« L’UNIVERSALISME ET LES VALEURS RÉPUBLICAINES » DOIVENT MAINTENANT ÊTRE DÉFENDUS PAR LES CULTES !!! OÙ LES DÉLICES DU « EN MÊME TEMPS »

25 Nov 2023

ADLPF La Libre Pensée Laïcité « L’UNIVERSALISME ET LES VALEURS RÉPUBLICAINES » DOIVENT MAINTENANT ÊTRE DÉFENDUS PAR LES CULTES !!! OÙ LES DÉLICES DU « EN MÊME TEMPS »

C’est du moins ce qu’a demandé notre président de la République aux représentants des cultes qu’il a reçus à l’Élysée ce 13 novembre. Décidément, cet inconstant président aime à se glisser dans les pantoufles de Nicolas Sarkozy qui déclarait lors de son allocution au palais de Latran, le 20 décembre 2007 : « l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur… ».

Il est pourtant certain que, depuis la loi de 1905, la France est un pays laïque. Ce qui veut dire, pour ceux qui l’auraient oublié, que nous ne sommes pas sous un régime concordataire de cultes reconnus.

Ne serait-il pas plus efficient de donner les moyens à notre école républicaine, et à ses enseignants d’accomplir cette mission ?

Pourtant le 2 octobre 2020 aux Mureaux, Emmanuel Macron s’était exprimé sur les séparatismes et avait affirmé que « la laïcité, c’est le ciment de la France unie ».

Mais il n’a pas hésité, au nom de cette laïcité bien peu séparatiste, à participer aux messes de Marseille (lors de la venue du Pape François, qui n’était pas une visite de chef d’État) et d’Arras (lors des obsèques de Dominique Bernard). Cela fait beaucoup !

Décidément le discours de notre président de la République est pour le moins ambigu, conséquence politique du « en même temps » jésuitique…

Pour l’ADLPF, il n’y a qu’une laïcité, celle issue de la loi de séparation des Églises et de l’État. Ce sont l’État et les institutions républicaines, et non les cultes, qui doivent défendre l’universalisme et les principes républicains.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

3 + 13 =