Vatican et mafia

7 Mai 2010

Hormis les cathos pour qui la croyance s’apparente à la « foi du charbonnier », qui encore croit au mythe du saint suaire, ce tissu censé recouvrir le Christ défunt ? Pourtant, selon l’article ci-après du Canard enchaîné (n° du 21 avril 2010) il se trouve que près de dix millions de visiteurs sont attendus à Turin pour s’approcher de cet extraordinaire mystification.

La lecture du palmipède reste toujours surprenante. Il nous révèle que, parmi les sponsors de l’événement, figure une société de télécommunications impliquée dans le recyclage de plusieurs milliards d’euros provenant de la mafia…. Rien d’étonnant quand on connaît la toute puissance des trois organisations criminelles : Camora, Cosa Nostra et ‘Ndrangheta. Selon les sources officielles, leur chiffre d’affaires est évalué à plus de 140 milliards d’euros dont la moitié en bénéfice net. Et, toujours selon les mêmes sources, pour 1 euro de vente de drogue, 70 centimes se retrouvent recyclés dans le circuit légal des marchés. Nous vous laissons imaginer l’état de gangrène de l’économie mondiale…

Alors, après le fascisme, voici encore (et toujours : rappelez-vous l’affaire de la banque du Saint-Siège) une collusion vaticane-mafia. Que de crimes sont tolérés (et commis) sous les hautes bénédiction et protection divine.

Roland BOSDEVEIX

en référence : Article du Canard Enchaîné

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

11 + 10 =