à la dissolution de l’association « États Généraux du Combat Laïque » avec dépôt du procès-verbal de dissolution auprès des pouvoirs publics et fermeture du compte de celle-ci. Il n’a été encaissé aucun chèque des participants qui s’étaient inscrits, ceux-ci sont déchirés et restitués à leur émetteur.

Le combat laïque continue, car la laïcité a toujours les mêmes ennemis, qui ne peuvent que se renforcer lorsque nous nous divisons. Un travail soutenu de préparation a été réalisé pour cet événement, qui a donné lieu à une quinzaine d’ateliers thématiques et à deux événements publics importants. Ces rencontres ne sont nullement perdues, elles sont le cœur de notre action, dans la cohérence des piliers de l’appel du 25 juin 2021, avec de nombreuses propositions qui y ont été élaborées et demeurent justes et nécessaires.

Les riches échanges qui s’y sont produits constituent une matière de première importance, en reflet des centaines de citoyens qui ont pu y prendre la parole. Le soutien populaire à la laïcité est toujours un enjeu majeur d’actualité et reste à mener à bien. Nous comptons sur la mobilisation des forces laïques, de vous, pour ouvrir de ce côté de nouvelles perspectives aussi fondamentales qu’enthousiasmantes. Les outils de communication utilisés pour la préparation de la tenue de cet événement sont caducs. D’autres seront mis en place pour relancer cette démarche et ce processus de mobilisation sous d’autres formes. Bonnes fêtes de fin d’années à tous. Nous nous retrouverons bientôt, soyez-en sûrs, pour continuer ce combat essentiel ! »

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

15 + 10 =