UNE ASSOCIATION NE PEUT ŒUVRER QU’À LA MESURE DU NOMBRE DE SES ADHÉRENTS
REJOIGNEZ L’ADLPF POUR LA RENFORCER DANS SES COMBATS EN FAVEUR DE LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE ET DE LA RAISON

N°288 – 9 décembre 2022

8 Déc 2022

ADLPF Non classé N°288 – 9 décembre 2022

On ne sera jamais débarrassé du fascisme et de ses avatars, non plus que des avatars du thatchérisme, d’autant que notre président sait nous amuser avec sa jalousie maladive… Les difficultés énergétiques actuelles ou à venir remettent à l’honneur le nucléaire où, nous Français, excellions naguère. La Russie mène sa guerre en Ukraine sabre et goupillon au clair. Les États-Nations européens sont castrés par la bureaucratie bruxelloise tandis que chez Enedis, on reformule la notion de priorité. Le monde est fou, mais on ne rigole pas avec le fric ! Dans un moment inattendu de lucidité, le Parlement européen et les Etats membres de l’UE ont trouvé un accord pour interdire un certain nombre de produits cultivés sur les terres issues de la déforestation. C’est bien tard et d’aucuns disent déjà que c’est pourtant bien peu…

Le ventre est hélas encore fécond…

Bertolt Brecht, heureux homme, ne connaissait pas l’inénarrable rappeur Kanye West : « Je vois de bonnes choses chez Hitler ». « J’aime les juifs, mais j’aime aussi les nazis. ». En prononçant ces mots qui confinent au génie, au cours d’une interview délirante de trois heures, le rappeur américain a réussi à mettre très légèrement mal à l’aise son hôte, Alex Jones. On notera le « très légèrement » au passage.

OK Corral !

Au Texas, le procureur général de l’État a proposé d’armer les professeurs, afin d’intervenir en cas de fusillade au sein des établissements. Malgré les débats, parfois houleux, la proposition a rapidement été actée. Et cela sans tambour ni trumpette. Le rêve américain…

Les joies du thatchérisme.

Cicatrices à vif du thatchérisme, usure des conservateurs, pauvreté record, Brexit… De Blackpool dans le Nord-Ouest, à la City de Londres dans le Sud-Est, voyage dans un pays déboussolé. À lire pour comprendre où mène le libéralisme économique débridé, sans militer pour autant pour une économie entièrement administrée, le pendant négatif d’une doctrine détestable.

Le retour pragmatique du nucléaire.

Pourquoi ? Selon une étude récente, le nucléaire français a un bilan carbone, tout au long de son cycle de vie, encore bien inférieur à ce qui lui était attribué jusque-là à 3,7 g/KWh, dont seulement 0,3 g pour la simple exploitation, l’essentiel étant lié à la construction des centrales et leur démantèlement et à l’extraction du minerai. Cela en fait de loin l’électricité la plus décarbonée devant l’éolien (14 g/KWh) et le solaire (55 g/KWh). Foin de l’idéologie écolo !

Docteur Folamour.

Neuralink, la start-up d’Elon Musk, cherche à développer un implant cérébral pour que l’humain puisse à terme fusionner sa pensée avec les machines, et notamment les Intelligences artificielles. Il n’attend plus que l’approbation de la Food and Drug Administration, l’organisme américain chargé des questions de santé, pour commencer les essais sur l’Homme. Ce projet mégalo s’appuie sur un argumentaire en faveur du combat contre le handicap dont il faudrait effacer les effets.

Jaloux !

Emmanuel Macron aurait remis en place très sèchement deux de ses ministres : le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu et le ministre du Logement Olivier Klein. Le premier pour sa proximité avec Edouard Philippe et le second pour avoir ostensiblement soutenu Martine Aubry lors de l’effondrement d’un immeuble dans sa ville de Lille. Décidément tout petit notre Macron.

Recul stratégique ?

Victoire symbolique pour les manifestants en Iran. Le procureur général a annoncé l’abolition de la police des mœurs, massacreuse de la Kurde Masha Amini accusée de ne pas porter son voile correctement. La mort de la jeune fille a déclenché un grand mouvement de contestation dans le pays. Se méfier de la violence et de la cautèle des enturbannés.

Le Sabre et le goupillon, comme toujours.

« Guerre sainte » : voici une notion qu’on entend souvent ces derniers temps dans l’espace politique russe pour justifier l’agression de la Russie en Ukraine. S’y ajoutent régulièrement les termes de satanisme et d’Antéchrist, sans oublier la fameuse croisade anti-nazi avancée dès le début et prétexte de l’agression armée.

Bruxelles, ou la suradministration infantilisante.

Démission et défaite en rase campagne des États-Nations européens. Néanmoins les européens s’inquiètent devant la récession qui se profile, une crise énergétique inédite, une vague migratoire hors de contrôle et qui plus est, la menace que font peser sur leur industrie les mesures protectionnistes des États-Unis, sans parler des appétits d’ogre de M. Poutine. La Commission européenne est à l’initiative de la politique industrielle et commerciale, des traités de libre-échange etc,.. jusqu’aux dates d’ouverture de la chasse aux oiseaux migrateurs, désormais fixées par elle et non plus dans les préfectures.  Pas de quoi être fier. Démission et défaite on vous dit.

Le prix de la braguette.

L’animateur de Cnews, Jean-Marc Morandini, était accusé de corruption de mineurs sur trois adolescents entre 2009 et 2016 via des échanges sur internet et un casting à son domicile. Il est néanmoins maintenu à l’antenne par la direction de la chaîne. Là où il y a de la chaîne (commerciale), il y a de la mansuétude. Voilà ce bon monsieur désormais inscrit aux intouchables.

Quand l’idéologie et la bêtise crasse s’allient…

… on peut être sûr que les conneries s’enchaînent. « Âneries », « laquais du prince », « naïveté confondante » … Lors de son audition devant les députés, Yves Bréchet, ancien haut-commissaire à l’énergie atomique, a estimé que « la politique énergétique du pays a été décidée par un canard sans tête ». Ce pays était à la pointe d’un savoir-faire, les ânes écolos l’ont renvoyé à une dépendance dont on se passerait bien et dont il faudra bien se passer un jour.

Et aussi ceci.

Tout ce qui est simplifié n’est pas nécessairement simple, les raccourcis « politiques » cachent le plus souvent des intentions plus ou moins avouables et les influences néfastes du lobbying. En matière d’énergies renouvelables l’absence de politique clairement définie est un pur scandale.

Inconscience et cynisme.

Propos indignes du porte-parole d’Enedis, Laurent Méric, qui assure que les personnes placées sous respirateur artificiel sont « non prioritaires » face aux coupures de courant. Le pognon, ma bonne Dame, le pognon, toujours le pognon !

Il n’est jamais trop tard…

Le Parlement européen et les Etats membres de l’UE ont trouvé un accord dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 décembre pour interdire l’importation dans l’Union européenne de plusieurs produits, comme le cacao, le café ou le soja, lorsqu’ils contribuent à la déforestation. Il était temps car à l’origine de 16 % de la déforestation mondiale par le biais de ses importations, l’UE est le deuxième destructeur de forêts tropicales derrière la Chine, selon l’ONG WWF. La performance, quoi !

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

8 + 14 =